Prix de condé (gr3)

Autres informations / 16.10.2010

Prix de condé (gr3)

PARTANTS

LONGCHAMP, DIMANCHE

PRAIRIE STAR DANS L’OMBRE DE PLANTEUR

La JDG?Rising Star Prairie Star (Peintre

Célèbre) vient de remporter avec autorité le Prix Le Capucin (B), une épreuve

qu’avait enlevée son compagnon d’entraînement et de casaque, la JDG?Rising Star Planteur (Danehill

Dancer). Ce dernier, deuxième du Prix du Jockey-Club (Gr1) et du Juddmonte Grand

Prix de Paris (Gr1), a été déclaré non-partant dans le Prix de Condé (Gr3)

2009. Il a ensuite fait une rentrée victorieuse dans le Prix Noailles (Gr2) à

3ans. Comme Planteur, Prairie Star est lui aussi annoncé au départ du Prix de

Condé qui propose aux 2ans la déjà longue distance de 1.800m, en vue du

Critérium de Saint-Cloud (Gr1, 2.000m). À l’instar de son aîné, Prairie Star a

fait belle impression sur le mile clodoaldien, mais il a montré plus de

précocité et de vitesse en gagnant d’emblée sur les 1.200m de Chantilly. Sa

mère, Prairie Runner (Arazi), a

remporté le Prix Minerve (Gr3) et produit des chevaux de distance, capables de

s’adapter facilement au terrain très souple, ce qui devrait être un avantage

pour lui

KREEM, UN PROTÉGÉ D’ANDRÉ FABRE SUPPLÉMENTÉ

Précédé  d’une  flatteuse 

réputation,  Kreem (Hurricane Run) l’a justifiée

avec brio en remportant pour ses premiers pas le Prix Nino, une course "B".

Il a dominé plusieurs poulains qui possédent de la classe et du métier, dont Bubble chic (Chichicastenango), qu’il

retrouvera. Supplémenté par son entraîneur André Fabre, il a la tenue

nécessaire pour venir à bout des 1.800m. Ce frère de Sardaukar (Royal Academy), troisième du Grand Prix de Paris (Gr1)

peut mettre en avant l’élevage de Frédéric Bianco dans ce Gr3.

PUTYBALL, POUR IMITER LATICE

Depuis la championne Latice (Inchinor),

future lauréate du Prix de Diane (Gr1), aucune pouliche ne s’est imposée dans

le Prix de Condé. C’est pourtant le défi que relève Putyball (Silver Deputy) qui aurait pu s’engager dans le Total

Prix Marcel Boussac (Gr1), mais dont l’entourage a préféré la courir ce

dimanche. Lauréate du Prix de la Masselière (B) sur les 1.600m de Longchamp et

sur une piste très souple, elle possède également une ligne sur la JDG?Rising Star Memory  clouth 

(Invincible  Spirit),  ce  qui

lui confère une bonne chance dans ce Gr3.

BUBBLE CHIC, UN AUTRE POULAIN SUPPLÉMENTÉ

Titulaire de quatre sorties pour une victoire et trois places, Bubble

Chic est supplémenté, tout comme Kreem. Tous deux viennent d’ailleurs de

prendre les deux premières places du Prix Nino. Le protégé de Giuseppe Botti

est un poulain dur à la lutte qui a sa place dans ce Prix de Condé. S’il a

accusé quelques progrès, il peut prendre une place.

ZACK YIELD, LE SEUL BLACK TYPE DU LOT

Deuxième du Prix des Jouvenceaux et des Jouvencelles (L) et cinquième du

Critérium de Lyon (L), Zack Yield (High

Yield) est le seul poulain à s’être déjà placé dans des courses principales.

Issu de l’élevage de Zakaria Hakam, tout comme Bubble Chic, il a remporté le

Prix des Tritons, une "B" moyenne, mais, fort de ses titres, il est

en mesure de lutter pour les places dans cette course ouverte.

HISTOIRE DE LA COURSE

Création : 1867. 2.000m, puis 1.800m depuis 1985. Temps record du Prix

de Condé (1.800m, MP) : 1’50”50 (1997). Temps record de la piste : 1’48”10

(Prix Chloé juin 2003) 28 pouliches se sont imposées depuis la création. La

dernière pouliche gagnante remonte à 2003, avec Latice (lauréate  ensuite 

du  Prix  de 

Diane).  La  Lagune 

(Oaks  d’Epsom)  s’est imposée en 1967, et Shemaka (Prix de

Diane) en 1992. Ouverte  aux  hongres 

depuis  1957.  Un 

seul  hongre  l’a 

emporté, Longpont, en 1968. 2006 : Les trois premiers sont entraînés à

l’étranger. Le vainqueur en  Espagne  (Midnight 

Beauty),  le  deuxième 

en  Angleterre  et  le

troisième en Allemagne. 2005  :  Best 

Name  débutait  par 

une  deuxième  place 

dans  cette épreuve. Depuis   que  

le   Critérium   de  

Saint-Cloud   court   sous  

le   label Groupe  1 

:  trois  doublés 

Linda’s  Lad  (2005), 

Poliglote  (1994)  et Pistolet Bleu (1990).

VERBATIMS

ÉLIE LELLOUCHE (Prairie Star, 1er du Prix Le Capucin)  : 

«  C’est  un 

cheval  que  j’aime bien. 

À  Deauville,  on 

s’est  un  peu 

fait avoir. Il est allé devant, mais au galop de chasse, et a été battu.

Cette fois, j’avais dit à Anthony [Crastus, son jockey, ndlr] de le laisser

galoper, ce qu’il a fait, et on a 

pu  voir  la 

différence.  De  plus, 

il  a répondu  à 

plusieurs  attaques  avant 

de se detacher.

XAVIER  NAKKACHDJI  (Putyball, 

1er  du  Prix de la Masselière) : « Je vous avouerai

que j’ai un petit effectif, que je ne gagne pas des  courses 

B  de  2ans 

tous  les  jours 

à Longchamp, et que c’est donc tentant de courir le "Boussac".

Elle y est engagée en tout  cas,  et  nous  aviserons 

à  la  déclaration des partantes probables. Si elles

sont seize et qu’au papier c’est mission quasi-impossible, nous nous rabattrons

sur autre chose. »


 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.