Prix joubert (l)

Autres informations / 30.09.2010

Prix joubert (l)

RESULTATS

MAISONS-LAFFITTE,

MERCREDI

LE RUSH GAGNANT DE TOI ET MOI

Longtemps, dans la

phase finale du Prix Joubert (L), la favorite ashiyla (Rock of Gibraltar) tenait le bon bout et semblait

"affichée". Mais c’était sans compter sur le rush final de toi et moi (Galileo), qui a refait

plusieurs longueurs dans la phase finale pour prendre l’avantage et finalement

s’imposer avec une belle marge. « Nous avions hésité entre cette course et le

Prix de Royallieu (Gr2), a indiqué Pascal Bary, son entraîneur. Finalement,

nous avons bien fait de courir ici. Concernant la suite de son programme, je ne

sais pas encore. Ce qui est sûr, c’est qu’elle restera à l’entraînement l’an

prochain. Sa mère était très bonne et Toi et Moi va encore beaucoup progresser

là-dessus. »La mère de Toi et Moi est di

moi Oui (Warning) et elle était également entraînée par Pascal Bary.

Elle a remporté les Prix Chloé et de la Nonette (Grs3) et s’est aussi  placée

quatrième d’un Gr1 à

Rome. Comme Toi et Moi, Di Moi Oui défendait la casaque de ses éleveurs, celle

de Grundy Bloodstock (famille des grnds éleveurs italiens les Vittadini) et

elle a commencé sa carrière en Italie. Pour Toi et Moi, c’était son deuxième

essai au niveau Listed ce mercredi. Le premier s’était soldé par une quatrième

place dans le Prix de Thiberville (L), le 14 juillet à Longchamp. Depuis, Toi

et Moi n’avait pas recouru. « Elle était rentrée un peu "raide" de

cette course, a révélé Pascal Bary. Le terrain était rapide ce jour-là et c’est

plutôt une pouliche de terrain souple. Nous avons donc décidé de la laisser

tranquille. » Toi et Moi succède au palmarès de cette Listed à des pou- liches

ayant fait carrière. Le meilleur exemple étant montare (Montjeu), qui a gravi les échelons jusqu’à remporter le

Prix Royal-Oak (Gr1).

ASHIYLA PROCHE DE SA COURSE

Leader de la jdG?rising star sarafina (Refuse to Bend) dans le

Qatar Prix Vermeille (Gr1), Ashiyla avait très bien couru, se battant jusqu’au

bout et conservant la quatrième place. Cette fois, elle courait pour elle et

elle est de nouveau allée devant, gardant longtemps l’avantage avant de se

faire toiser sur le poteau par Toi et Moi. « Sur ce terrain, elle a trouvé la

distance un peu longue, analysait Alain de Royer Dupré, son

entraîneur. Elle est battue par la pouliche que je craignais et je pense que

l’on va rester sur les Listeds et les Groupes 3 ».

UN TERRAIN VRAIMENT TRÈS SOUPLE

À l’arrivée, les

douze concurrentes de l’épreuve étaient séparées par de grands écarts puisque

le peloton s'étalait sur plus de cent mètres. Certaines ont totalement craqué à

l’entrée de la ligne droite. Le rythme de l’épreuve a pourtant été régulier,

sans être effréné. Mais le terrain était surtout vraiment très souple et il a

donc gêné beaucoup de chevaux. Venue comme pour gagner à deux cent cinquante

mètres du but, Clear Coast (Lando)

a ensuite baissé un peu de pied. Et son entraîneur, Eric Libaud, pensait que

Clear Coast aurait été plus à l’aise sur un terrain plus rapide.

UNE BELLE FAMILLE ITALIENNE

Comme sa mère, Toi et

Moi a été élevée par ses propriétaires, les Vittadini, de Grundy Bloodstock.

Nous avons évoqué au début de l'article les performances de sa mère qui a

également produit moi non Plus (Singspiel), placée de Gr2 et de Gr3 en Italie. Deuxième

mère de Toi et Moi, Biosphère (Pharly) est aussi la génitrice de Pursuit of life

(Pursuit of Love), placée de Listed sur 1.500m en Italie et mère du bon Gimmy

(Lomitas), gagnant de Gr3 sur 2.400m en Italie. Biosphère est également la mère

de Biographie (Mtoto), aussi entraînée par Pascal Bary et deuxième de Listed à

Merano