Prix six perfections (l)

Autres informations / 31.07.2010

Prix six perfections (l)

RESULTATS

DEAUVILLE, SAMEDI

LA 

PHÉNOMÈNE  HELLEBORINE

Pour la première édition de son histoire, puisqu'il a

été créé cette année, le Prix Six Perfections (L) a eu une belle lauréate en

helleborine  (Observatory),  à 

qui   nous

avions décerné une JDG?Rising Star lors de ses débuts victorieux. Dernière en retrait

à l’entrée de la ligne droite,  elle a

tardé à s’équilibrer. Mais une fois bien en ligne, quelle impression ! Elle a

passé le peloton en revue tellement vite qu’on pensait même ses adversaires

arrêtées. Sans faire de plan sur la comète, on peut écrire qu’Helleborine est

une pouliche dont l’avenir passe par les courses de Groupes. Pour la résumer

simplement, il suffit de reprendre les propos de Capitaine, garçon de voyage de

Criquette Head-Maarek : « C’est une phénomène ! »

HELLEBORINE POURRAIT ÊTRE

RALLONGÉE

Très contente - et on la comprend - de   la prestation de sa pouliche, Christiane

Head-Maarek racontait après la course : « Elle a vraiment eu une accélération

fantastique. Elle est remarquable et me plait beaucoup. Sur ce qu’elle fait

aujourd’hui, elle me donne l’impression qu’elle pourra être rallongée. »

UN PARCOURS PAS SI ÉVIDENT

Tout ne s’est pas passé "comme dans un rêve"

pour Helleborine dans ce Prix Six Perfections. Montée par Stéphane Pasquier,

elle a été contrainte de reculer durant le parcours et s’est retrouvée

dernière, le long du rail, dans le tournant final. A l’entrée de la ligne

droite, elle a dû contourner Peace of

Oasis (Oasis Dream) à son extérieur et elle a ensuite eu du mal à

s’équilibrer. « Sa course ne s’est pas très bien passée et elle a eu beaucoup

de mal à bien s’équilibrer, analysait Christiane Head-Maarek. Vu la façon dont

elle gagne, cela prouve qu’elle a beaucoup de moyens. Mais elle est encore très

"verte". »

LE CALVADOS ? PEUT-ÊTRE PAS…

Vu sa position dans le calendrier, le Prix Six

Perfections est une préparatoire du Prix du Calvados - Haras des Capucines

(Gr3), disputé en ligne droite. Mais Christiane Head-Maarek est peu encline à

courir Helleborine dans ce Gr3 : « Ce n’est pas

une course que j’aime bien pour les pouliches. Alors je ne sais pas encore si Helleborine va courir cette épreuve. D’autant plus que j’aurais

peut-être d’autres pouliches pour courir le Calvados… » Si Helleborine est capable de courir sur 1.600m, elle

pourrait, pourquoi pas, courir

le Prix d’Aumale

(Gr3).

DIFFÉRENTE DE SA SŒUR

Helleborine est la propre sœur d’african Rose, lauréate du Sprint Cup

(Gr1) en 2008. Mais, elles ont peu de chose en commun. « Helleborine est

beaucoup plus facile et plus calme qu’African Rose, expliquait Christiane

Head-Maarek. Egalement, elle a plus de tenue que sa sœur. » Physiquement aussi,

elles sont assez éloignées. Helleborine est une pouliche baie alors qu’Africain

Rose était alezane avec quatre grandes balzanes et une large liste en tête.

LA PROPRE SŒUR D’AFRICAN

ROSE

Élevée

par Juddmonte Farms, Helleborine est une fille de new Orchid (Quest for Fame), une jument qui s’est illustrée sur

des distances supérieures ou égales à 2.000m. Elle a décroché son maiden sur

les 2.000m de Newcastle avant de prendre deux accessits dans un Gr3 et dans une

Listed. Bonne jument de course, elle est devenue une remarquable mère, mettant

au monde pour son premier produit, african

Rose (Observatory), lauréate du Sprint Cup (Gr1) à Doncaster à 3ans, après

avoir réalisé une bonne première partie de carrière. Elle avait débuté dans le

Prix Yacowlef (L) par une deuxième place. New Orchid, est la sœur utérine de Distant Music (Distant

View), invaincu en trois sorties à 2ans pour remporter en fin de saison les

Dewhurst Stakes (Gr1).


 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.