Prix jean-luc lagardère (grand critérium - gr1)

Autres informations / 02.10.2010

Prix jean-luc lagardère (grand critérium - gr1)

DIMANCHE

A LONGCHAMP

MOONLIGHT CLOUD RELÈVE LE DÉFI FACE AUX MÂLES

Depuis

que le Grand Critérium (Gr1) a été ramené de 1.600m à 1.400m, aucune pouliche

n’a réussi à s’y imposer. Les meilleures tentatives des femelles sont à mettre

à l’actif d’Intercontinental (Danehill)

et Mauralakana (Muhtathir),

toutes deux troisièmes en 2002 et 2005. Cette année, une pouliche de 2ans

relève le défi face aux mâles. Il s’agit de la 

JDG?Rising Star Moonlight 

Cloud (Invincible Spirit), impressionnante lors de ses deux

sorties victorieuses. Son entraîneur, Freddy Head, a privilégié cette course au

détriment du Total Prix Marcel Boussac (Gr1), dans lequel il n’avait d'ailleurs

pas engagé Moonlight Cloud.

QUATRE FRANÇAIS FACE À SIX ÉTRANGERS

Chaque

année, le Jean-Luc Lagardère attire les convoitises des concurrents

d’outre-Manche. Cette année n’échappe pas à la règle avec 60% des partants qui

ne sont pas entraînés en France. Mais les chevaux français disposent de vraies

chances. Présenté par Jean-Claude Rouget, My Name is Bond (Monsieur Bond) a fait sensation en remportant le

Prix La Rochette (Gr3), sans que son jockey n’ait besoin de "l'appuyer".

Cette fois, les choses sérieuses commencent pour My Name is Bond qui a tiré un

numéro à l’extérieur, le 9. Lauréat du Prix Roland de Chambure (L) sur ce

parcours, la JDG?Rising Star Maiguri (Panis) a terminé troisième du

Prix La Rochette. Cela n’a pas changé les plans de son entourage qui a fait de

ce Gr1 un objectif. Enfin, le dernier Français est la JDG?Rising StarTin Horse (Sakhee), entraîné par Didier Guillemin.

Il a très bien couru dans le Darley Prix Morny (Gr1), terminant deuxième de Dream Ahead (Diktat), favori vendredi

des Middle Park Stakes (Gr1). Mais deux interrogations entourent sa candidature

: la distance de 1.400m et le parcours du "toboggan".

UTLEY, LE FRÈRE DE RAINBOW VIEW

Outre

Moonlight Cloud, la casaque "Strawbridge" sera représentée par Utley (Smart Strike), le frère de Rainbow View (Dynaformer). Cette

dernière a été une top 2ans, gagnante du Fillies’ Mile (Gr1) avant de décevoir

très légèrement à l’âge de 3ans, gagnant cependant les Matron Stakes (Gr1).

Utley vient de s’imposer plutôt facilement pour sa deuxième sortie, à Yarmouth,

évoluant dans les chevaux de tête.

TREASURY DEVIL, UN YEARLING À 1.000.000$

Passé

sur le ring de Saratoga en août 2010, Treasury

Devil (Bernardini) a fait tomber le marteau à 1.000.000$. C’est un fils

de Crystal Music (Nureyev),

gagnante du Fillies’ Mile et deuxième du Coronation Cup (Grs1). Treasury Devil

a gagné ses deux seules sorties dont la dernière, très facilement, à Sandown.

Ses limites sont dont actuellement inconnues et il est certainement meilleur

qu’Utley.

KING TORUS, LE PLUS TITRÉ

Richard

Hannon, bien fourni en 2ans cette année encore, a choisi King Torus (Oratorio)

pour courir ce Gr1. Ce poulain reste sur deux victoires dans des Grs2, ce qui

fait de lui le cheval le plus titré au départ. Il a "explosé" le lot

dans les Vintage Stakes (Gr2) et cela peut faire de lui le favori dimanche.

SAMUEL MORSE NE SERA PAS PRÉSENT

Avec

sept victoires depuis 1997, Aidan O’Brien est l’entraîneur en activité qui

compte le plus de succès dans le Grand Critérium. Cette année, il a laissé sur

la liste des partants définitifs Samuel

Morse (Danehill Dancer). Mais ce cheval sera non-partant, puisqu’il a

couru vendredi les Middle Park Stakes.

VERBATIMS

FREDDY HEAD, ENTRAÎNEUR DE MOONLIGHT CLOUD, le 9 septembre : « Je

n’ai jamais entraîné une 2ans de ce calibre. C’est une pouliche sur laquelle

nous fondons de gros espoirs et je dois dire qu’elle nous a comblés

aujourd’hui. Elle fait partie des chevaux assez rares. J’avais un peu peur

qu’elle ne soit gênée par le terrain mais ce n’a pas été le cas. Elle est

capable de tout faire. »

JEAN-CLAUDE ROUGET, ENTRAÎNEUR DE MY NAME IS BOND, le 5 septembre : «

Sous une apparence précoce, il ne l’était pas spécialement. J’avais demandé à

Christophe Soumillon d’attendre un maximum, quitte à être battu. C’est un 2ans

et on travaille pour l’avenir. »

CHRISTIAN

BAILLET, ENTRAÎNEUR DE MAIGURI, le 5 septembre : « Nous ne sommes pas vraiment

déçus aujourd'hui. D'ailleurs, nous suivons le programme que nous avions choisi

en l'orientant sur le Prix Jean-Luc Lagardère, comme prévu. Aujourd'hui, il n'a

pas produit l'accélération qu'il avait produite en dernier lieu. C'est

sans   doute dû à sa fraîcheur. Il n'a

pas couru depuis sa victoire dans le "Roland de Chambure". Nous aurions

pu courir à Deauville, mais il n'a que 2ans, nous ne pouvons pas tout courir. »

GILLES  FORIEN, 

MANAGER  DE  LA 

MARQUISE DE MORATALLA, PROPRIÉTAIRE DE TIN HORSE, le 22 août : « Dans le Prix Robert Papin, Tin Horse n’a

pas fait sa valeur, il s’est fait sortir par un autre concurrent et a ensuite

beaucoup penché. Auparavant, il s’était montré très impressionnant dans une

"B" à Maisons-Laffitte. Je pense que c’est un cheval de Gr1,

même   s’ilest encore un peu vert dans le

peloton. Le Prix Jean-Luc Lagardère est une possibilité, mais la tenue n’est

pas une évidence, bien qu’il soit né de Sakhee. Il a beaucoup plus pris de sa

mère, Joyeuse Entrée, qui était une vraie 2ans, gagnante du Prix d’Aumale

(Gr3), mais il a un meilleur caractère qu’elle. De ce côté-là, il a aussi pris

l’aptitude au bon terrain. »