Prix des chenes (gr3)

Autres informations / 17.09.2010

Prix des chenes (gr3)

LONGCHAMP, SAMEDI

UNE ÉTOILE ÉCLIPSERA L’AUTRE

Qui des deux  JDG Rising Stars French Navy (Shamardal) ou

havane Smoker (Dubawi) remportera le Prix des Chênes (Gr3) ? Ces deux surdoués

se rencontrent pour la première fois samedi, dans le Gr3 préparatoire au Criterium

International (Gr1). Depuis 2001, quatre lauréats du Prix des Chênes ont

remporté ensuite le Gr1 de Saint- Cloud. French Navy et Havane Smoker ont pour

l’instant suivi des voies différentes. Le premier nommé a remporté la plus belle

course pour inédits de l’été, le Prix de Crèvecoeur (F). Ensuite, il s’est

imposé dans le Prix de Saon (B) en montrant encore plus de qualités que lors de

ses débuts. C’est aussi le cas de Havane Smoker qui, après avoir remporté deux

victoires en province dans des lots modestes, s’est pleinement révélé dans le

Prix des Roches Noires (B) où il a gagné sa  JDG Rising Star. Ainsi, il est passé de 1.200

à 1.400 puis à 1.500m, alors que French Navy a toujours évolué sur le mile.

Brillant en début de course, Havane Smoker a ensuite montré beaucoup de vitesse

pour s’imposer très nettement, en bon cheval, dans cette “B” deauvillaise

comptant parmi les meilleures épreuves dans sa catégorie du meeting normand. Ce

jour-là, Christophe Soumillon le qualifiait d’“avion de chasse”, rien de moins.

Ce qui est sûr, c’est que Havane Smoker, autant que French Navy, est un vrai

cheval de Groupe. Depuis, il est passé sous les couleurs de Gérard

Augustin-Normand qui l’a acheté pour moitié à son ami Daniel-Yves Trèves. Surfrider

le « tout bon poulain » d’Éric Libaud Les deux oreilles pointées, sans forcer

son talent, Surfrider (Dansili) a remporté le 15 août dernier le Prix du Val

Sery (F – 1.300m), une course pour inédits disputée sur la P.S.F.

deauvillaise.

VERBATIMS

JEAN-CLAUDE ROUGET, ENTRAINEUR D’HAVANE

SMOKER, 1er du Prix des Roches Noires (B) : « Il a fait ce qu’il a voulu. C’est

un cheval très maniable qui possède un bon mental et une bonne accélération.

Son père produit

bien et ses origines maternelles sont bonnes.

Christophe Soumillon m’a dit que c’était un “avion de chasse”. Moi, même si

c’est la moitié d’un, cela me conviendrait ! »

MAXIME GUYON, JOCKEY DE FRENCH NAVY, 1er du

Prix de Saon (B) :« Il a gagné encore plus facilement qu’en dernier lieu, étant

plus professionnel dans sa façon de faire. Je n’ai même pas eu besoin de le

solliciter. Il fait partie des très bons 2ans que j’ai pu monter cette année.

Il ne tire pas et est très facile dans le parcours.»

CEUX QUI ONT FAIT DE BONS 2ANS

Parmi ces dix candidats, trois ont vraiment

montré de la qualité à 2ans, Rajsaman (Linamix) le premier. Ce poulain a couru

six fois à 2ans en débutant tôt dans la saison, au mois de mai. Il s’est imposé

en septembre dans le Criterium de Lyon (L) devant trois chevaux black-type. Cette

année, il a défrayé la chronique en remportant le Prix de Fontainebleau (Gr3),

préparatoire à la “Poule d’Essai” (Gr1), devant la JDG

Rising Star Siyouni (Pivotal), alors qu’il en

était le leader. Trois semaines plus tard, Rajsaman était encore dévoué à la

cause de Siyouni dans le classique de Longchamp où il a terminé dixième. Depuis,

il n’a pas été revu en compétition. Des courses comme celle-ci, où le leader en

laisse souvent beaucoup sur la piste, demandent un temps de récupération.

Rajsaman court pour lui cette fois-ci. C’est un bon cheval et il peut bien

faire dans cette épreuve : il a l’expérience, le courage, mais il faut qu’il

tienne 2.000m, lui qui n’a jamais dépassé le mile. Ses origines par Linamix et

Lammtarra en père de mère, laisse penser qu’il possède la tenue nécessaire.

LA LIGNE DU “GUILLAUME D’ORNANO”

Cette année, le lot est très ouvert. Ils sont

dix avec le supplémenté Neatico (Medicean), un cheval allemand qui découvrira

la France. Il a gagné un Gr3 à 2ans dans son pays d’origine sur 1.700m et s’est

placé troisième à ce niveau sur 2.000m dernièrement. Cependant, c’est la ligne

du Prix Guillaume d’Ornano (Gr2) qui reste la plus “sûre” avec Wealthy (Refuse

To Bend), deuxième de ce Gr2 devant black Spirit (Black Minnaloushe), troisième

et Lumineux (Motivator), septième. Poulain très régulier, Wealthy terminait ce jour-là

derrière un bon cheval germanique, Scalo (Lando) qui s’était alors racheté de

sa neuvième place dans le Derby allemand. Excellent deuxième, il n’avait pas

été inquiété par Black Spirit, encore très bébé. C’est d’ailleurs le point commun

entre quelques chevaux du Prince d’Orange : ils sont bons, mais ont tardé un

peu à mûrir pour être au top niveau dans les classiques. Lumineux a couru le

Jockey Club et s’y est classé sixième, mais c’est un poulain estimé. Il a

remporté le Prix Ridgway (L) puis a déçu, et on en attend mieux ce samedi.


 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.