Prix royal oak (gr1)

Autres informations / 24.10.2010

Prix royal oak (gr1)

LONGCHAMP, DIMANCHE

GENTOO : LE

"VILAIN PETIT CANARD" DANS LES HABITS DE FAVORI

cette année, les

stayers nous ont réservé une petite surprise nommée gentoo (loup solitaire). alors qu’il courait les handicaps et les

"réclamers", gentoo a discrètement fait son chemin, s’est battu, a

progressé et a gagné le prix gladiateur (gr3). courageux en diable, il a montré

ce jour-là qu’il possédait aussi un peu de classe. mais, au départ du prix du

cadran (gr1) dans lequel il a dû être supplémenté, gentoo était encore un peu

boudé. et, une fois de plus, il a montré qu’il était le meilleur en s’imposant.

la belle histoire va-t-elle continuer dans le prix royal oak (gr1) ce dimanche

? gentoo est capable de l’emporter. il affrontera des chevaux qu’il a déjà

battus, mais cette fois-ci ils reviennent sur 3.100m.

BLEK

REVIENT SUR LA BONNE DISTANCE

blek  (chichicastenango) aime faire la course en

tête si bien que, si la distance est trop longue, les effets sont immédiats.

c’est ce qu’il s’est passé dans le prix du cadran. blek a craqué pour finir, et

son jockey n’a pas insisté. les 4.000m étaient trop longs pour lui. il revient

sur 3.100m dans ce prix royal oak, une distance sur laquelle il s’est déjà

imposé sur la grande piste de longchamp dans le prix de barbeville (gr3) en mai

dernier. WINTER DREAM L’AUTRE SURPRISE

CHEZ LES  STAYERS 

dans le

"cadran" 2010, ce sont deux chevaux de gros handicaps qui ont pris

les deux premières places : gentoo et winter

dream (act one). à son aise dans le terrain souple, ce dernier a tracé

une très belle ligne droite pour prendre la deuxième place du gr1 pour stayers.

il a réalisé la meilleure performance de sa carrière après avoir empoché le

prix de reux (l) au moins d’août.

CELTIC CELEB, UN NOUVEAU STAYER

celtic celeb (peintre célèbre),

rallongé, a remporté le prix chaudenay (gr2), le "st léger français".

souvent, les bons poulains, un peu limités face aux meilleurs éléments sur la

distance classique, réussissent sur 3.000m et plus. c’est le cas de celtic

celeb qui avait montré ses limites dans le prix du jockey club (gr1, non placé)

sur 2.100m, distance sur laquelle il avait néanmoins enlevé le prix maurice

caillault (l). magnifique poulain, très signé de son père, il n’a pas été gêné

par l’assouplissement du terrain, comme beaucoup de produits de peintre célèbre (nureyev).

MARIA ROYAL FAIT SON ENTRÉE CHEZ LES STAYERS

brillante lauréate du

prix madame jean  couturié (l) à vichy

sur un terrain très souple, maria royal

(montjeu) a réédité dans l’important nyse euronext prix de royallieu

(gr2) dernièrement. les fortes pluies ont été un gros avantage pour la

pensionnaire d’alain de royer dupré. ainsi, alors que la plupart des

observateurs ne lui voyaient qu’une seconde chance (30/1), elle a su placer un

beau coup de reins à la corde pour prendre facilement la mesure de ses rivales

en quelques foulées. ce dimanche, elle sera la seule pouliche de 3ans au

départ, et on sait que l’épreuve est difficile à gagner pour les femelles de

cet âge. de plus, maria royal n’a jamais couru plus de 2.500m. elle découvrira

donc cet exercice sur les parcours de fond pour la première fois.

OPINION POLL, LE ROC ANGLAIS

gagnant du lonsdale

cup (gr2) au mois d’août, opinion poll (halling)

est un "roc " anglais dont ses adversaires devront se méfier. il a

appris son métier dans les handicaps, une école difficile qui endurcit les

chevaux, mais il reste sur une dernière performance en demi-teinte. quatrième

du doncaster cup (gr2), il n’a visiblement pas fait sa valeur ce jour-là en

étant nettement battu par un cheval qu’il avait devancé un mois plus tôt dans

le lonsdale cup, à york.

VERBATIMS

ALAIN LYON, ENTRAÎNEUR

DE GENTOO, 1er du prix du cadran

: « c’est un cheval très lymphatique qui ne montre rien le matin. il nous

surprend toujours l’après-midi et, aujourd’hui, il a réalisé une performance

parfaite. c’est une belle victoire, une belle surprise aussi. qui aurait pensé

qu’on arriverait jusqu’ici, il y a seulement quelques semaines ? on

est sur un nuage et on savoure ; gerald a pris toutes les bonnes decisions avec lui,

c’est lui qui a choisi de le monter derriere, il a toujours

su ce qu’il avait dans les mains et il est venu au bon

moment. »

FRANÇOIS DOUMEN,

ENTRAÎNEUR DE CELTIC CELEB, 1er

du prix chaudenay : « avoir rallongé celtic celeb a été la clé du succès. la

deuxième clé réside dans l’état du terrain qui s’est assoupli. et cela s’est

conjugué avec sa forme ascendante. il venait de très bien travailler sur les

"aigles" avec thierry thulliez, mais il a connu une période  creuse, 

sûrement  en raison de sa

croissance. de plus, après sa deuxième place dans le prix hocquart (gr2), il

avait perdu un peu de courage. il a montré quelque chose pour sa rentrée à

clairefontaine [2e du grand prix (l), ndlr] où il a été devancé par ivory land (lando) auquel il  rendait deux kilos. aujourd’hui, la

"ligne" se répète, mais dans un ordre différent, d’autant que les

deux poulains sont à poids égal. sur les distances plus courtes, le rythme

était trop élevé pour lui et il a eu tendance à s’écœurer. en revanche, sa mère

était une vraie jument de 1.600m qui a remporté pour moi les prix chloé (gr3)

et sandringham (gr2). il pourrait aller vers le prix royal-oak (gr1) ou le prix

du conseil de paris (gr2), mais nous allons voir car il faut affronter les

"vieux". »

alAIN DE ROYER DUPRÉ,

ENTRAÎNEUR DE MARIA ROYAL, 1re

du prix royallieu : « c’est une très bonne pouliche et elle aime ce terrain.

elle a une vraie aptitude à ce type de piste. sa victoire n’est pas une

surprise car elle travaille très bien. elle pourrait courir le prix royal-oak

(gr1) du fait de son aptitude au terrain et de 

sa tenue. »


 


DIMANCHE, LONGCHAMP

PRIX CASIMIR

DELAMARRE (L)

DES ESPOIRS

CLASSIQUES SE RETROUVENT POUR UNE VICTOIRE DE LISTED

pas moins de quatorze

pouliches prendront le départ du prix casimir delamarre (l), l’une des

dernières courses principales réservées aux pouliches de 3ans, avant la trêve

hivernale. sa position dans le calendrier explique que cette listed soit si

"courue". parmi les candidates, on note la présence de la jdg rising

star louve rare (rock of gibraltar) qui n’a pu concrétiser les espoirs classiques placés en elle.

victime de contretemps, elle n’est  

réapparue que le 1er septembre et avait visiblement besoin de courir

(9e). pour sa deuxième sortie après une longue absence et sa découverte d’un

parcours corde à gauche à saint-cloud dans le prix charles laffitte (l), la

pouliche de l’écurie wildenstein a longtemps fait illusion pour la victoire avant

de se faire remonter tout à la fin. elle a donc affiché de gros progrès et

rempli sa mission : obtenir du black 

type. associée  dimanche  à 

mickaël  barzalona,  elle  

retrouve longchamp, théâtre de son unique victoire (à 2ans) et peut

s’offrir ce prix casimir delamarre.

PEINTED SONG DÉCOUVRE ENFIN LONGCHAMP

lors de ses débuts

victorieux à cagnes-sur-mer, peinted

song (unbridled’s song) avait impressionné à tel point que beaucoup

d’observateurs voyaient en elle une pouliche de groupe. son entraîneur

jean-claude rouget avait même confié qu’elle devait courir à longchamp au

printemps… mais elle n’a pas évolué comme on pouvait l’espérer. probante

lauréate du prix de la sarthe (b) cet été à deauville devant the living room (gold away), pouliche

confirmée au niveau listed, elle doit lutter pour les premières places,

d’autant qu’elle court bien fraîche.

L’EX-LEADER DE SARAFINA PEUT IMITER SANAYA

en 2006, alain de

royer dupré avait remporté cette listed pour le compte de son altesse aga khan

avec sanaya (barathea). cette année, l’entraîneur cantilien présente ashiyla, une autre fille de rock of gibraltar (danehill), comme

louve rare. lauréate d’une "f" à chantilly au printemps, ashiyla

était une pouliche anonyme jusqu’au qatar prix 

vermeille (gr1) où elle a servi de leader pour la jdg rising star

sarafina (refuse to bend). ce jour-là, elle a bien failli  devancer 

la  gagnante  du 

prix  de  diane    

(gr1), concluant bonne quatrième après avoir logiquement mené et évité

les ennuis de trafic. deuxième de listed sur la distance classique, elle est

sérieusement raccourcie, et cette pouliche 

de  tenue devra donc adapter sa

tactique de course à la distance pour briller.

UNE COURSE TRÈS OUVERTE

ce prix casimir

delamarre 2010 est particulièrement ouvert. plusieurs pouliches sont capables

de bien faire, comme l’allemande waldjagd

(observatory), jugée digne de participer au preis der diana (gr1), mais

un ton au-dessous des meilleurs ; skia (motivator),

deuxième de course principale ; kartica

(rainbow quest), qui joue de malchance à ce niveau ; shining sea (anabaa blue), qui cherche

sa course après quatre places à ce niveau, ou encore jardaa (pivotal) qui s’est endurcie dans les gros handicaps.