Prix de la roseraie (b)

Autres informations / 29.10.2010

Prix de la roseraie (b)

RESULTATS

LONGCHAMP, VENDREDI

LE DÉMÉNAGEUR VAGABOND SHOES

S’IMPOSE EN CHEVAL DE GROUPE

Cheval de grand prix en Espagne, doté d’un modèle imposant,

Vagabond Shoes (Beat Hollow) a

remporté le Prix de la Roseraie (B) en cheval de Groupe. Le pensionnaire de Yan

Durepaire a constamment galopé aux avant-postes, tout en se montrant allant

durant le parcours, mais il est arrivé avec des ressources intactes au

Pavillon. Son jockey, Olivier Peslier, a temporisé car l’arrivée était jugée au

second poteau et il a attendu les deux cents derniers mètres pour se servir de

la cravache. Son partenaire a alors déployé sa grande action pour repousser

avec autorité et facilité les attaques de makani (A.P. Indy) et Tagar

Béré (High Yield). Il prend la suite au palmarès d’un certain Dalghar (Anabaa), vainqueur de Groupe

ensuite, un chemin que Vagabond Shoes 

pourrait suivre, d’autant qu’il a encore de la marge, physiquement et

mentalement. « C’est vrai qu’il a été impressionnant, nous a dit Yan Durepaire.

Il vaut mieux que ça. Il avait été cinquième d’une Listed pas évidente à

Deauville.  Je  pense qu’il peut faire un bon cheval et qu’on

peut le rallonger jusqu’à 2.000m. 

En  dernier  lieu, 

dans  le  Gran 

Premio de la Hispanidad [course A, d'un niveau équivalent au Prix du

"Moulin espagnol, 4e], il avait beaucoup plu et le terrain était lourd,

cela ne lui allait pas vraiment. D’autant que c’est un beau "bébé",

un cheval imposant qui est né en mai. Je vais peut-être l’arrêter cette année

et le reprendre l’année prochaine. » Le programme espagnol étant assez réduit

pour un cheval de grand prix, Vagabond Shoes n’avait plus vraiment le choix

dans ses courses puisque les grandes épreuves pour milers sont finies de

l’autre côté des Pyrénées et il n’en existe pas sur 2.000m. Vainqueur d’une

préparatoire au "Moulin" espagnol, il n’avait pu faire sa vraie

valeur le jour J à cause du terrain. Mis dans du coton en début de carrière,

Vagabond Shoes a gagné deux courses au printemps, affichant des progrès pour

faire partie de l’élite des milers espagnols. Même s’il a encore transpiré

avant la course, il s’amende au fil de ses sorties et a prouvé qu’il était en

mesure de se sortir d’un parcours vallonné puisque l’hippodrome de Madrid, sur

lequel il comptait presque toutes ses sorties, est complètement plat. Au regard

de son modèle et de son pedigree, il devrait bien vieillir.

LE NEVEU DE PRIENA

Élevé par Almagro de Actividades   Comerci, Vagabond Shoes est le neveu de Priena (Priolo), quatre fois placée de

Listeds et mère du très bon cheval espagnol entre copas (Sakhee), deux fois à l’arrivée du Gran Premio de

Madrid (A) et troisième du Gran Premio Memorial Duque de Toledo (A) 2009. Mère

de Vagabond Shoes, Atiza (Singspiel)

a gagné son maiden à Cholet et s’est placée dans un gros handicap. Vagabond

Shoes est son premier produit. Irish

Isle (Realm), troisième mère de Vagabond Shoes, a donné Irish memory (Don’t Forget Me),

gagnant de Gr3 au Curragh.