Prix kesberoy (gr1 pa): dubai heros passe un nouveau test

Autres informations / 13.08.2010

Prix kesberoy (gr1 pa): dubai heros passe un nouveau test

Poulain de belle naissance, fils de la championne Anastasya, dubai heros (Amer) n’a pas manqué ses débuts en compétition, s’imposant facilement à Toulouse fin mai avant de remporter la Coupe de France des Chevaux Arabes (Gr1 PA) le 4 juillet dernier à Chantilly. Entraîné par Xavier-Thomas Demeaulte, dont c’est le premier pur-sang arabe (!), il n’a encore jamais dépassé la distance de 1.600 mètres et passe donc un nouveau test au plus haut niveau sur les 2.000 mètres de la piste deauvillaise. Toutefois,  son  mentor  se  montre  rassurant : « Cela ne devrait pas le déranger. Il a bien pris sa course à Chantilly et est prêt à fournir une bonne valeur. Christophe-Patrice Lemaire étant indisponible, on l’a remplacé par  Olivier Peslier. » Dans le sillage de Dubai Heros le 4 juillet, Rasikh (Sire d’Albret) tentera de prendre sa revanche. Jean-Pierre Totain estime « qu’il   est monté en condition depuis, même si je ne sais pas si cela sera suffisant pour battre Dubai Héros, tout du moins pour lui donner une bonne réplique. » sharif Lotois (Sharifian Lotois), 5e de la Coupe de France des Chevaux Arabes (Gr1 PA), a couru à deux reprises depuis, s’inclinant de peu dans le Prix Tidjani (Gr3 PA) fin juillet : « Cela va être un peu difficile cette fois mais on n’a pas le choix des engagements. Mon cheval court en progrès depuis qu’il est monté devant, car il se montrait très peureux à ses débuts. Je serais très content d’une 3e place avant le coup afin de  le valoriser. » Jean-François Bernard présentera la seule pouliche de la course, Chamade de Ghazal (Dormane),   qui reste sur une 3e place dans le Prix Razzia III (Gr3 PA) le 25 juillet à La Teste. Il n’en reste pas moins assez confiant : « J’attends avec impatience de voir comment elle va se comporter. Elle avait gagné brillamment pour ses débuts et n’avait pas été très heureuse lors de sa semi rentrée à La Teste. J’ai l’impression personnelle que les femelles sont meilleures que les mâles cette année. S’il y a du rythme, elle va très bien courir. » Enfin, tzar du paon (Dormane) vient d’ouvrir son palmarès le 30 juillet dernier dans un lot modeste à La Teste et Robert Litt pense « que ce sera difficile même si le cheval avait besoin d’apprendre à courir. Il a progressé. On essaie. » Verdict sur la piste.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.