Eric hoyeau : « changer la date des ventes d’août correspond à une vraie étude de risques »

Autres informations / 07.09.2010

Eric hoyeau : « changer la date des ventes d’août correspond à une vraie étude de risques »

Le patron des ventes

Arqana répond aux remarques émises par Jean-Claude Rouget dans le précédent

numéro de JDG. Il s’associe à la réflexion sur le fait que les ventes d’août

arrivent assez tôt… mais le calendrier du mois d’août, très chargé sur le plan

hippique, ne simplifie pas les choses.

 JOUR

DE GALOP. – COMME BEAUCOUP D’ACHETEURS ET SURTOUT           DE VENDEURS, JEAN-CLAUDE ROUGET PENSE QUE  LES VENTES D’AOÛT ARRIVENT TROP TÔT. EST-CE

AUSSI VOTRE AVIS ? ERIC HOYEAU. – Cette question est effectivement d’actualité

et se trouve au centre d’une réflexion de notre part. La discussion est très

ouverte avec tout le monde, mais il est impossible d’apporter une réponse

brutalement. Car il s’agit d’une équation à plusieurs inconnues – qui demande

des arbitrages pas simples car plusieurs éléments, liés les uns aux autres,

interviennent.

VOUS PARLEZ DU MEETING DE YORK…

Oui,

nous tenons compte de York parce que cela nous semble important. C’est un

meeting auquel participent beaucoup d’acteurs de nos ventes. Ce n’est pas

facile d’imaginer une inspection des chevaux pendant le meeting. Il existe donc

une incidence qu’il nous faut évaluer… d’autant qu’il se pourrait que le

meeting de York se termine le

vendredi et non plus le jeudi. Voire même

le samedi s’ils ajoutent un jour de course. Les dates de York sont

importantes si l’on considère que, cette année, 82 acheteurs étrangers se sont

manifestés pendant les ventes

d’août, parmi lesquels de nombreux Anglais et Irlandais – propriétaires et courtiers. Si les ventes Arqana avaient

lieu juste après le meeting de York (du

troisième mardi au troisième jeudi du mois),

nous prendrions le risque que nos clients ne viennent pas voir les yearlings

sur place avant la vente… voire ne viennent pas du tout.

N’EXISTE-T-IL

AUCUN ESPOIR QUE LES DATES DU MEETING DE YORK ÉVOLUENT AVEC LE TEMPS ? Impossible de peser sur les dates de York ! Car ce meeting respecte un écart de temps avec Royal Ascot. Donc à

moins de demander à la Reine d’Angleterre…

Nous avons mené une étude sur ce que pourrait être le calendrier d’août. En

2011, York devrait avoir lieu entre

le 16 et le 19 août. Donc la

question pour nous est de savoir si nous plaçons nos dates de ventes du 12 au

15 août, ou si nous les reculons du

vendredi 19 au lundi 22 août. Dans ce cas, elles seraient autour du Morny. En 2012, le problème serait encore

accentué et les ventes pourraient commencer le 10 août… ou le 18. Et en 2013, on ne sait pas encore

si France Galop lancera le

premier dimanche du meeting d’août sera le 29 juillet ou le 5 août.

ET DONCASTER ? Au sujet de la vente de Doncaster, il a été

dit qu’il serait souhaitable qu’elle soit reculée. C’est l’autre frein, si l’on

veut retarder la date des ventes, car la clientèle anglo-saxonne enchaîne sur

Doncaster après York. Cela étant, il y a une réflexion, à Doncaster aussi, pour

déplacer la vente vers le St Leger. Cela libèrerait un espace dans le

calendrier pour Arqana.

TENEZ-VOUS PARTICULIÈREMENT À RESTER LA PREMIÈRE

VENTE DE YEARLING EUROPÉENNE, EN TERMES DE CALENDRIER ? Non, l’idée n’est pas

spécialement d’être les premiers, mais d’organiser les ventes au milieu d’un

meeting qui crée un vrai buzz estival. C’est ce qui rend plus difficile

l’organisation des ventes à la fin du meeting d’août, où flotte déjà un parfum

d’automne… Nous sommes dans un monde de concurrence, où toutes les places de

ventes essaient d’attirer les meilleurs yearlings. Sans l’attrait du « Sales paradise

», nous serions plus faibles par rapport à Tattersalls ou à Goffs.

COMMENT VA ÉVOLUER VOTRE RÉFLEXION ?

Nous

sommes motivés et attentifs, mais il n’existe pas de solution parfaite. Nous

continuons à collecter des informations sur les calendriers. Nous faisons des

simulations pour pouvoir faire les bons arbitrages sur le maintien des dates

actuelles ou un déplacement vers la semaine suivante. Dans tous les cas, c’est

une étude de risque. Nous avons eu de bons résultats en plaçant notre vente

avant York. Le seul hic, dans ce positionnement, c’est que certains entraîneurs

anglais restent près de leurs chevaux pour préparer York.

AU

COEUR DE L’ACTU

DAR

RE MI RETIRÉE DE LA COMPÉTITION

Parce qu'elle n'est plus au mieux de sa

forme, Dar Re  Mi Singspiel) ne sera plus

revue en piste et ne courra donc pas l'"Arc" cette année. Son éleveur

et propriétaire Lord Andrew Lloyd-Webber en a décidé ainsi. L'entrée au haras de Dar Re Mi, aujourd’hui âgée de 5ans,

représente un événement car cette jument a marqué les esprits des observateurs

européens et particulièrement des

Français. Dans le dernier Prix Vermeille (Gr1), elle a été rétrogradée de la

première à la cinquième place et cette décision des commissaires de France

Galop a fait couler beaucoup d'encre – même si elle n’a (malheureusement) pas

(encore ?) mené à la réforme de la juridiction d’appel attendue par beaucoup de

professionnels. Dar Re Mi est une fille de Darara (Top Ville), une sœur de Darshaan qui

a gagné… le Prix Vermeille en 1986. Enfin, Dar Re Mi appartient à un propriétaire-éleveur pas tout à fait inconnu. Lord Lloyd-Webber est un

compositeur de musique mondialement réputé, auteur notamment des opéras-rock

Jesus Christ Superstar et Le Fantôme de l’Opéra.

TROIS GRS1

AU PALMARÈS DE DAR RE  MI

Dar Re Mi a abordé la plus haut niveau à

l’âge de 3ans, en 2008. Elle a pris la deuxième place des Yorkshire Oaks et du

"Vermeille" de l'inoubliable Zarkava

(Zamindar). Elle a remporté ses premiers

Gr1 à l'âge de 4ans : les Pretty Polly Stakes (Gr1) puis les Yorkshire

Oaks. En 2010, elle a regagné Gr1 dans le Dubaï Sheema Classic (Gr1) à Meydan. On se souviendra de Dar Re Mi comme d'une

vraie jument de course, courageuse, qui avait besoin d'hippodromes très sélectifs pour donner sa pleine mesure. Comme à Longchamp, où elle a

aussi pris la cinquième place du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe (Gr1)

2009 – année de Sea the Stars.