Prix carmarthen (gr3)

Autres informations / 11.10.2010

Prix carmarthen (gr3)

AUTEUIL, DIMANCHE

MARCEL ROLLAND : « QUESTARAbAD PEUT ÊTRE MONTÉ NORMALEMENT  »

C'est toi,

Questarabad (Astarabad), le roi d'Auteuil sur les haies ! Avec le temps, on

peut tutoyer celui que l'on a élu   

depuis    longtemps   maintenant JDG Jumping  Star. 

On   le connaît si bien. Les observateurs

comme le grand public savent qui il est, mais ce dimanche, en remportant le

Prix Carmarthen (Gr3), il a encore montré qu'il avait évolué dans le bon sens.

Non pas parce qu'il a gagné, une chose à laquelle on s'attendait, mais parce

qu'il est resté détendu en étant monté dans les premiers. Plus besoin

d'attendre et de refaire le champ de course pour finir, Questarabad a compris.

Une longueur sépare le lauréat du deuxième, Tyko (Robin des Champs). Mais sa

victoire a été plus facile que ne l'indique le résultat. Régis Schmidlin, sûr

de son cheval, ne l'a pas tapé sur le plat. Mais il est remonté sur Tyko à

toute allure pour le devancer à quelques décamètres du poteau. Questarabad a

gagné et n'a pas "pris dur" avant son objectif, le Grand Prix

d'Automne (Gr1). « Il s'est bien comporté au sein du peloton. Nous avions une

petite appréhension avant la course car Sucess River, qui à l'habitude de faire

le train, a été déclaré non-partant. Ce qui est important aujourd'hui, c'est

que nous avons vu qu'il pouvait être monté normalement. » Sans Sucess River

(Robin des Champs), Régis Schmidlin a monté son cheval "au feeling".

Il le connaît par cœur puisqu'il l'a 

toujours  monté  (sauf 

en  plat bien) Dans le courant de

la semaine, Marcel Rolland nous avait déclaré que Questarabad pourrait bien

aller à Cheltenham au mois de mars. Dimanche, il a confirmé son intention, mais

attention, nous n'y sommes pas encore et l'entraîneur a précisé : « Cheltenham

est en mars et s'il court, il devra avoir une course préparatoire. Cela ne lui

permettra pas d'avoir un gros break cet hiver et ce voyage peut aussi

compromettre son printemps à Auteuil. Nous y pensons, mais rien n'est sûr. S'il

court à Cheltenham, ce sera certainement sur 3.200m, le Champion Hurdle (Gr1).

»   Marcel Rolland nous avait également parlé du World Hurdle

(Gr1), mais il se court sur 4.800m. Le cheval est un peu entre les deux

distances et l'entraîneur porte donc plutôt son choix sur la plus courte pour

l'instant.

TYKO RÉALISE UNE GRANDE PERFORMANCE

En prenant la

deuxième place, Tyko a très bien couru. En entrant en piste, sur la haie

d'essai et jusqu'au départ, il s'est toujours tenu à l'écart des autres. Une

fois parti, il a pris immédiatement les commandes. Sur le plat, il a fini en

pleine piste et il a eu un instant la mesure de Questarabad avant de s'avouer

vaincu, tout à la fin, par meilleur. Philippe Peltier, son entraîneur, nous a

confié : « Il court super aujourd'hui, d'autant que le terrain n'était pas

assez lourd. C'est un cheval qui a besoin d'un sol défoncé. Mais bon, sa

deuxième place est la preuve qu'il faut les courir, les courses ! C'est un

cheval qui a un gros défaut : il a peur des autres et lorsqu'on le met dans le

peloton, il fait faute sur faute. Il n'a plus trop le choix des courses. Là, je

pouvais courir le Prix Claude Le Lorrain (L), mais j'ai préféré prendre la

température face aux meilleurs. Il courra le Grand Prix d'Automne et

l'état  de la piste ce jour-là va

l'avantager. »

VIOTTI, BON

TROISIÈME, PROMET

En prenant la

troisième place, Viotti (Dream Well) a réussi sa réapparition parmi les

meilleurs. Il était monté par Steven Colas qui effectuait également son grand

retour ce dimanche après être sorti du circuit l'an dernier. Le jockey l'a très

bien monté et le remontera très certainement dans le Grand Prix d'Automne (Gr1)

car il a ravi tout l'entourage du cheval. Malcolm Parrish, le propriétaire,

tenait d'ailleurs beaucoup à ce que ce soit Steven Colas qui monte son cheval

ce dimanche.

LA BONNE RENTRÉE DE POLAR ROCHELAIS

Le gagnant du Gras

Savoye Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), Polar Rochelais (Le Balafré) n'avait

pas été revu depuis son sacre du mois de mai. Il effectuait sa réapparition sur

les haies ce dimanche en vue du Prix de la Haye- Jousselin (Gr1). Monté en position

d'attente, à l'intérieur de la piste, Polar Rochelais a bien sauté tout en

courant très sagement. Finalement, il finit loin des premiers, mais son jockey

n'a pas été dur avec lui et le cheval a biaisé sur sa gauche au dernier

obstacle et a été gêné par un autre concurrent manquant d'éjecter Jérôme

Zuliani.

QUESTARABAD, DE LA SOUCHE DES TERRES NOIRES

Élevé par

Jean-François Colas, aux Terres Noires, Questarabad est né de l’unique souche

de son élevage, celle d’Insoumise (Novitur).

Nous avons eu l'occasion à maintes reprises de détailler le pedigree de

Questarabad. Aujourd'hui, nous vous présentons donc simplement un aperçu de son

arbre généalogique.