Prix henri gleizes

Autres informations / 08.09.2010

Prix henri gleizes

AUTEUIL MARDI

POUR SES DÉBUTS EN

STEEPLE, KATENKO RETROUVE LE CHEMIN DE LA VICTOIRE

La JdG?Jumping star Katenko (Laveron)  a 

changé de discipline avec bonheur. Pour sa rentrée, il s’est imposé dans

le Prix Henri Gleizes alors qu’il débutait en steeple-chase. Toujours vu aux

avant-postes, Katenko a parsemé son parcours de petites fautes, dues en partie

à son inexpérience, mais aussi à sa façon bien à lui de sauter, en force. «

C’est un cheval intéressant et Christophe [Pieux, son jockey] a raison, il sera

mieux sur le parcours extérieur, a confié Jehan Bertran de Balanda. Le cheval a

fait quelques erreurs, mais il saute en puissance, notamment à la rivière du

huit où il a fait un saut très impressionnant. Il était au- dessus des autres

tout au long de la course, mais il a quand même dû s’employer pour gagner. »

Katenko    a     voyagé   

à     côté    de    

tip    dancer (Chichicastenango)  et 

a  été  monté 

à  l’économie    par Christophe Pieux. Entre les deux derniers

obstacles, beaucoup de chevaux

pouvaient encore s’imposer. Katenko

n’était pas le premier à sauter l’ultime haie et dans la dernière ligne

droite, il a bien allongé

ses longues foulées

pour venir à bout de Advertising

space (Tôt ou Tard) sur le

fil. « Le cheval est encore très immature, il a besoin de se faire, poursuit

son entraîneur. L’été lui a été très

profitable car il avait besoin de souffler après une première partie de saison

éprouvante. Sa dernière course a été un peu présomptueuse, le cheval avait déjà

eu des combats. On va y aller progressivement avec lui, mais il n’y a pas de

doute : c’est un très bon cheval. On ne va pas aller directement affronter les

meilleurs, c’est encore un peu tôt, mais ça pourrait bien se faire plus tard. »

Toujours à la pointe du combat, Tip

Dancer a été dominé une fois la dernière haie franchie, mais a conservé

une bonne troisième place à trois longueurs du duo de tête.

KATENKO, DE

LA FAMILLE DE KATKO ET KOTKIJET

Élevé au Haras des Coudraies, Katenko

provient de la famille de Katko et Kotkijet qui totalisent à eux deux cinq

Grands Steeple-Chases de Paris (Gr1). Sa mère, Katiana (Villez), n’a pas couru. Ses quatre produits qui sont en âge de courir

ont tous remporté leur course. Kakira (Cadoudal), deuxième mère de Katenko,

a donné plusieurs bons sauteurs

comme Kotkita (Subotica),

lauréate du Prix Cambacérès (Gr1)

et troisième du Prix Renaud du Vivier (Gr1), Kitka (Épervier Bleu), qui a gagné pour ses débuts sur les haies

avant de se placer dans deux courses principales sur les balais, Kotky bleu (Pistolet Bleu), vainqueur

du Prix Piomarès, et Kotkido (Subotica),

double gagnant à Auteuil et troisième du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2).