Statistiques sur les numéros de corde à churchill downs

Autres informations / 26.10.2010

Statistiques sur les numéros de corde à churchill downs

LE MAGAZINE

Dans moins de deux

semaines, l’hippodrome de Churchill Downs accueillera pour la sixième fois le

Breeders’ Cup. En dernier lieu, c’était en 2006 et les chevaux ayant des bons

numéros à la corde s’étaient illustrés. En particulier ceux qui partaient de la

stalle numéro un : ils avaient remporté quatre des huit Grs1 de cette soirée.

Est-ce une habitude à Churchill Downs de voir les petits numéros de corde

s’illustrer ou bien était-ce simplement une coïncidence ? Pour tenter d’y

répondre, nous avons relevé tous les numéros de corde de tous les vainqueurs

d’une épreuve du Breeders’ Cup se déroulant à Churchill Downs.

STATISTIQUES SUR LES 44 ÉPREUVES

Victoires d’un cheval

parti de la stalle 1 : 9 (20,5%) Victoires d’un cheval parti de l’une des trois

stalles près de la corde : 15 (34%) Corde médiane* : 6 Victoires de la stalle

la plus à l’extérieur : 4  (9%)  Victoires d’un cheval parti de l’une des trois

stalles le plus à l’extérieur : 7 (16%) * 50% des vainqueurs avaient un numéro

de corde inférieur et 50% des vainqueurs un numéro de corde supérieur

STATISTIQUES SUR LE DIRT (30 ÉPREUVES)

Victoires d’un cheval

parti de la stalle 1 : 6 (20 %) Victoires d’un cheval parti de l’une des trois

stalles près de la corde : 9 (30%) Corde médiane* : 7 Victoires de la stalle la

plus à l’extérieur : 4 (13%) Victoires d’un cheval parti de l’une des trois

stalles le plus à l’extérieur : 6 (20%) * 50% des vainqueurs avaient un numéro

de corde inférieur et 50% des vainqueurs un numéro de corde supérieur

STATISTIQUES SUR LE TURF (14 ÉPREUVES)

Victoires d’un cheval

parti de la stalle 1 : 3 (21.5%) Victoires d’un cheval parti de l’une des trois

stalles près de la corde : 6 (43%) Corde médiane* : 4 Victoires de la stalle la

plus à l’extérieur : 1  (7%)  Victoires d’un cheval parti de l’une des

trois stalles le plus à l’extérieur : 2 (14%) * 50% des vainqueurs avaient un

numéro de corde inférieur et 50% des vainqueurs un numéro de corde supérieur

CONCLUSION             

Plus qu’ailleurs, un

petit numéro à la corde est un avantage. Bien sûr, un cheval au-dessus des

autres pourra tout de même s’imposer en s’élançant à l’extérieur. Arazi (Blushing Groom) avait déposé

ses rivaux bien que partant de la stalle 14 sur 14. Mais sur l’ensemble des

Breeders’ Cups courues à Churchill Downs, un gagnant sur cinq s’élançait de la

stalle numéro un, contre moins d’un sur dix de la stalle la plus à l’extérieur.

Cette statistique s’explique notamment par le fait que sur cette piste, dans le

dernier tournant, les chevaux de tête ne tiennent par leur corde [voir

l’explication de Patrick Biancone] et ouvrent la porte aux chevaux placés dans

leur sillage, côté corde. Ces chevaux-là s’élançaient souvent avec un petit

numéro de corde.

L’EXEMPLE DE MINE THAT BIRD

En 2009, mine that bird (Birdstone) avait

remporté le Kentucky Derby (Gr1) en effectuant une remontée spectaculaire le

long du rail. Suite à ce succès impressionnant et inédit vu de l’Europe, nous

avions interrogé Patrick Biancone, entraîneur français installé aux États-Unis.

Il nous avait expliqué :

JDG. – EN FRANCE, NOUS NE SOMMES PAS HABITUÉS À VOIR DE TELLES REMONTÉES.

COMMENT S’EXPLIQUE CELLE DE MINE THAT BIRD ?

PATRICK BIANCONE – Vendredi et samedi, à

Churchill Downs, les courses se sont gagnées le long du rail. Mine that Bird

s’est fait "éponger" peu après le départ et son jockey l’a placé le

long de la corde, le montant sans chance, et le cheval a pu se décontracter

puis bénéficier d’un boulevard pour progresser. Tout ne s’est pas ouvert devant

lui, c’était déjà ouvert ! Car aucun concurrent ne gardait sa corde. Tous se

trouvaient à trois ou quatre mètres du rail.

EN SOMME, LE RAIL À CHURCHILL DOWNS, C’EST LE RAIL DE LONGCHAMP UN JOUR

DE LICE À ZÉRO ? En quelque sorte,

oui. En 2006, les épreuves du Breeders’ Cup à Churchill Downs avaient déjà

montré que les courses se gagnaient le long de la corde sur ce site. Seul le

"Classic" avait été remporté par un concurrent partant vraiment à

l’extérieur [Invasor, stalle 11, ndlr]. De plus, avec les pluies, le terrain

est assez pénible. Cela ressemblait à un terrain de mois d’octobre à

Saint-Cloud et, dans ce cas, la corde reste plus rapide à Churchill Downs.

POURQUOI LES JOCKEYS AMÉRICAINS N’ONT-ILS PAS GARDÉ LA CORDE ?

Certainement par

manque d’habitude. Ils ont vu rouge en allant trop vite et en se décalant du

rail. De plus, le Kentucky Derby avait réuni beaucoup de partants. Aux

États-Unis, les courses touffues sont rares, alors qu’en France, il y en a au

moins une par jour avec les gros handicaps-tiercés. Donc, un manque de tactique

de la part des jockeys a créé des circonstances positives pour le futur

gagnant.