Rencontre avec la motteraye, nouveau consignment français

Autres informations / 05.08.2010

Rencontre avec la motteraye, nouveau consignment français

Cette année, aux grandes ventes de yearlings, un nouveau consignment français fait son apparition, celui de La Motteraye, un nom "inventé" en associant les deux noms de ses créateurs : Gwenaël Monneraye et Lucie Lamotte. Respectivement âgés de 29 et 26 ans, ces deux jeunes entrepreneurs débuteront donc leur carrière de vendeurs à Deauville, sur l'une des plus belles places de vente au monde en présentant huit yearlings, dont trois le premier jour (cf. encadré ci-après). « Nos clients nous ont fait confiance dès que nous nous sommes installés en décembre dernier, nous raconte Gwenaël Monneraye. Ainsi, nous avons la chance de pouvoir présenter de jolis produits dès nos premières ventes. » Gwenaël et Lucie ont été très soutenus après avoir travaillé dans de grands haras français comme Etreham, le Logis et le Mézeray. Gwenaël et Lucie ont également voyagé, pendant dix ans, et ont pu apprendre des meilleurs en Irlande, en Angleterre, en Nouvelle-Zélande ou encore chez Coolmore en Australie. Désormais, ils sont installés dans le Calvados, aux Autels-Saint-Bazile, près de Livarot, « dans le haras où a été élevé Young Tiger, nous précise Gwenaël. Nous faisons essentiellement de la préparation des chevaux à la vente, des juments, des yearlings et des foals. Mais en période de saison de monte, nous accueillons également des juments chez nous. » Ils louent 25 hectares et une structure de 20 boxes. Mais ils n'aspirent pas à s'étendre davantage pour l'instant. Ils préfèrent se concentrer sur la qualité et le service personnalisé.