Prix thomas bryon (gr3)

Autres informations / 08.10.2010

Prix thomas bryon (gr3)

RESULTATS

SAINT-CLOUD, JEUDI

MAXIOS : OBJECTIF CLASSIQUE

Un cheval faisait parler de lui jeudi à Saint-Cloud : la Jdg Rising Star Maxios (Monsun), frère du

champion Bago (Nashwan).

Candidat au Prix Thomas Bryon (Gr3), le poulain de la famille Niarchos n’a pas

failli en s’imposant. Certes, la marge n’est que d'une courte tête à l’arrivée,

mais Maxios n’avait couru qu’une fois, au contraire de son dauphin, qui avait

déjà six courses au compteur. La mission est donc remplie pour Maxios qui est

passé victorieusement d’un maiden à un Groupe. Maintenant, sera-t-il présent au

départ du Critérium International (Gr1), auquel ce "Thomas Bryon"

prépare  ?  Pas 

sûr,  comme  nous 

l’apprenait  Alan Cooper, manager

de la famille Niarchos : « Il n’est pas sûr qu’il recoure cette année. Jonathan

Pease nous a dit d‘abord vouloir attendre cette course et voir comment le

cheval récupère. Il n’est pas certain qu’il soit revu cette année. Mais pour

l’an prochain, c’est un cheval appelé à suivre le programme classique »

MAXIOS AURAIT PU ÊTRE BATTU PAR MANQUE

D’EXPÉRIENCE

Maxios était le seul cheval qui s’engageait dans ce Gr3 avec une seule

course seulement au compteur. Cela a failli lui être préjudiciable, car Olivier

Peslier a mis le peloton au pas une fois en tête et a quasiment réussi son

coup, son partenaire se montrant très accrocheur dans la phase finale. « C’est

évident que Maxios manque encore de métier, expliquait Alan Cooper. Mais

Christophe Lemaire a dit qu’il gagnait bien, même s’il a mis un peu de temps à

enclencher. Maxios confirme ses bons débuts ». Christophe Lemaire a également

été assez "gentil" avec Maxios et n’a jamais usé de la cravache.

DE FORTES RESSEMBLANCES AVEC BAGO

Né en 2001, Bago a été le premier produit de Moonlight’s Box (Nureyev) que nous avons vu en piste. Depuis, il y

en a eu cinq, Million Wishes (Darshaan),

Silhouetting (Hernando), Beta (Selkirk), Makani (A.P. Indy) et Maxios. De tous,

Maxios est celui qui possède vraiment un air de Bago dans son apparence. « Vous

avez 100% raison, nous apprenait Alan Cooper. C’est vrai que Maxios est celui

qui ressemble le plus à Bago parmi tous ses frères et sœurs. » Cheval très

calme et très équilibré, Maxios a tout pour réussir à 3ans.

UNE GRANDE CONFIANCE ENTOURAIT MAXIOS

Maxios n’avait pas seulement la confiance de son entourage, il avait

aussi celle des parieurs. Au total, 191.187€ en jeux Simple gagnant ont été

engagés dans cette épreuve, dont 74.969€ sur Maxios, soit 39,2% des enjeux.

LA PLUS BELLE FAMILLE "NIARCHOS"

Maxios est issu de la plus belle famille de l’élevage Niarchos : celle

de Coup de Folie (Halo),

troisième mère de Maxios. Acheté 825.000$ aux États-Unis, d’où son nom, Coup de

Folie, s’est révélé excellente en course en gagnant le Prix d’Aumale (Gr3)

avant de terminer troisième du Prix Marcel Boussac (Gr1). Au haras, elle a

donné Machiavellian (Mr.

Prospector) vainqueur des Prix Morny et de la Salamandre (Grs1) et deuxième des

2.000 Guinées (Gr1), devenu un excellent étalon, mais aussi Exit to Nowhere (Irish River), gagnant

du Prix Jacques Le Marois (Gr1), devenu lui aussi un reproducteur de haut

niveau, Hydro Calido (Nureyev),

lauréate du Prix d’Astarté (Gr2 à l’époque) et deuxième de la Poule d’Essai des

Pouliches (Gr1), et Ocean of Wisdom (Mr

Prospector), placé du Grand Critérium (Gr1). Coup de Génie, deuxième mère de

Maxios, s’est elle aussi montrée très bonne en compétition. Elle a remporté les

Prix Morny et de la Salamandre (Grs1) avant de terminer troisième des 1.000

Guinées (Gr1). Elle est la mère de Denebola

(Storm Cat), lauréate du Prix Marcel Boussac, mais aussi de Glia (A.P. Indy), gagnante du Prix

Imprudence (Listed à l’époque) et de Loving

Kindness (Seattle Slew), lauréate du Prix de Cabourg (Gr3). Mère de

Maxios, Moonlight’s Box (Nureyev)

a donné Bago, vainqueur de l’“Arc” mais aussi du Prix Jean Prat et de l’Irish

Gold Cup (Grs1) et placé dans les International Stakes, les King George and

Queen Elizabeth Stakes (Grs1) ; Beta (Selkirk)

gagnante de Listed sur 1.000m et deux fois à l’arrivée de Grs3 ; et Makani (A.P. Indy), vainqueur d’une

"B".