Prix kesberoy (gr1 pa): tzar du paon, le coup de tonnerre

Autres informations / 13.08.2010

Prix kesberoy (gr1 pa): tzar du paon, le coup de tonnerre

Dans une course où Dubai Heros (Amer) faisait figure d’épouvantail, il semblait bien hasardeux de prédire les plus hautes ambitions à ses quatre adversaires du jour. Pourtant, dans un terrain gorgé d’eau et sur une distance qu’il découvrait, le protégé de Xavier-Thomas Demeaulte a failli pour la première fois. tzar du Paon (Dormane), qui venait d’ouvrir son palmarès à La Teste et dont son entraîneur, Robert Litt, nous confiait hier « qu’il se heurtait à une tâche difficile » ne s’en est pas laissé compter, menant la course de bout en bout pour remporter un très beau succès. Chamade de ghazal (Dormane), la seule pouliche de la course, a fait honneur à son sexe, en venant bien finir pour s’emparer de l’accessit d’honneur tandis que Dubai Heros (Amer), longtemps placé en dernière position et « réveillé » par Olivier Peslier, se ressaisissait pour compléter le podium final. Philippe Sogorb, le jockey victorieux et qui a monté une vraie course tactique en prenant la course à son compte, était ravi comme il l’a confié aux micros d’Equidia : « La piste est très pénible mais j’ai un cheval qui a beaucoup d’action donc je n’ai pas hésité à aller devant, imposant un train régulier. Le terrain lourd et la distance étaient dans ses cordes. Il est très dur, n’a pas vraiment d’accélération mais va jusqu’au bout. » Pour Robert Litt, ce n’était pas vraiment une surprise : « C’est un cheval qui progresse et il avait déjà fait un « truc » la dernière fois à La Teste. Vous avez pu voir que le terrain ne l’a pas dérangé et que c’est un cheval dur.  » Du côté de Jean-François Bernard, l’entraîneur de Chamade de Ghazal, la satisfaction était de mise : « Elle court remarquablement bien surtout dans un tel terrain vu qu’elle possède un petit modèle. Elle fait partie des meilleures femelles de 3 ans. Elle devrait recourir à Toulouse le Prix Nevada II (Gr3 PA) le 11 septembre avant d’aller sur le Qatar French Arabian Breeders’ Challenge pour pouliches de 3 ans à Saint-Cloud début octobre. » L’entraîneur du favori, Xavier-Thomas Demeaulte, se montrait fataliste : « Il a détesté le terrain et n’a jamais été en course. Pourtant, le cheval était bien. Reste qu’il est   courageux quand même d’être revenu prendre la 3eplace » mais résolu : « On ne change rien au programme. On le reverra à Saint-Cloud pour le Qatar French Breeders’ Challenge pour poulains de 3ans en espérant que la météo soit plus clémente. »