Prix bayonnet

Autres informations / 16.10.2010

Prix bayonnet

AUTEUIL, SAMEDI

LE CAVALIER SEUL D’HILLBILLY

Dans le Prix Bayonnet, nombre d’observateurs s’attendaient à une

démonstration de la JDG Jumping Star

Katenko (Laveron), mais ils

ont  assisté  à  une 

course  en  cavalier seul d’hillbilly (Kapgarde). Le pensionnaire de Jehan Bertran de Balanda

s’est, quant à lui, "écrasé" à la rivière des tribunes, après avoir

sauté en force, comme à son habitude. Il doit encore apprendre à gérer ses

sauts en steeple-chase. À l’inverse, Hillbilly a franchi les obstacles un à un

sans problèmes et a commencé à se détacher de ses adversaires pour passer la

rivière des tribunes. Menant les débats avec cinq longueurs d’avance sur le

peloton, le protégé de Guillaume Macaire est reparti dans la ligne droite et,

bien que contrarié par Katenko en liberté, sur le plat, il s’est imposé

nettement. Il a devancé Pistolet Rouge (Polish

Summer) qui a montré un net regain de forme, après plusieurs sorties en

demi-teinte.

LE FRÈRE DE BIVIERS

Coélevé par son entraîneur et Pierre de Maleissye Melun, Hillbilly est

le frère de Biviers (Valanjou),

deuxième du Grand Steeple-Chase d’Angers (L), sous l’entraînement de Guillaume

Macaire. Au total, Biviers a remporté neuf de ses vingt-deux sorties. Hillbilly

est aussi le frère du bon Ben Veto (Perrault),

qui était également sous la responsabilité de l’entraîneur royannais. Ben Veto

a gagné cinq courses et pris trois places en douze courses. Mère d’Hillbilly, Sainte Lea (Sirk) a gagné deux

courses. En fin de carrière, elle était sous la responsabilité d’Éric Libaud,

qui avait encore des sauteurs sous son entraînement à cette époque. Fait

amusant, le père d’Hillbilly n’est autre que Kapgarde (Garde Royale), vainqueur du Prix Jacques d’Indy (Gr3) et

deuxième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), sous l’entraînement de Guillaume

Macaire.

 

 


 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.