Prix claude le lorrain (l)

Autres informations / 30.10.2010

Prix claude le lorrain (l)

PARTANTS

SAINT-CLOUD, DIMANCHE

RHIALCO REÇU DEUX SUR DEUX

Le Prix Claude Le Lorrain

(L) réunissait un beau plateau et s’annonçait passionnant. Le scénario a été à

la hauteur de nos espérances et c’est le 5ans rhialco (Dom Alco) qui s’est

imposé, signant un deuxième succès sur les balais en autant de tentatives cette

année. « Le cheval est très dur à gérer, confie Christophe Pieux. S’il était

détendu à l’arrière-garde,  il pourrait

affronter les meilleurs. Le cheval est trop généreux, il en fait beaucoup. Le

jour où on l’aura bien, avec la pointe de vitesse qu’il a, il sera certainement

parmi les meil-eurs. » Parti prudemment, Rhialco a finalement rapidement pris

la tête de l’épreuve. Son jockey a préféré ne pas se battre avec lui et l’a

laissé aller à sa main. Légèrement détaché du peloton, il a demandé à souffler

au bout de la ligne d’en face, puis est ensuite facilement reparti. Pour finir,

il a courageusement repoussé la bonne attaque de Good bye Simon (Simon du

Désert) qui nous rappelle au souvenir de ses plus beaux jours. « Le cheval

revient gentiment en forme, a dit Thierry Doumen. Il a connu plusieurs malheureuses

interruptions de carrière et connaît un regain de forme. Le terrain lourd n’est

pas sa tasse de thé, il n’était par conséquent pas très à son aise aujourd’hui.

C’est un cheval de tenue et je crois que si ça avait été plus long aujourd’hui,

il aurait probablement battu son adversaire. » À distance des deux premiers qui

se sont livrés une belle lutte pour finir, c’est le favori viotti (Dream Well)

qui a fini le plus fort pour s’emparer de la troisième place, aux dépens du

nageur royal Penny (Cyborg). Ce dernier se montre un peu décevant compte tenu de son excellente rentrée il y a

trois semaines dans le Prix Carmarthen (Gr3). Mais on sait aussi que Viotti

n’est pas à l’aise dans les terrains pénibles et qu’il est d’une tout autre

valeur en bon terrain.

LA REVANCHE DANS  L'“OLRY-ROEDERER”

À la fin du mois de novembre

à lieu le Prix Léon Olry-Roederer (Gr2), une course dans laquelle Rhialco et

Good bye Simon devraient se retrouver. « Rhialco devrait rester sur les balais,

a déclaré Damien Covelliers, le fils du propriétaire. On l’a épargné au

printemps parce que c’est toujours une période difficile pour les 5ans.

L'“Orly-Roederer” est la suite logique du programme. » À l’instar de l’entourage

de Rhialco, Thierry Doumen a aussi annoncé la probable participation de Good

bye Simon au Gr2 du mois de novembre : « L’automne est très court à Auteuil. Il

lui reste le Prix Léon Olry-Roederer à courir. On verra ensuite cet hiver pour

l’Angleterre. Mais sa performance est de bon augure pour la suite. »

CHRISTOPHE PIEUX VOIT DOUBLE

Il y avait deux épreuves

labellisées Listed ce samedi à Auteuil, deux courses remportées par Christophe

Pieux. Le crack jockey s’est imposé avec Rhialco, mais aussi avec Katenko dans

le Prix de Triquerville. Christophe Pieux est l’homme des grands événements, il

sera donc à suivre dans une semaine lors du Week-End International de l’Obstacle.

LES MALHEURS DE ROYAL  D’ARC

Meilleur AQPS en plat, royal

d’arc (Le Triton) faisait son retour sur les obstacles. Un retour de courte

durée puisqu’il a chuté au troisième obstacle, après s’être fait faucher par

Rhialco, futur gagnant de l’épreuve. « C’est dommage, nous a confié David

Cottin. Le cheval avait une bonne chance aujourd’hui malgré l’opposition

relevée. Rhialco a sauté sur sa gauche et nous a fauché au niveau de l’épaule

avec ses postérieurs. La chute était imparable. »

RHIALCO, LE MEILLEUR DE

LA  FRATRIE

Élevé par Nelly et Michel

Contignon, Rhialco est le frère du bon Qhilimar (Ragmar) et est à ce jour le

meilleur élément de la fratrie de six produits. Ils sont les deux seuls à avoir

été vus en compétition. Après Rhialco, suivent un 4ans par Fragrant Mix, un

3ans par Ungaro, une 2ans de Brier Creek et un foal par Discover d’Auteuil.

Rhialco appartient à une grande famille marquée du sceau des

"Contignon". La mère de Rhialco, l’Anglo de complément fhilida

(Zelphi), a été une bonne jument en plat sur le circuit des AQPS en prenant

notamment deux deuxièmes places dans le Prix de Craon à Longchamp. Elle s’est

aussi imposée sur les haies de Vittel. Avec la jument base de l’élevage

familial "Contignon", la pur-sang Miss corso (El Corso), quatrième mère

de Rhialco, on arrive aussi sur une autre branche très active qui a donné

récemment aux éleveurs de Blainville-sur-l’Eau, Dostiep (Laostic) et Pomme

Tiepy (Apple Tree). Cette dernière a gagné plusieurs Grs2 sur les obstacles

irlandais.