Prix minerve – shadwell (gr3): d’ambitieuses françaises face aux tenaces  britanniques

Autres informations / 11.08.2010

Prix minerve – shadwell (gr3): d’ambitieuses françaises face aux tenaces britanniques

Le Prix Minerve – Shadwell (Gr3) réunit souvent un lot de pouliches tardives qui ont évité la filière classique et qui n’ont pas encore une large expérience des épreuves de Groupe. Ceci est une vérité pour les quatre pouliches françaises au départ… mais c’est aussi tout le contraire concernant les deux 3ans britanniques qui seront au départ jeudi  ! Announce (Selkirk) est la seule pouliche invaincue de la course. La protégée d’André Fabre n’a toutefois été vue qu’à deux reprises en compétition et à chaque fois sur 2.400m. Lors de son premier succès, elle avait remporté à la lutte son maiden, au terme d’une course qui avait battu des records de lenteur. Il lui avait fallu près de 2'40" en bon terrain pour couvrir la distance, mais elle avait toutefois créé des écarts avec ses poursuivantes. Par la suite, elle avait gagné sa Listed, le Prix de Thiberville (L), dans un temps quasi-similaire, mais sur une piste beaucoup plus souple et face à une opposition plus relevée. Elle avait triomphé de la même façon qu’à ses débuts, patientant dans le dos des animatrices avant de laisser libre court à sa vitesse. La marque de certains bons chevaux, qui attendent le moment opportun pour attaquer et triompher souvent du minimum. Elle va tenter de succéder à kalla (Monsun) et offrir un deuxième Prix Minerve consécutif   à

André Fabre.

SHAMANOVA, LA LIGNE DU "MALLERET"

Deuxième du Prix de Malleret (Gr2), Shamanova (Danehill Dancer) avait dû faire le tour de ses rivales à mi-ligne droite finale avant de produire un remarquable effort. Assez loin de la lauréate Never Forget (Westerner) au moment de sa manœuvre, elle n’a pu la reprendre et a échoué à moins d’une longueur. Gagnante morale pour certains, elle va tenter de se consoler dans ce Gr3. La représentante du Prince Karim Aga Khan n’a été battue qu’à deux reprises, lors de ses débuts par T’As d’beaux yeux (Red Ransom), qui est ensuite devenue une prétendante au Prix Saint-Alary (Gr1) et la seconde fois dans ce fameux Prix de Malleret. Entre ces deux courses, elle en a remporté           deux autres, avec beaucoup de marge, mais face à une opposition modeste. Bien que malheureuse, elle a réussi ses premiers pas face à l’élite et devrait pouvoir    y    triompher rapidement.

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.