Prix occitanie (l)

Autres informations / 11.09.2010

Prix occitanie (l)

RESULTATS

TOULOUSE, SAMEDI

LE BON PARCOURS DE

TIMEPECKER

Les trois premières à l’arrivée du Prix  Occitanie (L) étaient aux trois premières

places durant tout le parcours. C’est timepecker

(Dansili) qui avait une place de choix dans le sillage de l’animatrice, Buffering (Beat Hollow), qui a finalement

eu le dernier mot, en se faufilant entre ses deux rivales à 150m du but. « On

avait l’avantage d’avoir un bon numéro de corde, avec la pouliche de la course

à notre intérieur, a confié Philippe Sogorb. J’ai pu facilement me mettre dans

son sillage. On ne peut qu’avoir une bonne course dans ces conditions.

L’entraîneur était très confiant avant la course et ça c’est bien passé. Il n’y

avait pas beaucoup de place pour passer 

entre  les  deux 

chevaux  et  elle gagne mieux que ce qu’il paraît. » Timepecker

est partie de la stalle numéro 3 et s’est immédiatement installée dans le

sillage de Buffering, tandis que la représentante du Prince Aga Khan khelwa (Traditionally) s’est tout de

suite positionnée à côté de l’animatrice. Buffering a imprimé le ton de

l’épreuve, menant à une bonne allure. Dans la phase finale, les positions n’ont

guère évolué. Seule la britannique Fork

Lightning (Storm Cat) a refait un peu de terrain sur ses adversaires,

mais elle avait entamé son effort bien avant les trois premières. Timepecker

n’a pas mis longtemps pour obtenir du caractère gras. La représentante de la

Marquise de Moratalla s’engageait pour la première fois dans une épreuve

labellisée Listed. Elle avait débuté à Chantilly dans le Prix des Grès (F) qui

a révélé la JDg?Rising Star Sarafina

(Refuse to Bend) futur lauréate des Prix Saint-Alary (Gr1) et de Diane (Gr1).

Après une troisième place dans une "D" à Maisons-Laffitte, Timepecker

a ouvert son palmarès dans un maiden deauvillais au début du mois de juillet,

avant d’y prendre la deuxième place de la remarquable impression visuelle Bling (Kingsalsa) dans une course de

niveau "B".

VERTANA FINIT BIEN,

MAIS TROP TARD

Henri-Alex Pantall présentait Vertana (Sinndar) qui restait sur une

deuxième place dans le Grand Prix du Lion-d’Angers (L) derrière Vertiformer (Dynaformer). Vertana est

une pouliche très froide, elle est sortie des stalles de départ avec un long

temps de retard, puis a constamment voyagé en net retrait du peloton. C’est

seulement à 200m du but qu’elle a quitté les derniers rangs, trouvant

finalement son action sous les sollicitations de Fabrice Veron. Elle était

alors beaucoup trop loin pour espérer finir à une bonne place, mais a tout de

même une nouvelle fois montré sa remarquable pointe de vitesse. 2.000m semble

être une distance trop rapide pour la fille de Sinndar (Grand Lodge), qui a d’ailleurs remporté ses deux uniques

succès sur des distances supérieures.

LA SŒUR DE COURT

CANIBAL

Timepecker est issue de l’une des meilleures

lignées maternelles de la Marquise de Moratalla. Elle est une fille de la très

régulière Pas d’heure (Arazi),

qui s’est imposée dans un gros handicap parisien avant de mettre au monde Court Canibal (Montjeu), vainqueur du

Prix Exbury (Gr3) et deuxième du Prix d’Harcourt (Gr2), et Biased (Haafhd), qui a remporté deux

gros handicaps de suite avant de prendre plusieurs accessits au niveau Listed

et Groupe. Pas d’Heure a donné aussi naissance à un mâle de Footstepsinthesand, âgé de 2ans, qui

n’a pas encore débuté et elle est suitée d’une foal de Nayef. tirana (Akarad),

la deuxième mère, a montré de la qualité, triomphant au niveau Listed sur

2.100m à Saint-Cloud. Elle est la mère du bon Walkon (Take Risks), lauréat de "D" en province, avant

de s’expatrier outre-Manche, où il a remporté deux Grs1 en obstacle. La

troisième mère arosa (Silver

Shark) est à l’origine de arokar (Akarad),

un gagnant du Prix Greffulhe (Gr2) qui s’est aussi placé deuxième du Prix Lupin (Gr1) au milieu des années 80.