Neuf jours de découverte mauresque avec le syndicat des éleveurs

Autres informations / 15.10.2010

Neuf jours de découverte mauresque avec le syndicat des éleveurs

LE MAGAZINE

Sur la trace des Maures…. Tel était le thème du

dernier voyage annuel du Syndicat des éleveurs qui avait fait liste pleine pour

faire découvrir les joyaux architecturaux et équestres de l’Andalousie et du

Maroc à ses adhérents.

En Andalousie, le groupe a pu découvrir les secrets de

Grenade et de son Alhambra, l’acropole médiévale la plus prestigieuse du monde

méditerranéen, de Cordoue, ancienne cité des Califes, de Séville avec

l’incontournable Alcazar et de Jerez. Jerez, au bord du Guadalquivir, est le berceau

historique de la race de chevaux andalous. Un spectacle unique et totalement

inédit avait été préparé pour les voyageurs du Syndicat par l’École Royale

Andalouse avec notamment à cheval, deux médaillés olympiques de l’équipe

d’Espagne. C’est par voie de mer que les heureux participants ont pu ensuite

rallier Tanger, au Maroc. Le programme, au-delà des incontournables visites de

Fès, Meknès et Rabat, proposait également une découverte des plus beaux haras

de ce pays, avec tout d’abord, le haras royal régional de Meknès, ainsi que le

haras royal de Bouznika, le plus récent des cinq haras royaux du Maroc. Pour

avoir accès à ce dernier, il est nécessaire d’obtenir l’accord du roi en personne.

Les éleveurs ont également pu visiter un endroit tout à fait unique au Maroc :

Jalobey Stud. Invités par la famille El Alami, Sharif et son père Abdelouahed,

ils ont pu décou- vrir avec émerveillement ce haras, sorti de terre il y a

seulement quelques années. Bâti sur le modèle des plus grands haras européens

et américains, Jalobey Stud est le berceau d’un élevage de pur-sang de course

de très haute qualité. La famille El Alami avait également organisé un déjeuner

des mille et une nuits où les éleveurs ont pu rencontrer leurs homologues

marocains avant d’assister à une parade des étalons, de yearlings et

d’apprécier l’annexe dédiée à l’entraînement. Le Syndicat des éleveurs tient à

remercier chaleureusement la famille El Alami pour cet accueil qui témoigne des

liens forts qui existent entre ces deux pays amoureux des chevaux que sont la

France et le Maroc. Participants : Thierry Abadie & Sandra Quequin, Jean-Marie

et Annick Aubry-Dumand, Christian et Pascale Baillet, Guy et Michèle Cantin,

Rolland Chignon et Nicole Lamouroux, Pierre Coubard, Chantal Rouleau, Hubert

Delpech et Mina Andrieu, Jean-Claude et Christiane Dunoguiez, Philippe Evrard,

Danièle Heulin, Roger et Huguette Jésus, Danièle Laborie, Florence Levesque,

Jean et Liliane Maizeret, Loïc et Martine Malivet, Geneviève Neuveux, Michel et

Marie-Hélène Parreau, Jean-Pierre Quinson, Janine Rouget, Jacques et Jacqueline

Rousseau, Pierric Rouxel et Camille Vercken. Le Syndicat des éleveurs donne

rendez-vous l’année prochaine à ses voyageurs et aux nouveaux éleveurs qui ont

soif de découvrir un pays de façon atypique en compagnie de passionnés de

l’élevage et des courses.