Prix finot – peloton b – l

Autres informations / 15.09.2010

Prix finot – peloton b – l

AUTEUIL,

MERCREDI

MONPILOU, NOUVELLE ÉTOILE  D'AUTEUIL

Dans les travées d'Auteuil, un nom revenait sans cesse dans les propos

des observateurs : celui de monpilou (Saint des Saints). En trois sorties en

plat, ce pensionnaire de Guillaume Macaire a beaucoup fait parler de lui. Il

est considéré comme un tout bon cheval depuis longtemps et dans un éclair de

classe il a remporté le Prix Finot (L). David Cottin, son jockey, a voulu le

laisser aller à sa main. Il a galopé deux ou trois longueurs devant le reste du

peloton et a passé le poteau en tête sans jamais être inquiété. Sur

l'impression qu'il a laissée ce mercredi, nous lui   attribuons une  jdG jumping star . Le Prix Finot est une

Listed et JDG ne met d'ordinaire jamais de Rising ou Jumping Star dans des

stakes, mais cette épreuve est spécifiquement faite pour débuter des chevaux

souvent estimés sur les obstacles comme on débute en plat un poulain ou une

pouliche dans le "Crèvecœur" ou les "Marettes". David

Cottin, ravi, disait après sa course : « Je crois qu'il va vraiment très vite.

Il est détendu, il saute bien, il possède une belle accélération. Il a tout

pour devenir un crack. » Non, rien de moins ! Nous avons rencontré

Marie-Bénédicte Détré, la femme de Jacques Détré, dans le cercle des vainqueurs

et elle n'était pas étonnée de cette victoire. Elle suit la carrière des chevaux

de la casaque de moins près que son mari ou que ses fils, mais elle sait à quel

point le nom de Monpilou est chuchoté dans la cellule familiale. Guillaume

Macaire visait depuis longtemps le Prix Finot avec Monpilou car c'est, de plus,

c’est une épreuve qu'il n'avait jusqu'alors jamais remportée. L'entraîneur

royannais sait qu'il a un bon cheval en Monpilou. Le "Talhouët-Roy"

(Gr2) puis le Prix Cambacérès (Gr1) constituent la suite logique du programme

pour un vainqueur du "Finot". Mais ce n'est qu'une possibilité pour

lui, car l'entourage hésite entre cette voie-là et le Prix Congress (Gr2), sur

le steeple-chase.

UN BEAU MARIAGE 100%  DÉTRÉ

Jacques Détré n'est pas seulement le propriétaire de Monpilou,

il en est aussi l'éleveur. La mère du

poulain est stationnée à dix kilomètres de chez lui, dans le Limousin, chez

Michel Parreau-Delhote. Depuis que Jacques Détré a acheté la mère de Monpilou, Gavotte de brejoux (Iris Noir), avec Francis Montauban, elle ne lui a donné que des produits de Saint des Saints… qui

courait sous les couleurs Détré avant d’entrer au haras de la Tuilerie. Il l'a toujours emmené à cet étalon, sauf une fois, à

robin des Champs, mais elle a coulé. Actuellement, elle est encore pleine de

Saint des Saints, est suitée d'un foal mâle

et a donné un yearling femelle de cet étalon. Le meilleur produit à ce jour de

Gavotte de Brejoux est le bien connu synaptique, issu de la première production

de Saint des Saints. Synaptique a pris la troisième place du "Ferdinand Dufaure" (Gr1) de

son compagnon de couleurs, oculi (Denham Red), et a gagné le Prix

Fondeur (L).