Prix françois boutin (l): menace britannique sur deauville

Autres informations / 14.08.2010

Prix françois boutin (l): menace britannique sur deauville

Pendant ces quelques jours de ventes et de courses, Deauville est le centre du monde de l’hippisme et le Prix François Boutin (L) l’illustre parfaitement. Cinq français font face à trois britanniques dans cette Listed réservée aux poulains et pouliches de 2ans sur la distance de 1.400m. Très bien armé avec ses 2ans, Richard Hannon délègue Major Art (Compton Place), qui reste sur une troisième place dans les Vintage Stakes (Gr2) à distance de son compagnon de box King torus (Oratorio), qui se présente comme l’un des meilleurs poulains de sa génération. Major Art s’est exprimé à trois reprises et a remporté son maiden par six longueurs d’avance sur la piste de Lingfield. Il est le seul poulain à avoir l’expérience des Groupes, ce qui le place comme un favori logique.

DEUX POULICHES ESTIMÉES

Seulement deux pouliches vont prendre le départ de cette Listed. Ares Flight (Hernando), la pensionnaire de Pascal Bary, défendra la ligne du Prix Yacowlef (L). La représentante de la famille Niarchos avait fini quatrième lors de ses débuts deauvillais, avant de remporter son maiden quelques semaines plus tard sur la piste de Maisons-Laffitte. L’autre pouliche en lice est split trois (Dubawi), une pensionnaire d’Yves de Nicolay, qui s’est imposée en débutant à Chantilly avant de se classer sixième et dernière du Prix Robert Papin (Gr2), au terme d’une arrivée très serrée. Seulement trois longueurs la séparaient du lauréat Irish Field (Dubawi).

LES AUTRES FRANÇAIS EN LICE…

Vainqueur de ses deux premières courses, Private Jet (Aussie Rules) a ensuite pris la troisième place du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L) sur la piste de Vichy, en laissant une impression très favorable. trebetherick (Verglas) va prendre pour la première fois le départ d’une épreuve semi-classique et s’engage dans la troisième course de sa carrière. Il vient de remporter sa première course sur les 1.200m ligne droite de Maisons-Laffitte   en s’imposant plus facilement que ne l’indique l’écart à l’arrivée. D’une "F" mansonnienne à une Listed Deauvillaise, le pari est important mais pas irréalisable. King David (Iffraaj) aura pour lui sa large expérience, mais va devoir considérablement élever son niveau pour jouer un rôle actif. Déjà lauréat de trois courses, King David en a remporté deux à réclamer.

… ET LES DEUX AUTRES ANGLAIS

Méconnu en France, Colorado gold (Dubawi) est le plus expérimenté de l’épreuve avec le pensionnaire de Mathieu Boutin, King David. Il a déjà couru six fois et a remporté son maiden à la fin du mois de juin sur la piste de Leicester. En-dessous des meilleurs dans son pays d’origine, il tente de s’affirmer sur le sol français et pourra compter sur l’aide d’Olivier Peslier. À l’opposé, Hung Parliament (Numerous) a déjà foulé le sol français, pour une deuxième place dans une "B" deauvillaise. Le protégé de Tom Dascombe a donc aussi l’avantage de connaître l’hippodrome, mais pas la piste puisqu’il s’était produit le sable. Rappelons également qu’il a été déclaré non partant derrière les stalles, après avoir fait des difficultés, avant le Prix des Roches Noires (B).

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.