Prix pearl cap (b)

Autres informations / 18.09.2010

Prix pearl cap (b)

RESULTATS

Deuxième du Prix des Marettes (B) – avec la

décharge de son apprenti –, puis troisième de la  JDG Rising Star  Camélia Rose (Oratorio) dans une “B”

deauvillaise, Nosail (Anabaa Blue) a confirmé ses bonnes lignes en ouvrant son

palmarès dans le Prix Pearl Cap (B). Vite dans le groupe de tête, ellen a bien

accéléré avant de répondre à toutes les attaques. En passant le poteau en tête,

elle succède ainsi à barouda (My Risk), lauréate ensuite du Prix des Réservoirs

(Gr3). Pour l’instant, Nosail semble avoir surtout beaucoup de courage. Mais,

d’après Freddy Head, son entraîneur, elle possède aussi un peu de marge : «

Olivier n’a pas été au bout des ressources de Nosail, nous a-t-il déclaré. Il

m’a dit qu’elle avait encore de la marge. Elle a su repartir à la fin quand

elle a été attaquée. Je pense qu’elle pourrait faire plus de distance l’an

prochain. Elle courra sûrement sur 2.000m. » À chacune de ses sorties, Nosail a

toujours été devant. C’est la preuve d’une grande maniabilité. « Elle est très

facile dans un parcours, a ajouté son entraîneur. Elle est maniable et ne tire

pas. C’est pour cela qu’elle peut courir dans le groupe de tête. »

ANA STYLE ET DIABOLIQUE EN PROGRES

Ana Style (Anabaa Blue) venait d’ouvrir son

palmarès dans un gros réclamer et tentait de grimper plusieurs échelons en même

temps dans cette “B”. Venue sur la ligne de tête à 200m du but, comme pour

gagner, elle a buté sur Nosail qui est repartie sous son attaque. Sa deuxième

place permet à Anabaa blue (Anabaa), étalon du haras d’Étreham, de réaliser le

jumelé gagnant dans cette “B”. Quant à Diabolique (Danehill Dancer), septième

du Prix des Marettes – alors qu’elle était plus jouée que Nosail – elle a mieux

couru. Combative jusqu’au bout, elle s’est classée troisième. On notera

toutefois que, comparé à la “B” des mâles où les écarts étaient nets, le

peloton est arrivé groupé chez les pouliches.

UNE NIECE DE GOLDAMIX

Élevée par les frères Wertheimer, Nosail est

une fille de Freezing (Bering), jument de petite valeur qui a gagné son maiden

à Moulins. Elle a produit Polarix (Linamix), actuellement chez Henri-Alex

Pantall, qui est multiple placé de Listed. Deuxième mère de Nosail, Gold’s

Dance (Goldneyev) avait gagné son maiden à Evry, mais n’a pu passé le cap au

niveau Listed. Elle a néanmoins produit une gagnante de Gr1 en Goldamix

(Linamix), lauréat du Critérium de Saint-Cloud (Gr1) et troisième du Prix de

Diane (Gr1). Entraînée par Alec Head, Anitra’s Dance (Green Dancer), troisième

mère de Nosail, est gagnante de Gr3 et a produit Solveig (Gay Mecene), gagnante

de Gr3.