Goffs orby jour 1

Autres informations / 29.09.2010

Goffs orby jour 1

INTERNATIONAL

ce lundi en irlande a

eu lieu la première journée des ventes de yearlings Goffs orby. Peu de temps

après la fin des ventes de Keeneland, on constate que les indicateurs sont bien

différents sur le vieux continent qu’outre-atlantique. aux états-unis, les

acheteurs se bousculent pour se porter acquéreurs des meilleurs lots à coup de

centaines de milliers de dollars. en revanche, en irlande, les acheteurs sont

aussi nombreux mais ne veulent pas acheter cher. le prix moyen atteint plus de

64.000€, soit une baisse proche de 6.000€ par rapport à l’année dernière et

jusqu’à ce seuil, les acheteurs sont encore nombreux à se battre. Goffs orby

suit la tendance de Deauville, les investissements de la part des grands

propriétaires arabes sont toujours aussi rares. À l’heure où sont écrites ces

lignes, soit une heure avant la fin des ventes, shadwell a acquis un seul

cheval, tout comme John ferguson. le catalogue est attirant mais pas d’un

niveau extraordinaire, c’est ce que nous a confié un acheteur présent en

irlande. Du côté des français, les courtiers qui sont habitués aux ventes

internationales sont bien présents. marc-antoine Berghgracht, samuel Blanchard

ou encore sylvain Vidal ont déjà signé quelques bons. avant la fin des ventes,

une dizaine de lots sont partis pour des sommes supérieures ou égales à 200.000€

et deux d’entre eux se sont vendus 300.000€. le premier est une fille de

Galileo acquis par Demi o’Byrne, qui signe les bons pour coolmore, tandis que

le second, un fils de Teofilo, a été adjugé par sir robert ogden, qui cherche à

développer considérablement son écurie de galopeur. retrouvez les résultats complets de cette session dans

l’édition de jeudi.