Prix de lutèce (gr3)

Autres informations / 05.09.2010

Prix de lutèce (gr3)

PARTANTS

LONGCHAMP, DIMANCHE

LE LARRON EN TÊTE DE

LA GÉNÉRATION 2010 DES JEUNES STAYERS

Situé dans le

programme des stayers de 3ans, le prix de lutèce (gr3) est le premier groupe de

l’année sur 3.000m. Son rôle est donc essentiel, puisqu’il permet d’affiner le

haut du panier de la génération avant le qatar prix hubert de chaudenay (gr2).

Sa préparatoire, le prix michel houyvet, 

est  une  listed 

et  elle  a  été  remportée  

par la  jdg rising

star le larron (high

chaparral) qui sera présent ce dimanche à longchamp. Début août, à

deauville, le larron avait franchement la mesure de ses rivaux. Après être venu

en épaisseur dans le tournant, son jockey, christophe soumillon (qui n'est

jamais le dernier à tenter des "trucs"), a décidé de venir l'isoler

en pleine piste pour faire la différence. En mettant pied à terre, le pilote

nous disait que le larron était selon lui un très bon cheval. C'est vrai que

parmi les jeunes stayers cette année, c'est lui qui, pour l'instant, tient le

leadership. Dimanche, il tentera de le confirmer face à une opposition à sa

mesure. Son mentor, alain de royer dupré, présente également une femelle,  la 

seule  du  lot, 

shamanova,  une  fille 

de danehill dancer

comme wajir, vainqueur l'an

dernier du prix de lutece. Shamanova n'a pas suivi

la "voie royale" et n'a ainsi jamais

depasse les 2.500m.

Elle possede cependant de solides references comme une

deuxieme place dans le "malleret" (gr2) et le "minerve"

(gr3). Mais, cette fois-ci, face aux males et sur 3.000m, shamanova    devra montrer un autre visage pour l'emporter.

VERBATIM

Alain de royer dupré, entraîneur de le larron, 1er prix michel houyvet : «

en le rallongeant, il se bonifie et il appartient à une famille qui vieillit

bien. Il est très froid. Il progresse après avoir gagné sa "b" dans

un bon style et terminé troisième du prix du lys

(gr3). Il va dans tous les terrains. Il a eu un beau passage dans le dernier tournant et s’impose

comme un vrai cheval de distance. »

TROIS

"FABRE" DANS LA COURSE

André fabre connaît une belle réussite dans

ce prix de lutèce. Sur les dix dernières éditions, il en a gagné quatre. Cette

année, il présente la moitié des candidats : trois sur six. Deux de ses

pensionnaires sortent des courses à conditions. Permit (dansili) et monterrey

(tiger hill) n'ont jamais affronté les chevaux de groupe. Le premier nommé,

permit, reste sur un succès dans une "b" à compiègne, sur 2.800m, et

c'est une bonne préparation, surtout qu'ainsi il a pris un peu de fraîcheur en

vue du prix de lutèce. Ce cheval muni d'œillères est assez froid et possède

beaucoup de fond. Le deuxième cité, monterrey, a remporté le prix de troarn

(d), début août à deauville en montrant qu'il avait fait beaucoup de progrès

depuis ses débuts tardifs au mois de juin de cette année. Le troisième représentant d'andré fabre, brigantin (cozzene) a remporté le prix

frédéric de lagrange (l) lors de la grande semaine de vichy. Il l'a fait avec une très grande facilité, mais il en a été

disqualifié. Le poulain portait 57 kilos ce jour-là et aurait dû, selon les

commissaires de france galop, en porter 58,5. Ils ont en effet considéré que sa

victoire dans le derby suisse, labellisé listed en france selon le code des

courses, aurait dû imposer une surcharge d'un kilo et demi. Cependant, cette mésaventure

ne doit pas occulter l'essentiel : brigantin possède

l'une des meilleures chances

de la course ce dimanche.

AMARAK, DANS

LE TRIO DU  "HOUYVET"

Comme le larron, amarak (war chant) a couru

le prix michel houyvet et a ainsi fait partie du trio gagnant de l'épreuve. Trois chevaux se sont nettement détachés

du reste du peloton ce jour-là

et amarak, troisième, étaient de ceux-là.

Après avoir mené les débats à allure réduite, il s'est montré un peu flottant

dans la phase finale, mais a profité de sa tactique de course pour garder cette troisième

place.