Prix heros xii (gr3)

Autres informations / 10.10.2010

Prix heros xii (gr3)

AUTEUIL, DIMANCHE


PREMIER PASSAGE DU

"RAIL DITCH" POUR RUBI BALL

Beaucoup

d’entraîneurs craignent le pensionnaire de Jacques Ortet, et pour cause. Déjà

très doué à 4ans, âge auquel il a remporté le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1)

avant de subir la domination de Long

Run (Cadoudal) dans le Prix Maurice Gillois (Gr1), Rubi Ball a démontré

qu’il pouvait poursuivre sur la même voie en prenant de l’âge. C’est ainsi

qu’il a remporté le Grand Prix de Pau (Gr3) sur 5.300m, après une grosse faute

dans le dernier tournant, qui aurait pu lui coûter cher. Il vient de faire une

rentrée brillante avec son nouveau jockey David Cottin sur les haies et

s’annonce redoutable. Reste la principale interrogation qui entoure sa

candidature : il va franchir pour la première fois les obstacles de la piste

extérieure, dont le rail ditch, et une faute comme celle qu’il a faite dans le

Grand Prix palois l’empêcherait certainement d’obtenir un bon résultat.

OCULI RETROUVE LE STEEPLE FACE À L’ÉLITE

Très plaisant pour

son retour à Auteuil dans le Prix Hunorisk qu’il a remporté sans puiser dans

ses réserves, Oculi fait son grand retour dans sa discipline de prédilection,

le steeple-chase, directement face à l’élite. En 2008, il a été le roi des 4ans

sur les gros obstacles, enlevant le "Ferdinand Dufaure" et le

"Maurice Gillois", après avoir gagné le Prix Congress (Gr2). Blessé à

5ans alors qu’il préparait le "Grand Steeple", le pensionnaire de

François- Marie Cottin a eu un break de plus d’un an pour avoir le temps de se

remettre. Avant d’aller peut-être défier les meilleurs britanniques à

Cheltenham, en mars prochain, Oculi veut se rappeler à notre bon souvenir à

Auteuil. Son grand objectif de fin de saison sera "La Haye

Jousselin", mais, ce dimanche, il devra surtout montrer à son entourage

qu’il n’a gardé aucune séquelle de sa mésaventure  à la rivière.

VERBATIMS

XAVIER PAPOT,

PROPRIÉTAIRE DE RUBI BALL, 1er

du Prix de l’Orléanais   :

« Il le fait en

patron. David Cottin l’a monté à la perfection, sans le presser, en le courant

pour lui. C’est le genre de course qui peut être très piégeuse, mais il s’est

remarquablement comporté. Il a aussi pris beaucoup de masse musculaire  durant 

ces  quelques mois de repos. C’est

un vrai crack, ce que Jacques Ortet n’avait pas hésité à nous dire dès ses

débuts dans le Prix Pride of Kildare. Il ne finissait que septième ce jour-là,

mais il avait pris l’élastique du départ sur le museau, ce qui l’avait beaucoup

perturbé. Son objectif est évidemment le Prix La Haye Jousselin. Maintenant

deux choix s’offrent à lui : soit courir une autre course de haies, soit y

aller directement. »

FRANÇOIS-MARIE

COTTIN, ENTRAÎNEUR D’OCULI,  1er 

du  Prix  Hunorisk  

:

« Cette course avait

une valeur de test. Oculi devait nous montrer quelque chose aujourd’hui et il

l’a fait. Pour la suite de son programme, rien n’est encore définitif. On va

d’abord voir comment le cheval va récupérer, mais il nous a fait une très bonne

impression. »

HERVÉ BARJOT, MANAGER

DE PEGASUS FARMS LTD, PROPRIÉTAIRE DE MID

DANCER, 1er du Prix d’Angers : « Le cheval est vraiment bien. Il fait

une très bonne rentrée et je crois que ça va aller pour la suite. Christophe

m’a dit qu’il aurait gagné s’il lui avait mis une petite claque. Mais ça

n’était pas le but aujourd’hui ; il avait besoin de courir et a bien   d’autres objectifs. Il va probablement

prendre part au Prix Heros XII avant de s’engager dans le Prix La Haye-Jousselin.

»

JEAN-PAUL GALLORINI,

ENTRAÎNEUR DE REMEMBER ROSE : « Remember Rose est rentré au haras cet été, mais

beaucoup moins longtemps que l’année précédente. C’est sans doute pour cette

raison qu’il  avait  beaucoup 

moins de surpoids. Le cheval est très bien rentré après son retour à la

compétition. Il est en bonne forme et devrait être compétitif dès dimanche.

C’est Jonathan Plouganou qui lui sera une nouvelle fois associé, comme lors de

sa rentrée. »

MID DANCER DE RETOUR

SUR LES "GROS" APRÈS SA BLESSURE

Autre champion blessé

à Auteuil, Mid Dancer s’était fracturé le boulet dans la dernière édition du

Prix Georges Courtois (Gr2). Le lauréat du "Grand Steeple" et de

"La Haye Jousselin" 2007 a alors connu une longue interruption de

carrière avant de faire une rentrée des plus probantes sur les balais de la

butte Mortemart. Ce jour-là, il retrouvait Christophe Pieux qui ne lui a donné

aucun coup de cravache, pour le préserver en vue des joutes futures. Mais il a

prouvé qu’il n’avait rien perdu de ses moyens et, comme Remember Rose, il

pourrait profiter de l’inexpérience de Rubi Ball face aux meilleurs chevaux

d’âge pour briller.

REMEMBER ROSE : UN AUTOMNE POUR LAVER L’AFFRONT

Remember Rose a fait

beaucoup parler de lui cette année. D’abord, il a éjecté son jockey au lâcher

des élastiques dans le "Grand Steeple" et, pour son entourage, le départ

aurait dû être repris. Mais il n’en a rien été. Puis son entraîneur Jean-Paul

Gallorini l’a engagé dans une course de rentrée sur les haies, mais son

propriétaire ne voulait pas le faire courir en France, après le triste épilogue

du 30 mai. Finalement, il s’est ravisé et Remember Rose a fait une réapparition

convaincante en terminant troisième, alors qu’il était apparu déjà en condition

avancée au rond de présentation. Mais, dimanche, il portera 70 kilos et devra

composer avec une distance un peu courte pour lui. Cette course aura donc

surtout pour but de l’amener en parfaite condition pour laver l’affront du

"Grand Steeple" dans "La Haye Jousselin".

LE JEU DES CHAISES

MUSICALES

Les jockeys des

meilleurs steeple-chasers français ont changé durant l’automne. C’est en effet

un vrai jeu de chaises musicales qui a eu lieu. Christophe Pieux avait choisi Mail de Bièvre (Cadoudal) en vue des

grands événements d’Auteuil, il a donc fallu trouver un nouveau pilote à

Remember Rose et c’est Jonathan Plouganou qui a été choisi. Mais, entre-temps,

Mail de Bièvre s’est blessé et le jockey aux quinze Cravache d’Or s’est

retrouvé sur Mid Dancer, un ancien partenaire. David Cottin, lui, était prévu

sur Oculi, mais il a finalement pris la décision de monter Rubi Ball, et c’est

donc David Berra qui va monter le champion de Jacques Détré. C’est la première

fois qu’un tel "remue-ménage" a lieu chez les cavaliers dans un

Groupe à Auteuil. Mais il est vrai qu’il est important, en obstacle, plus qu’en

plat, d’avoir un jockey qui connaisse parfaitement son cheval.

LE RESTE DE L’OPPOSITION

Parmi les chevaux que

l’on peut opposer au quatuor, Doumaja (Cadoudal)

vient de devancer Mid Dancer, pour sa rentrée sur les haies, après avoir conclu

à la deuxième place du "Grand Steeple", Quézac de la Roque (Officiel) n’a jamais été aussi bon et Bambi du Rheu (Sunshack) possède une

importante marge de progression.