Sortie de secours renoue avec la victoire

Autres informations / 07.10.2010

Sortie de secours renoue avec la victoire

ENGhIEN, Mercredi

Dans un petit peloton de six chevaux de 4ans, c’est Sortie

de Secours (Trempolino) qui a trouvé le chemin du succès. La protégée de Guy

Cherel renoue avec la victoire, qui la fuyait depuis le mois de juin. Sortie de

Secours trouvait un bon engagement et l’a aussitôt mis à profit. « Elle n’avait

pas besoin de nous rassurer, nous a dit Cyrille Gombeau [son jockey, ndlr], sa

dernière course était une rentrée, elle avait besoin de courir et la fois

d’avant, elle avait déjà eu quelques gros combats. On a eu un super parcours,

on a filé tout le long et on s’est laissé emmener assez loin. Elle s’arrête un

peu pour finir, mais elle gagne avec de la marge. Elle n’a pas eu à puiser dans

ses réserves. » Sortie de Secours s’engageait pour la deuxième fois à Enghien,

l’hippodrome où elle a fini le parcours sans cavalier pour la seule fois de sa

carrière. Cette fois-ci, l’élève du Haras de Saint-Voir a remis les pendules à

l’heure et a repoussé jusqu’au bout les bonnes offensives de Celtill (Celtic

Swing), le spécialiste du parcours enghiennois. Un peu plus loin, c’est Goanag

de Kerbarh (Poplar Bluff) qui a pris la troisième place, prouvant une énième

fois sa régularité en compétition.

 

Celtill sur son terrain de jeu

Il y a des chevaux qui se plaisent à Enghien, comme il y en

a d’autres qui ont plus de réussite à Auteuil. Celtill, lui, est comme un

poisson dans l’eau sur l’hippodrome du Val d’Oise et a profité de son aptitude

pour prendre un bon accessit. « C’est un petit cheval sympa à entraîner, nous a

confié Jehan Bertran de Balanda. Il se plait beaucoup ici. Il venait de faire

une rentrée convaincante à Auteuil, qui ne lui a pas toujours réussi. J’ai

voulu lui donner cette course parce que dans l’ensemble, mes chevaux étaient un

peu en retard dans leur préparation. Celtill va aussi bien en haie qu’en

steeple-chase et devrait probablement courir le Prix Roger Saint (L) sur les

gros obstacles et pourrait ensuite courir la Grande Course de Haies d’Enghien

[Gr3, Prix Léopold d’Orsetti], car l’épreuve est ouverte aux 4ans. »

 

La sœur de hard Rock

Élevée au Haras de Saint Voir, Sortie de Secours est le

sixième des sept produits référencés de briffault (Olmeto), une jument qui n’a

pas couru. Cinq de ses produits ont déjà gagné, dont le premier né de la

fratrie, hard Rock (Video Rock), qui a remporté le Prix Edmond Barrachin (Gr3)

– déjà pour l’entraînement de Guy Cherel – pour la casaque de Daniel

Wildenstein. Hard Rock était un très bon cheval d’Auteuil, qui y a remporté

trois courses consécutives en steeple-chase, dont ce Gr3.

Issue d’une grande famille de sauteurs, sa deuxième mère,

habella (Mondain), provient d’une souche de l’élevage de la famille Couétil,

qui a notamment donné Vin Fin (Quart de Vin), lauréat du Prix Richard et Robert

Hennessy (L). Notons que Briffault a mis au monde en 2008 un propre frère de

Sortie de Secours.