Prix georges de talhouët-roy (gr2)

Autres informations / 11.10.2010

Prix georges de talhouët-roy (gr2)

AUTEUIL, DIMANCHE

NIKITA DU BERLAIS FAVORITE DU "CAMBACÉRÈS" 2010

En battant les mâles

dans le Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2), Nikita du berlais (Poliglote) a une

nouvelle fois prouvé qu'elle dominait sa génération sur les haies. Lauréate de

quatre épreuves sur les haies, Nikita du Berlais a mis tout le monde d'accord

en vue du Prix Cambacérès (Gr1) qui lui semble d'ores et déjà promis. Montée en

position d'attente, Nikita du Berlais s'est naturellement rapprochée dans la

ligne d'en face pour se retrouver en deuxième position dans le tournant final.

Dans la ligne droite des tribunes, il y avait elle et les autres. Elle allait

vraiment au-dessus du lot et a pris d'elle-même l'ascendant sur ses

adversaires. Sur le plat, alors qu'elle avait une confortable avance, David

Cottin, son jockey, lui a donné un coup de bâton simplement pour lui rappeler

que le poteau n'était pas encore passé. « Elle a beaucoup d'action, c'est sa

grande force. Quand les autres font deux foulées, elle n'en fait qu'une, a

déclaré David Cottin. Elle n'a aucun défaut et elle saute comme une championne.

Elle possède une classe énorme et en deux foulées, elle est venue sur les

premiers. »

GRAND CHARLY ET CRIOS, DEUX RÉFÉRENCES

Elle a laissé Grand

Charly (Le Triton) à huit longueurs. Habitué aux places à ce niveau-là, ce pensionnaire

de Thierry Civel a montré des progrès ce dimanche. Il a devancé un cheval

régulier qui aime aller devant : Crios (Canyon Creek). Ce dernier a remporté

les Prix des Platanes et Aguado (L) devant Grand Charly à chaque fois.

Dimanche, il "passe" derrière lui et son entraîneur, François-Xavier

de Chevigny, nous a donné son point de vue : « Quand la gagnante l'a passé, il

s'est écœuré, sinon il aurait pu être deuxième. C'est un cheval qui peut se

tendre quand on vient à ses côtés. Il ira sur le Prix Cambacérès (Gr1) où l'on

devrait finir derrière Nikita du Berlais, qui a été impressionnante

aujourd'hui. Mais en obstacle, on ne sait jamais. »

LA SŒUR DE BONITA DU BERLAIS

Élevée dans la Vienne

par Jean-Marc Lucas, Nikita du Berlais est le troisième produit de Chica du berlais (Cadoudal), une

jument entraînée par Jean-Paul Gallorini, qui n’a couru qu’une seule fois en

obstacle pour une cinquième place à Auteuil. Elle est la mère de cinq produits

référencés, dont bonita du berlais (King’s

Theatre), premier produit, qui était l’une des meilleures pouliches de sa

génération à 3ans, remportant consécutivement les Prix Georges Pelat et de

Chambly (L) et se classant quatrième du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2).

Nikita du Berlais a un propre frère de 2ans et un demi-frère yearling par Turgeon. Sa deuxième mère, Chica bonita (Badayoun), est à l’origine

des bons Enzo du berlais (Mansonnien)

et Karoo du berlais (Indian

River), qui sont tous deux lauréats de Listed à Auteuil.