Prix magne (l)

Autres informations / 17.10.2010

Prix magne (l)

RESULTATS

AUTEUIL, SAMEDI

TANAÏS DU CHENET REMET LES PENDULES À L’HEURE AVANT LE "BOURNOSIENNE"

Première dauphine de Nikita du Berlais (Poliglote), leader sur les haies

chez les 3ans suite à sa victoire dans le Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2),

la JDG Jumping Star Tanaïs du chenet (Poliglote)

a logiquement dominé les débats dans le Prix Magne (L), tremplin idéal en vue

du Prix Bournosienne (Gr3, 6/11). Elle se rachète ainsi de sa troisième place

dans le Prix Georges Pelat, à l’occasion de sa rentrée où elle a dû céder sa

couronne de meilleure pouliche de 3ans à la pensionnaire de Robert  Collet. « Sa dernière course est facilement

explicable, nous a déclaré Marcel Rolland, entraîneur de la lauréate. La

gagnante [Nikita du Berlais, ndlr] avait pris beaucoup de champ, et mon jockey

[Régis Schmidlin] pensait pouvoir gagner malgré tout. C’était d’ailleurs un peu

comme la Grande Course de Haies d’Auteuil 2010 avec Questarabad, de par le

déroulement de course. La pouliche faisait une rentrée et elle avait besoin de

courir. Aujourd’hui, elle nous montre qu’elle est toujours la pouliche

dominatrice que l’on a connue au printemps. » Durant le premier semestre,

Tanaïs du Chenet a fait fort en débutant victorieusement face à un lot de

pouliches expérimentées, puis elle a enlevé le Prix Sagan (L), temps fort du

printemps pour les demoi selles de 3ans sur les haies. Son mentor Marcel

Rolland souhaite la voir continuer sa jeune carrière contre les pouliches,

comme il nous l’a confié : « Je ne vois pas pourquoi on choisirait la

difficulté en allant sur le Prix Cambacérès alors qu’il y a un Groupe pour les

pouliches, le Prix Bournosienne, qui lui tend les bras. D’autant qu’elle

appartient à une famille tardive et nous allons essayer de la faire vieillir. »

SALSA MELODY SE RÉHABILITE

Décevante quatrième lors de sa précédente sortie, Salsa Melody (Kingsalsa) a refait sa

bonne valeur printanière, quand elle s’annonçait comme une leader possible chez

les pouliches. Courageuse, elle a été la seule à s’accrocher aux

"basques" de la lauréate sur le plat pour conclure deuxième. Son

entraîneur Guy Cherel a également terminé troisième grâce à Protektion (Protektor). « Mes deux protégées

courent bien, nous a déclaré l’entraîneur mansonnien. Salsa Melody a été malade

lors de sa précédente sortie, ce qui explique sa performance. Elle avait les

poumons sales. Salsa Melody et Protektion devraient participer au Prix

Bournosienne.”

DÉCEPTION DE KATKOVANA

La JDG?Jumping Star Katkovana (Westerner)

nous a, une nouvelle fois, laissés sur notre faim. On s’attendait à un peu

mieux de sa part qu’une quatrième place, mais elle est revenue sur le plat

faire un bon bout, après avoir perdu quelques rangs dans le tournant final.

Dotée d’un modèle impressionnant, elle serait intéressante à suivre sur le

steeple-chase, d’autant qu’elle appartient à la famille de Katko (Carmarthen) et Kotkijet (Cadoudal), deux cracks

d’Auteuil, vainqueur de cinq Grand Steeple-Chase de Paris à eux deux.

TCHELA, LA POULE AUX ŒUFS D’OR

Élevée par Marie-Laure Besnouin, Tanaïs du Chenet est la fille d’une des

meilleures poulinières d’obstacle, Tchela

(Le Nain Jaune), qui a couru vingt-huit fois sans gagner, prenant

cependant deux places de Groupe sur les gros obsta- cles. Tchela s’est

rattrapée au haras, puisqu’elle a donné seize produits dont : Ma Royale, deuxième du "Grand

Steeple" au terme d’une remarquable fin de course, mais aussi deuxième du

Prix Alain du Breil (Gr1) et gagnante du Prix Ingré (Gr3) ; Saint du Chenet,

vainqueur des Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), Fleuret (Gr3) et Jean Stern (Gr2); Galant Moss (Tip Moss), deuxième du

Prix Renaud du Vivier (Gr1) et troisième de la Grande Course de Haies d’Auteuil

(Gr1) ; Jocelin (Épervier Bleu),

deuxième du Grand Steeple-Chase de Deauville (L) ; et enfin Orthence (Épervier Bleu), deuxième du

Prix Wild Monarch (L). Depuis Tanaïs du Chenet, sa mère Tchela a eu deux

produits : Union du chenet (Kahyasi),

un 2ans, et Viva Tchela (Astarabad),

un yearling.