Prix cordova (b)

Autres informations / 09.10.2010

Prix cordova (b)

RESULTATS

MAISONS-LAFFITTE, SAMEDI

VA VOLE DE PROGRÈS EN PROGRÈS

Lauréate d’une

"G" à La Teste par cinq longueurs, Va (Carlotamix) avait impressionné les observateurs. Pour sa

troisième sortie, elle a de nouveau déposé ses rivales pour remporter le Prix

Cordova (B) par huit longueurs. Passer d’une "G" à une "B"

parisienne bien composée n’est pas chose aisée. Mais la pensionnaire de Jean-Claude

Rouget a parfaitement géré la transition. Va est en effet une pouliche de

classe et elle ne devrait pas avoir de mal à remporter sa Listed, peut-être

même avant la fin de l’année, puisqu’une épreuve comme le Critérium du

Languedoc (L) semble faite pour elle. « C’est une   bonne pouliche que je découvrais

aujourd’hui, nous a expliqué Ioritz Mendizabal, jockey de la gagnante. Elle

s’impose avec beaucoup d’aisance sur un terrain collant pas évident à gérer.

Elle s’en est bien sortie d’autant qu’elle a l’aptitude à ce genre de piste. »

En plus de sa classe, l’état de la piste lui a permis de s’imposer aussi

facilement. Pourtant, elle a été contrainte de négocier son parcours en

épaisseur. Mais, à mi-ligne droite, il ne faisait aucun doute sur l’issue de la

course, puisque Ioritz Mendizabal ne sollicitait absolument pas sa partenaire,

à l’inverse de ses rivaux. Et, pour finir, elle a fait une démonstration de

classe. Les chevaux gris : le coup de

cœur de Pierre Béziat Copropriétaire de Va, avec son gendre Sébastien

Lauray et sa fille, Pierre Béziat nous a raconté : « Je n’achète que des

chevaux gris. J’ai notamment été le propriétaire de Grey Lady dont les gains

m’ont permis d’acheter Va. Je suis aussi le propriétaire de Question Day qui

est mon premier cheval. C’est mon cheval de cœur. Je suis médecin de mon

état  à 

Roquefort  dans  les 

Landes.  Je  suis propriétaire depuis 2005 et j’ai connu monsieur Rouget par   l’intermédiaire de Jean-Pierre Dubois. Va

est une pouliche que l’on estime. Elle a été malheureuse lorsqu’elle a été

battue pour ses débuts derrière deux pouliches qui ont gagné au niveau Listed [Action Chope et Nova Step, ndlr]. Elle gagne facile ce

samedi mais, pour la suite de son programme, il faudra voir avec Jean-Claude

Rouget. »

LE TERRAIN COLLANT N’A PAS CONVENU À BLUE HOLLOW 

Sur cette piste

collante, Blue Hollow (Beat

Hollow) n’a pas eu la même accélération que lors de ses premiers pas dans le

Prix de la Cascade (F, 3e). Bien rapprochée à la corde, elle a donné un court

instant l’impression de pouvoir suivre Va dans son effort, avant de contenir

simplement l’attaque de Polémique (Poliglote)

pour finir. « Le terrain n’est pas trop sa tasse de thé », a expliqué

Christophe Lemaire, après l’épreuve. Troisième, Polémique a fait illusion pour

le premier accessit, avant de rester dans son action pour finir. « C’est une

pouliche honnête, nous a dit Pierre-Yves Bureau, manager des Wertheimer &

Frère. L’arrivée est assez logique par rapport aux lignes qu’elle avait.”

LA FAMILLE DE CHOPASTAIR ET VERTIGINEUX

Née de Carlotamix,

qui a enregistré son premier gagnant lors de la Grande Semaine de Vichy, Va a

pris la couleur grise de cet étalon, fils de Linamix. Mère de Va, Valprime (Nombre Premier) a gagné deux

courses. Va est son deuxième produit, le premier étant nommé Va Court Vole…

Valprime est une sœur de Volona (Solicitor),

troisième du Criterium du Bequet (L), de Very Sol (Solicitor), mère de Chopastair (Astair), double gagnant de Gr3, et de Very Gold, génitrice de Vertigineux (Nombre Premier), gagnant

du Prix du Muguet (Gr2).

 

 

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.