Prix kergorlay (gr2)

Autres informations / 22.08.2010

Prix kergorlay (gr2)

DEAUVILLE

DIMANCHE

FACE À L'ÉLITE, BLEK DOIT RÉHAUSSER SON NIVEAU

DE  JEU

Blek (Chichicastenango)

est étonnant à chacune de ses sorties. Depuis le début de sa carrière, dans un

"réclamer", il a fait un grand bond en avant pour devenir le meilleur

stayer français, après ses deux succès dans des Groupes et quatre dans des

courses principales. Aussi percutant en bon terrain que sur les pistes très

souples, le pensionnaire d’Elie Lellouche s’est montré impressionnant lorsqu’il

a enlevé le Prix Maurice de Nieuil (Gr2). Mais il va devoir se montrer encore

meilleur pour signer un troisième succès de Groupe dans le Prix Kergorlay

(Gr2). En effet, il affronte cette fois deux stayers de premier plan : Américain  

(Dynaformer) et manighar (Linamix).

Américain avait enlevé le Prix Vicomtesse Vigier (Gr2) pour son précédent

entraîneur, André Fabre, au printemps 2009. Il était ensuite parti aux

Etats-Unis, où il ne  s’est pas plu. De

retour en France, chez Alain de Royer Dupré, il n’a pas mis longtemps à

retrouver le bon tempo. Dernièrement, il a gagné le Prix du Carrousel (L) sur le

parcours de samedi avec une grande facilité. Américain poursuit sa préparation

au Melbourne Cup (Gr1), mais il peut accrocher une victoire de Groupe avant son

périple australien. Comme Américain, Manighar a commencé sa carrière en France, où il a été le meilleur stayer de

3ans l’an dernier, remportant le Prix Chaudenay (Gr2) avant de se classer troisième du Prix Royal-Oak (Gr1).

Vendu, il est parti

chez Luca Cumani, mais il

n’est pas revenu à l’entraînement dans l’Hexagone. Pour le moment, il n’a pas encore convaincu en Grande Bretagne

mais il peut, sur sa meilleure valeur, domineer un lot comme celui du “Kergolay”

2010.

WATAR, UN

AUTRE VAINQUEUR DU "CHAUDENAY"

À l’instar de Manighar, Watar (Marju) a gagné le Prix

Chaudenay, mais en 2008. Absent pendant un an et demi, le pensionnaire de

Freddy Head a fait une plaisante rentrée dans le Prix du Carrousel concluant

septième, en léger retrait. Watar avait besoin de cette sortie et devrait se

présenter en progrès dimanche, mais son entourage aurait apprécié une piste

plus souple. Autres ressortissants du "Carrousel", Sybelio (Lord of Men) et Green Tango (Majorien) ont conclu

respectivement troisième et cinquième de cette Listed. Sybelio est encore

capable de progrès comme il l’a prouvé à Deauville, alors que le pensionnaire

de Philippe Van de Poële apparaît barré pour les premières places.

LOS

CRISTIANOS REVIENT EN FORME PROGRESSIVEMENT

Comme nous l’avait confié son

mentor Alain Couétil après sa deuxième place dans le Prix Maurice de Nieuil

(Gr2), Los Cristianos (Gold

Away) monte en puissance progressivement pendant l’année et devrait se révéler

meilleur au second semestre. Deuxième du Prix Chaudenay 2009, derrière

Manighar, il avait prouvé qu’il était mieux à l’automne. Lorsqu’il a un

parcours bien caché, il est capable de fournir une pointe de vitesse qui peut

lui permettre d’obtenir une bonne place dimanche.

TRÈS ROCK

DANON, LE MEILLEUR STAYER ALLEMAND

Double gagnant de Gr3 sur 3.200m en

Allemagne, Très Rock Danon (Rock

of Gibraltar) est le meilleur cheval de tenue outre-Rhin. Mais en Allemagne, il

croisait le fer avec des rivaux nettement moins bons à ceux qu’il va affronter

dimanche. En France, le protégé de Waldemar Hickst a montré ses limites, mais

si le terrain venait à s’assouplir, il peut prendre une place.

VERBATIMS

ELIE

LELLOUCHE, ENTRAÎNEUR DE BLEK,

1er du Prix Maurice de Nieuil, Gr2 : « Il a vraiment placé une superbe accélération.

Nous étions très contents de la pluie tombée aujourd’hui. Nous allons voir pour

courir un Gr1 mais ce sera à l’automne, maintenant. Il devrait donc courir le

Prix du Cadran (Gr1), mais je préférerais éviter le Prix de Kergorlay (Gr2)

pour viser l’automne. »

ALAIN

DE ROYER DUPRÉ, ENTRAÎNEUR D'AMÉRICAIN,

1er du Prix du Carrousel, L : « C’est un magnifique cheval. Il est très maniable

également, car comme vous avez pu le constater, il n’a pas eu un parcours très

favorable. Malgré cela, il gagne encore avec beaucoup de marge. C’est un cheval

comme on les aime. Il va probablement disputer le Prix Kergorlay (Gr2) en fin

de meeting. Mais on ne sait pas encore si le terrain sera lourd ; on verra. »

 

DEAUVILLE

DIMANCHE

PRIX

DE LA NONETTE (GR3)

DEUX "ÉTOILES" DE JEAN-CLAUDE ROUGET EN

HAUT DE  L'AFFICHE

Après

avoir monté les échelons un à un jusqu'au niveau Gr3 et une victoire dans le Prix

Chloé, Lily Of The Valley (Galileo) recourt à nouveau un Gr3, le Prix de la

Nonette, ce dimanche. Élue JDG Rising Star, Lily Of The Valley est une bonne

pouliche dont on ne situe pas les limites. En cinq courses, elle a remporté

autant de victoires. Elle a débuté dans l'important Prix des Marettes (F) et a

battu Liliside (American Post) –

lauréate platonique de la Poule d'Essai (Gr1) – à 2ans. C'est une pouliche un

peu tardive que son entourage préserve en lui aménageant un programme en

progression. Pour l'instant, elle s'est montrée exemplaire. Difficile de la

voir échouer dans le Prix de la Nonette, course dans laquelle elle est

rallongée de 200M.

ZAGORA, UNE POULICHE AU PROGRAMME CLASSIQUE

Jean-Claude

Rouget, au palmarès du Prix de la Nonette à trois reprises, présentera

également la JDG Rising Star Zagora (Green Tune), lauréate du Prix des Marettes

(F) 2009. Pouliche douée, pourvue d'une 

belle accélération, Zagora a son mot à dire dans cette épreuve. Elle a

remporté dans un superbe style le Prix Vanteaux (Gr3). À ce moment-là, la

majeure partie des observateurs hésitaient entre l'impression laissée par la

lauréate et le niveau du lot qu'elle battait. Résultat : elle a pris la cinquième

place du Prix de Diane et a gagné le Prix de Psyché (Gr3) avec la manière.

Zagora a débuté dans l'une des meilleures courses pour inédites et  elle 

l'a  remportée. Elle a ensuite été

orientée sur un programme classique où elle s'est battue avec les honneurs. Ce

dimanche, sa candidature sera à prendre très au sérieux.

NEVER FORGET RACCOURCIE

En remportant l'Abu Dhabi Prix de

Malleret (Gr2), Never Forget (Westerner) s'est offert une première victoire de

Groupe. Après cela, elle devait attendre l'automne et le Prix Vermeille (Gr1)

en point de mire pour faire sa réapparition. Finalement, Never Forget est

raccourcie pour courir entre temps le Prix de la Nonette (Gr2) et arrive donc

avec beaucoup de fraîcheur sur cette épreuve.

CONTREDANSE, UNE POULICHE AU NIVEAU

Luca Cumani présente Contredanse

(Danehill Dancer), gagnante des Oaks d'Italie (Gr2) et cinquième des Nassau

Stakes (Gr1). Son entourage décide de redescendre de catégorie après son

expérience anglaise face à de vraies pouliches de Gr1, midday et Stacelita

notamment. Elle est au niveau pour participer au Prix de la Nonette.

VERBATImS

JEAN-CLAUDE

ROUGET, ENTRAÎNEUR DE  LILY  OF 

THE  VALLEY,  1re Prix Chloé : « Elle a toujours montré de

la qualité. Et ce qu’elle a fait à 2ans, c’était sur sa classe qu’elle le

faisait. »

IORITZ    MENDIZABAL, JOCKEY   DE ZAGORA, 1re du Prix Psyché : « Nous avons

trouvé l’ouverture à 250m du but et Zagora avait tellement de gaz que je n’ai

pas eu besoin de la solliciter. Elle s’est un peu précipitée et nous avons mis

un coup à la pouliche de Stéphane Pasquier malgré moi. Dans le Prix de Diane,

elle a péché par manque de tenue. Il faut attendre au maximum avec elle et

faire en sorte qu’elle soit bien détendue. Cela fait vraiment plaisir de monter

des chevaux comme cela, d’autant que Zagora fait un drôle de truc. »