Qatar prix de l’abbaye de longchamp (gr1)

Autres informations / 03.10.2010

Qatar prix de l’abbaye de longchamp (gr1)

DIMANCHE A LONGCHAMP

BLACKJACK POUR GILT EDGE GIRL

Au casino, faire un

blackjack c’est obtenir 21 avec ses deux premières cartes. Vingt et un, c’était

également le numéro de Gilt edge Girl (Monsieur

Bond) qui a raflé la mise dans l’"Abbaye" (Gr1) à 53/1. Cette cote

surprise s’explique par le manque de référence de cette pouliche dans les Grs1

– elle courait pour la première fois à ce niveau – et aussi parce que portant

le numéro 21, il était impossible de la cocher sur un ticket PMU… Une fois de

plus, l’"Abbaye" revient à un sprinter britannique et, fait rare, les

deux premières de l’"Abbaye" sont des femelles. Le

premier Français est mar Adentro (Marju), entraîné par Richard Chotard, qui se classe troisième après avoir

réalisé une course exemplaire, car sa tâche ne

s’annonçait pas évidente avec le dix-huit dans les stalles.

UNE VICTOIRE AU COURAGE

« Lorsque j’ai eu l’ouverture, il a fallu

y aller. Je n’avais

plus le choix », analysait Luke Morris, jockey de Gilt Edge Girl. Et,

jusqu’au bout, Gilt Edge Girl a su repousser courageusement l’attaque incisive

de la favorite, la supplémentée lady of

the desert (Rahy). Avec ce succès, la jument britannique permet à son entraîneur, Clive Cox, de remporter son

premier Gr1. « Elle n’est pas très grande, mais elle a un cœur énorme,

commentait l’entraîneur. Elle

progresse beaucoup encore. Aujourd’hui, deux choses l’ont aidée :  sa

bonne place à la corde [le 1] et le terrain souple qui lui a beaucoup plu. »

LUKE MORRIS EN PLEINE

LUMIÈRE

C’était seulement la

deuxième course en France de Luke Morris, âgé de vingt et un ans. En Angleterre,

il compte cette année quarante-trois succès. Pour lui aussi, c’était sa

première victoire au niveau Gr1 et il disait après la course : « Je suis

vraiment très content de   gagner   mon premier Gr1 durant ce week-end de

l’“Arc”. C’est vraiment très particulier. Cela fait deux ans que j’ai perdu ma

décharge et ma première victoire de Groupe, je l’ai acquise en début d’année en

Irlande. C’était déjà avec Gilt Edge Girl. »

PERSONNE N’EN VOULAIT AUX VENTES DE 

DONCASTER

Gilt Edge Girl

appartient à Wood Street Syndicate – c'est-à-dire son éleveur, Whitsbury Manor

Stud – et à C.J Harper. Ces derniers ont expliqué que « Gilt Edge Girl est

passée aux ventes de Doncaster, mais elle n’avait pas atteint son prix de

réserve. Alors, Clive Cox nous a réunis pour que nous la gardions et qu’on la fasse

courir. »

GILD EDGE GIRL, EN AMÉLIORATION AVEC LE TEMPS

 Comme la plupart des sprinters, plus le temps passe,

plus Gilt Edge Girl s’améliore. En début d’année, elle a gagné sa première

Listed avant d’attaquer les Groupes et d’en remporter un à son premier essai,

les Ballygoan Stakes (Gr3) à Leopardstown. Le 29 août, Gilt Edge Girl avait

pris une bonne troisième place dans le Golden Pleiche (Gr2) rem- porté par le

Français Amico fritz (Fasliyev).

« Lorsqu’elle a réalisé cette performance-là, je me suis vraiment dit qu’elle

avait de l’avenir dans les sprints, a expliqué Clive Cox. Ensuite, elle a été

battue dans un Gr3 à Newbury, mais il trouvait des conditions de poids

défavorables et le terrain était un peu rapide pour elle. »

DE L’IMPORTANCE DES PLACES À LA CORDE SUR CE PARCOURS

Gilt Edge Girl s’est

élancée de la stalle une et cela a joué dans sa victoire car elle a pu se faire

"aspirer" dans le sil- lage des animateurs. D’ailleurs, Gilt Edge

Girl est rentrée la dernière dans sa stalle. « Gilt Edge Girl avait déjà eu des

problèmes avec les stalles, expliquait Clive Cox. Alors nous avons pris nos

dispositions pour qu’elle rentre en dernier. » L’année dernière, total Gallery (Namid) s’était imposé

avec le trois dans les stalles, en 2007, benbaun (Stravinsky) avait le huit, en 2005, Avonbridge (Averti) le cinq… C’est

très rare de voir un cheval avec un numéro vraiment à l’extérieur s’imposer.

L’exception étant bien sûr marchand

d’or (Marchand de Sable) qui s’est imposé en partant de la stalle 20. Mais

à cette époque, il était inapprochable.

LADY OF THE DESERT NE DEMERITE PAS

Supplémentée

après sa facile victoire dans les Diadem Stakes (Gr2) dimanche 26 septembre à

Ascot, Lady of the Desert a justifié la confiance de son entourage en terminant

deuxième. Elle a fini très fort et son classement montre que son entourage a eu

raison de ne pas insister sur 1.600m et de la ramener sur 1.200m. « La pouliche a été

prise de vitesse et est battue au sprint par meilleure ! », a simplement

déclaré Brian Meehan, son entraîneur.

MAR

ADENTRO, PREMIER FRANÇAIS

Depuis

qu’il s’est reconverti sur les courtes distances, Mar Adentro s’est

véritablement révélé. Cette fois, il a vraiment montré qu’il avait franchi un cap

en terminant très bon troisième. Son entraîneur, Richard Chotard, était

vraiment très content et nous disait : « Je suis ravi, j'aurais signé avant la

course pour une troisième place. Je me rends compte que j'ai le meilleur

sprinter français, voire même européen parce qu'on est devancé que par deux

pouliches. Je pense qu'avec un meilleur numéro de corde, on aurait fini plus

près. C'est un critère essentiel de réussite dans cette course, la preuve,

c'est que les deux premières sont parties des stalles 1 et 3. Si on est invité

à Hong Kong, on fera le déplacement. Le cheval courait en dernier lieu sous les

couleurs de l'Écurie du Trieux, qui en possédait 50%, mais il nous a revendu

ses parts il y a huit jours. J'ai cassé ma tirelire pour que le cheval reste à

la maison et on en est récompensé. »

BERNARD

CADET, UN PROPRIÉTAIRE  HEUREUX

Mar

Adentro porte les couleurs de Bernard Cadet, que nous avons rencontré après la

course de son protégé : « Je suis dans les courses depuis seulement un an, Mar

Adentro est mon seul cheval. Mais c'est un monde que je connais depuis

toujours, je suis un vrai passionné du cheval. Mon fils est un cavalier

hippique professionnel. On avait acheté ce cheval dans une course à réclamer

avec mon frère et un autre associé, sous les conseils d'Hubert Barbe. Il courait

sur 2.000m à l'époque et un jour, Christophe Soumillon nous a dit en descendant

de cheval que c'était une vraie bombe, qu'il avait vraiment une pointe de

vitesse impressionnante, alors on l'a raccourci et voila ce qu'il peut  faire. »

MARCHAND D’OR SE RETROUVE

Seulement

neuvième du Qatar Prix du Petit Couvert 

(Gr3) – préparatoire à ce Gr1 – Marchand d’Or avait laissé tous ses fans

dans le doute. Il a rassuré dimanche en terminant fort pour finir quatrième.

Son propriétaire, Jean-Louis Giral, était satisfait et nous disait : « Nous

sommes contents de le voir courir ainsi. Mais nous voulions qu'il aille à

l'extérieur et, à la corde, il a été un peu enfermé. C'est dommage car le

classement n'aurait pas été le même. Il va partir à la mer maintenant. Vous le reverrez

l'an prochain dans le Prix de St Georges. Cette année a été une saison un peu

en dents de scie pour lui. Je dois avouer que nous avons été un peu

présomptueux de courir à Ascot et à Newmarket alors que le cheval avait eu un

problème pulmonaire important l'année précédente. Le vétérinaire nous a dit que

ce genre de problème était très long à soigner et qu'il fallait être très

patient. Dans le Prix du Petit Couvert, je crois qu'il a un peu saigné. »

CONTRE-PERFORMANCE

DE SWISS DIVA

Invaincue

en France en trois sorties, l’Anglaise swiss

diva (Pivotal) était la favorite des Français. Mais elle n’a jamais

donné d’espoir, terminant treizième. « Elle n’a jamais eu d’action, a expliqué

Ioritz Mendizabal, son jockey. Ce n’est pas la pouliche que j’ai connue auparavant.

Après deux cents mètres, c’était déjà difficile de suivre. Cette contre-performance

n’est pas liée au terrain. »

UNE

FAMILLE DE PRECOCES

Gilt

Edge Girl est une fille de monsieur bond (Danehill Dancer),

un étalon qui donne beaucoup de vitesse à ses produits. La mère de Gilt Edge Girl est tahara (Caerleon)  qui n’a

jamais gagné et a été retirée de la compétition suite à   une   blessure   à  

 3ans.

Devenue poulinière, elle a déjà produit un black type outre Gilt Edge Girl. Il s’agit de Godfrey street (Compton Place), lauréat de Gr2 sur 1.000m à 2ans. Deuxième mère de Gilt Edge Girl, tarwiya (Dominion) était une très

bonne 2ans, gagnante de Gr3 et deuxième des Moyglare Stud Stakes (Gr1). Elle est la

deuxième mère d’Arcano (Oasis Dream), gagnant en 2009

du Darley Prix Morny (Gr1) et devenu récemment

étalon.