Solario stakes (gr3)

Autres informations / 22.08.2010

Solario stakes (gr3)

AU COEUR DE L’ACTU

SANDOWN (GB), SAMEDi

LA

"REBOURSIÈRE" BRILLE DANS LES SOLARIO STAKES

Tenu en haute estime par son entraîneur Ed

Dunlop, Native Khan (Azamour) –

élevé par Aliette et Gilles Forien – a remporté les Solario Stakes (Gr3), ce

samedi, à Sandown,  après  avoir 

gagné  brillamment  son 

maiden. Placé en position d'attente, Native Khan a voulu venir aux 400m,

mais barré par un rideau de chevaux, il a dû patienter un instant et lorsque

tout s'est ouvert, il a jailli pour prendre facilement l'avantage à ses rivaux.

« C'est un poulain très talentueux et je pense qu'il va beaucoup apprendre de

cette course, a déclaré son entraîneur. J'aime beaucoup la façon dont il s'est

étendu pour finir. C'est un poulain qui possède de la vitesse pour faire 1.400m

ou 1.600m. Il est Français, ainsi, le Prix Jean-Luc Lagardère représente un

grand intérêt. Mais il faut voir, il n'y a rien de défini pour l'instant. » Ed

Dunlop a également souligné que le Racing Post Trophy était également une

possibilité pour la suite de son programme. Native Khan a été élevé au Haras de la

Reboursière et de Montaigu. Il est né d'Azamour,

un étalon "Aga Khan" stationné à Gilltown Stud. C'est un fils de Viva maria (Kendor), gagnante d'une

course D et mère de Caipirinia (Hawk

Wing), troisième du Prix Delahante (L). Mais il s'agit surtout de la famille de Verba, ximb et Welcome millenium. Aliette et Gilles

Forien ont passé ce poulain aux ventes de Deauville en août dernier et il a été

acheté yearling 70.000€ avant d'être revendu aux breeze-up pour 180.000Gns à Tattersalls. Samedi soir, Aliette Forien nous a déclaré : « Dans cette histoire, tout

le monde est content : nous étions

heureux de le vendre 70.000€, ceux qui l'ont revendu l'ont également été et

j'ai rencontré son propriétaire à Deauville qui était également ravi car il dit

savoir qu'il a un bon cheval en Native Khan. Sa victoire ce samedi est une bonne surprise car il

n'est pas donné à n'importe qui de remporter

cette course après seulement une victoire

dans un maiden. Foal et yearling c'était

un poulain costaud, plutôt rond. Il avait de bonnes

jambes et un bon tempérament. C'était un poulain volontaire et sans problème.