Equidia lance son premier talk-show

Autres informations / 23.09.2010

Equidia lance son premier talk-show

LE MAGAZINE

Lundi, à 20h45, Equidia lance une nouvelle émission :

Equidia Turf Club. Il s’agit d’un talk-show animé par Jérôme Lenfant, où des

spécialistes des courses débattront chaque semaine librement sur des sujets

d’actualité. Enfin un talk show sur Equidia, comparable à des émissions très

aimées des téléspectateurs, comme le Canal Football Club ou C Dans l’Air !

UN CRÉNEAU HORAIRE À SAISIR

L’émission aura lieu chaque lundi à 20h45, et durera

45 minutes. Enregistrée quelques heures avant sa diffusion, donc lundi en fin

de journée, Equidia Turf Club est réalisée dans les conditions du quasi direct.

« On cherche à attirer nos téléspectateurs vers les créneaux horaires de prime

time, qui n’ont pas encore été réellement exploités sur Equidia, confie Éric

Brion, le directeur général de la chaîne. Cette tranche horaire est difficile,

mais Equidia a déjà bien évolué et se porte bien. » Difficile, cette tranche

horaire l'est particulièrement car elle représente la période où la télévision

est la plus regardée. C’est une heure particulière vouée au divertissement et

c’est là l’objectif de cette nouvelle émission, divertir.

EQUIDIA TURF CLUB

Divertir, amuser, lancer le débat, provoquer, tel est

la vocation d’Equidia Turf Club. Mais comment se présente réellement l’émission

? Equidia Turf Club réunit cinq personnes sur un plateau dont l’animateur est

Jérôme Lenfant, le directeur de la rédaction de la chaîne. Autour de lui, siège

de façon permanente Michel Roussel, qui présente la particularité d’être

polyvalent galop-trot. Deux journalistes complètent l’équipe, un qui vient de

la rédaction d’Equidia et un provenant de la presse spécialisée. La dernière

personne est soit une personnalité du monde hippique, entraîneur, jockey,

propriétaire, éleveur… soit un "grand témoin", une personne

intéressée par les courses qui pourrait  

être un sportif, un comédien… Ces cinq personnes sont donc réunies sur

un plateau et débattent librement des sujets d’actualité évoqués sous le

contrôle de Jérôme Lenfant.

UN CLUB OUVERT AUX

TÉLÉSPECTATEURS

Les spécialistes, les amateurs, les passionnés, les

turfistes, les socioprofessionnels, tous sont appelés à être un jour membres du

club. La fidélité des membres du club sera récompensée par une carte privilège

donnant droit à des réductions sur Equidia Video et à devenir des

interlocuteurs d’Equidia. Le club propose un forum sur lequel chacun pourra

échanger ses idées, poster des sujets ou poser des questions d’actualité, tout

en réagissant aux débats de la semaine. Les membres du club pourront aussi répondre

à "La question de la semaine" dont certaines réponses seront

directement lues en plateau.

AUDIENCE

Sur la tranche horaire de 7h – 8h30, Equidia est

devenue la sixième chaîne payante la plus regardée selon des sondages réalisés

en juillet. Equidia n’est devancée que par quatre chaînes pour enfants et par

LCI. Les meilleurs chiffres sont encore réalisés l’après-midi, lors des

émissions en direct des courses. Lors de cette tranche horaire, Equidia est la

deuxième chaîne la plus regardée par les 15ans et plus et la première pour les

hommes de plus de 15ans.

JÉRÔME LENFANT : « NOUS

VOULONS DIVERTIR EN NOUS PENCHANT SUR L’ACTUALITÉ. »

Jérôme Lenfant, Directeur de

la Rédaction d’Equidia, va animer l’Equidia Turf Club. L’ancien présentateur du

JT de Canal + retrouve la caméra et nous parle de sa nouvelle émission.

JOUR DE GALOP. – C’ÉTAIT

VOTRE VOLONTÉ DE RETOURNER DEVANT LA CAMÉRA ? JÉRÔME LENFANT. – En entrant chez

Equidia en 2006, j’étais persuadé de ne plus jamais faire d’antenne. Mais

l’idée de me proposer une émission de débat est arrivée peu à peu. Equidia a

grandi, a gagné de la confiance et de la maturité et le projet voit finalement

le jour. Je souhaitais avant tout que ce soit un membre de la rédaction qui

anime l’émission. Je n’ai pas cherché à ce que ça soit moi, c’est venu

naturellement et si ça ne fonctionne pas bien, on changera d’animateur sans

aucun problème. Lorsqu’on a fait l’émission pilote, j’ai ressenti cette

adrénaline du plateau, ce petit pincement. Je ne l’aurais pas fait si je

n’avais pas ressenti ça.

LE MONDE DES COURSES

REGROUPE DE FORTES PERSONNALITÉS. NE CRAIGNEZ-VOUS PAS QUE LE DÉBAT TOURNE

VINAIGRE ? C’est mon rôle de savoir gérer une émission, qu’elle soit audible

par tous, que chacun ait le droit à la parole et c’est ce que je sais faire de

mieux. Il y aura bien entendu des discussions engagées, mais on ne prétend pas

s’autoproclamer « l’émission où l’on dit toute la vérité ». On veut avant tout

combler un manque. Comme Equidia, le monde des courses évolue et chacun apporte

sa pierre. Il ne s’agit pas de dire que tout est beau ou laid, mais d’aborder

des grands sujets sur un ton différent. On veut divertir, piquer et relancer le

débat… ou pas.

ETES-VOUS CONSCIENT QUE VOUS

VOUS ATTAQUEZ À UNE TRANCHE HORAIRE DIFFICILE ? 20h45 c’est le prime time,

l’heure de grande audience pour la plupart des chaînes de télévision. Chez

nous, ça n’est pas le cas et pourtant c’est un horaire idéal pour attirer les

téléspectateurs. C’est une heure où les gens peuvent être disponibles, où ils

ont envie de se divertir. Nous leur proposons cela tout en nous penchant sur

l’actualité. Nous voulons divertir. L’objectif n’est pas d’être impertinent, on

veut s’amuser et discuter des sujets qui nous passionnent.

DANS LA PUBLICITÉ POUR

L’ÉMISSION, ON VOUS ENTEND POSER CETTE QUESTION : « QUI VA GAGNER

L’"ARC" ? » QUELLE EST VOTRE RÉPONSE PERSONNELLE À CETTE QUESTION ?

Pour le sport, j’aimerais bien voir youmzain passer le poteau en tête. Je n’ai

pas le souvenir d’un cheval qui ait participé quatre fois de suite au Prix de

l’Arc de Triomphe. C’est déjà un énorme exploit et en plus, il a pris trois

fois la deuxième place. Ça ne serait donc que juste récompense qu’il l’emporte

pour ce qui pourrait être la dernière course de sa carrière.