Qatar prix de la forêt (gr1)

Autres informations / 02.10.2010

Qatar prix de la forêt (gr1)

LONGCHAMP

DIMANCHE

GOLDIKOVA ET DEUX POULICHES D’ÉLITE ATTENDUES AU

COIN DU BOIS

Pour

ce qui s’annonce à l’heure actuelle comme sa dernière sortie en France, la JDG?Rising  Star

Goldikova  (Anabaa) aura affaire à un bon lot dans le

Qatar Prix de la Forêt (Gr1). Au total, l'ensemble des partants a remporté

vingt Grs1. Mais, sans vouloir offrir à la championne une course qu’elle n’a

pas encore courue, il est vrai que les titres de Goldikova surpassent ceux de

tous ses adversaires. On peut s'attendre à ce qu'elle lave l’affront de cette

épreuve l’an dernier où elle avait été 

battue    troisième – après avoir fait  beaucoup d’effort en partant. D’ailleurs,

outre sa quête de douze Grs1 – elle en est à dix actuellement – Goldikova

s’applique à réussir dans les épreuves où elle a échoué. Elle a vaincu cette

année dans l’“Ispahan” (Gr1) où elle avait sombré en 2009 et elle peut cette

fois remettre les pendules à l’heure dans la "Forêt". Mais, l’an

dernier, dans cette épreuve, elle avait tiré le numéro le plus à l’extérieur,

alors que cette année, elle s’élancera de la stalle 1. C'est un véritable

avantage pour elle qui a beaucoup de vitesse en partant.

JOANNA

ET SPECIAL DUTY, DEUX POULICHES AMBITIEUSES

Jamais

plus loin que troisième en dix sorties, Joanna (High Chaparral) va affronter

pour la première fois Goldikova. 

Après  avoir  tenté 

sa  chance  dans 

la  Poule d’Essai (Gr1 - 3e), puis

remporté le Prix de   Sandringham (Gr2),

elle a été raccourcie avec réussite. Elle a en effet gagné sur ce parcours le

Prix de la Porte Maillot (Gr3) avant de prendre une excellente deuxième place

dans le Prix Maurice de Gheest (Gr1), reléguant à plus de quatre longueurs des

chevaux de Gr1. Contacté mercredi, Jean-Claude Rouget, entraîneur de Joanna, se

montrait confidant et nous déclarait : « C’est vraiment une pouliche

"top" ! Elle fait toutes ses courses. Dans le "Maurice de

Gheest", elle s’est une nouvelle fois donnée à fond et a signé un petit

exploit face aux vieux et aux mâles. Là, elle me semble aussi bien, si ce n’est

mieux, qu’avant le "Maurice de Gheest"… »

Comme

Joanna, Special Duty (Hennessy)

va affronter pour la première fois Goldikova. Auteure du difficile triplé

Cheveley Park Stakes-1.000 Guinées-Poule d’Essai (Grs1), elle va se présenter

avec de la fraîcheur puisqu’elle n’a pas été revue depuis le 7 juillet. C’était

lors de son seul vrai échec qui a eu pour cadre les Falmouth Stakes (Gr1).

Mais, pour cette tentative ratée, elle a des excuses puisqu’elle s’était

déplacé le bassin dans sa stalle de départ. Ces problèmes sont oubliés et

Special Duty peut réaliser une grande performance. Elle va découvrir le

parcours du "toboggan" mais elle possède assez de vitesse pour y

réussir.

SIYOUNI SUR LE THÉÂTRE DE SON EXPLOIT

Lauréat

du Prix Jean-Luc Lagardère-Grand Critérium (Gr1) en 2009, la JDG Rising Star Siyouni (Pivotal) n’a, depuis, plus repassé

le poteau en tête. Laissé sur 1.600m cette saison, il a prouvé ses limites face

aux meilleurs et sa dernière tentative dans le Prix du Moulin de Longchamp (Gr1

- 3e) laisse à penser qu’il sera bien en revenant sur 1.400m. Dès lors, c’est

lui qui jouera le rôle d’arbitre dans ce combat des femelles d’élite.

DICK TURPIN JOUE AU YO-YO

Cette

année, Dick Turpin (Arakan) a

prouvé par ses places dans les classiques et sa victoire dans le Prix Jean Prat

(Gr1) qu’il faisait partie des meilleurs milers de sa génération. En août, il a

changé de registre et a tenté sa chance dans les Juddmonte International Stakes

(Gr1), terminant cinquième et montrant ainsi ses limites côté tenue. Il est

donc nettement raccourci à l’occasion de ce Prix de la Forêt, ce qui devrait

être mieux pour lui. Toutefois, il a déjà évolué sur ce parcours, à 2ans, dans

le "Jean-Luc Lagardère" (Gr1), mais il avait échoué dans cette

course.

PACO BOY, DEUX ANS APRÈS

Il

y a deux ans, Paco Boy (Desert

Style) prenait une autre dimension grâce à sa victoire dans ce Prix de la

Forêt. Depuis, il a confirmé qu’il faisait partie des tous meilleurs sur les

distances allant de 1.400m à 1.600m. Cette année, il a remporté son Gr1 à

l’occasion des Lockinge Stakes (Gr1). Il a eu beaucoup de combats difficiles

cette saison et il faudra qu’il soit vraiment au top pour espérer prendre sa

revanche sur Goldikova qu’il l’a battue lors de leurs deux sorties communes.

VERBATIMS

FREDDY

HEAD, ENTRAÎNEUR DE GOLDIKOVA, le 15 août : « Moi, je pensais qu'elle se

détacherait plus facilement de Paco Boy. Les écarts avec lui sont sensiblement

les mêmes qu'à Royal Ascot. Cependant, elle a très bien couru. Il n'y a pas

d'excuse. C'est le  meilleur  cheval 

aujourd'hui  qui  a gagné. Le Breeders' Cup reste bien sûr son

objectif. »

ALAIN

DE ROYER DUPRÉ, ENTRAÎNEUR DE SIYOUNI, le 5 septembre : « Siyouni court très

bien, il n'est battu que sur le fil mais a cédé pour finir. Le mile est

probablement trop long pour lui. Il devrait donc courir le Prix  de  la

Forêt.”