Grand prix de la ville de craon-mayenne – 9e étape du défi du galop  (a)

Autres informations / 07.09.2010

Grand prix de la ville de craon-mayenne – 9e étape du défi du galop (a)

CRAON, LUNDI

RESULTATS

REPRESENTING RELANCE

COMPLÈTEMENT LE DÉFI DU GALOP

En remportant le Grand Prix de la Ville de

Craon-Mayenne (A), Representing (Rahy)

revient à un point d’Agent Secret (Pyrus),

l’actuel leader au classement du Défi du Galop. Le protégé d’Anne-Sophie

Pacault est son unique pensionnaire et ils vivent un véritable conte de fée. La

cavalière avait monté le fils de Rahy dans

une course réservée aux cavalières en septembre 2008 et l’avait acheté deux

mois plus tard aux ventes d’automne Arqana. Pour 12.000€ (seulement !),

Representing la comble de bonheur. « C’est top ! Quand il s’entend bien avec

son jockey, il donne tout son cœur. Il me rend à chaque fois tout ce que je lui

donne. » Anne-Sophie Pacault et Representing venaient de gagner ensemble le

Grand Prix d’Avenches lors de la septième étape du Défi du Galop. Aujourd’hui,

elle l’avait confié à Jean-Bernard Eyquem avec qui le cheval s’entend à mer-

veille et au bout du suspens, il est venu triompher devant le Roumois (Muhtathir) et Plenty Pocket (Super Célèbre).

Representing a longtemps été vu à l’arrière-garde puis a voulu venir par le

chemin de la corde dans le dernier virage. Choix audacieux qui n’a pas

fonctionné immédiatement, puisque la porte s’est d’abord refermée. Mais

Representing n’avait pas encore dit son dernier mot et une fois dans la

dernière ligne droite, il a à nouveau tenté de plonger à la corde pour venir ajuster

ses adversaires. La joie de son jockey était palpable au passage du poteau et Representing redonne désormais

un peu de piment au Défi du Galop, qui était jusqu’ici nettement dominé par les

deux protégés de François Rohaut, Agent Secret et young tiger (Tiger

Hill). Notons aussi que Representing avait le désavantage de porter le plus de

poids, un handicap qu’il  a su

parfaitement relever.

LE ROUMOIS ENCORE

Eric Libaud avait sélectionné un engagement

sur mesure pour son protégé Le Roumois. Paré de la casaque de Madame Olivier Lecerf, dont le défunt mari avait remporté

le Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) en 1992 avec Subotica (Pampabird), Le Roumois a

pris une très bonne deuxième place. Le fils de Muhtathir venait de remporter

deux Quintés de suite et cette course A se plaçait idéalement avant d’affronter l’élite.

PLENTY

POCKET, MEILLEUR 3ANS

Plenty Pocket n’a pas été le plus heureux à l’issue du Grand

Prix de Craon et aurait pu bénéficier d’un meilleur classement s’il ne s’était

pas trouvé enfermé

dans la phase finale. Une fois

qu’il a trouvé le jour, le protégé

d’Elie Lellouche a remarquablement conclu et devance finalement l’invaincu Hope of the irish (Strong Hope). Ces

deux chevaux sont âgés de 3ans et malgré leur courte expérience de la

compétition, ils ont démontré qu’ils avaient le niveau pour s’illustrer à un

niveau plus que correct.

LES ORIGINES AMÉRICAINES DE REPRESENTING

Élevé par Georges

Strawbridge, pour qui il a couru lors de la première partie de sa carrière,

Representing est né de Rahy et Recording

(Danzig), une lauréate de Gr3 aux Etats-Unis. Il est le frère de Deal Making (Empyre Maker), un cheval

qui a bien gagné sa vie outre-Atlantique, triomphant au niveau Listed et se

classant troisième d’un Gr2. Sa deuxième mère Ratings (Caveat) a remporté huit courses dont cinq au niveau Gr2,

Gr3 et Listed aux Etats-Unis. Elle s’est aussi placée deuxième d’un Gr1 et a

mis au monde huit produits pour six vainqueurs dont smart Growth (Gone West), un double lauréat de Listed.