Grand steeple-chase de craon – prix du conseil général de la mayenne (l)

Autres informations / 27.09.2010

Grand steeple-chase de craon – prix du conseil général de la mayenne (l)

RESULTATS

CRAON, DIMANCHE

TARAKAN APPORTE UN DOUBLÉ RARE AU TANDEM "ORTET-PLOUGANOU"

Dimanche 5 septembre,

le tandem composé de Jacques Ortet, l’entraîneur et de Jonathan Plouganou, le

jockey, s’est distingué dans le Grand Cross de Craon (L) avec Fassilado (Fado). Trois semaines plus

tard, les deux hommes ont signé un doublé rare en remportant le Grand

Steeple-Chase de Craon (L) grâce à Tarakan

(Trempolino). Pour trouver trace d’une performance analogue, il faut

remonter à l’année 1992, quand Luc Bellet (entraîneur) et Jérôme Follain

(jockey) s’étaient mis sur le devant de la scène. Ce succès de Tarakan était

prévisible. À son affaire sur les tracés coulants en province, le cheval de la

famille Papot a eu un bon parcours, sautant relativement bien. Son jockey s’est

appliqué à le lancer tardivement, et Tarakan s’est joué de ses 71 kilos pour

l’emporter facilement. Il reste ainsi invaincu en deux sorties sur l’hippodrome

de Craon et semble avoir le profil pour tenter sa chance dans des bonnes

épreuves à Enghien. Comme prévu, ce “Grand Steeple” s’est conclu sur un match

entre les pensionnaires de Jacques Ortet et d’Éric Leray, puisque ce sont les

deux pensionnaires de ce dernier, oscar

d’Argos (Passing Sale) et océan

d’or (Winning Smile) qui ont terminé respectivement deuxième et troisième.

Il faut également rappeler qu’Oscar d’Argos a été très malheureux, puisque

Gopolo (Agnes Kamikaze), en liberté après avoir fait chuter son jockey, a cassé

la lice dans le dernier tournant, et le partenaire de Stéphane Paillard l’a

reçu dans les jambes, ce qui l’a arrêté dans le dernier tournant. Il s’est

alors relancé pour conclure deuxième.

UN NOUVEAU FILS DE TREMPOLINO SUR LE DEVANT DE LA SCÈNE

Élevé par André Larrieu et Christophe Pierrou, Tarakan

est un fils de Trempolino (Sharpen

Up), un étalon qui compte parmi les meilleurs pour l’obstacle. Il est le père

de don Lino, vainqueur d’un Prix

Cambacérès (Gr1), Font Froide,

lauréate du Prix Achille-Fould (L) et madox,

vainqueur du Prix Jim Crow. Vitrolles (Gulch),

mère de Tarakan, n’a pas couru en obstacle. Elle a pris part à sept courses,

dont cinq en République tchèque, où elle a signé sa seule victoire. Elle a

donné sept produits, dont deux gagnants. Deuxième mère de Tarakan, Sandy baby (Al Hattab), a donné La Grande Cascade (Beaudelaire),

troisième de Gr2 en Allemagne en plat et laureate du Critérium de l’Ouest (L), à

Craon.