Total prix marcel boussac – critérium des pouliches (gr1)

Autres informations / 04.10.2010

Total prix marcel boussac – critérium des pouliches (gr1)

DIMANCHE A LONGCHAMP

MISTY FOR ME SE VOIT

DÉJÁ CLASSIQUE

« Je pense qu'elle

peut aller sur 2.400m l'an prochain. »  

À la question : misty for me (Galileo) est-elle une pouliche classique ?

Les réponses conjuguées de Johnny Murtagh et Aidan O'Brien, respectivement

jockey et entraîneur de Misty for Me, en disent long sur l'estime qu'ils

lui  portent. « C'est une très très bonne

pouliche, a pour sa part déclaré Aidan O'Brien. Elle a gagné sur 1.200, 1.400

et 1.600m. Nous espérons beaucoup d'elle l'année  prochaine. 

»  Cette année déjà, Misty for Me

leur a offert deux Grs1 :  les Moyglare

Stud Stakes et le Critérium des Pouliches ce dimanche.

Après avoir pisté l'animatrice,

mambia (Aldebaran), Misty for Me a lancé les hostilités la première, au

pavillon. La favorite et jdG rising star helleborine (Observatory) est venue à

son tour, n'a jamais pu la dépasser et Misty for Me a fait un "truc"

en repartant de plus belle. Dure, appliquée, courageuse et évidemment talentueuse,

Misty for Me était la meilleure ce dimanche. « C'est une pouliche que j'aime

beaucoup. Je l'estime depuis qu'elle a gagné son maiden pour sa deuxième sortie

», a expliqué Johnny Murtagh. Misty for Me reste sur cette victoire

et sera revue l'an prochain.

CRIQUETTE HEAD-MAAREK

: « NOUS SOMMES AUSSI PEUT-ÊTRE BATTUS PAR MEILLEURE »

Quand Stéphane

Pasquier est descendu de Helleborine, on le sentait évidemment déçu. Il

invoquait le terrain trop lourd pour expliquer sa deuxième place. Criquette

Head-Maarek, elle, prenait la course avec fair-play : « Nous sommes battus par

meilleur que nous. Quand ma pouliche est venue l'attaquer, elle est repartie.

La lauréate est aussi peut-être plus endurcie. Mais c'était sûrement elle la

meilleure, tout simplement. » Helleborine part se reposer et sera revue l'an

prochain.

LE RUSH FINAL DE

RAINBOW SPRINGS

Troisième, rainbow springs (Selkirk) a réalisé

une belle fin de course. Elle est remontée tout à la fin sur   Mambia, calée à la corde. Son entraîneur,

John Gosden, nous a déclaré : « Nous sommes très contents qu'elle prenne une

troisième place dans un Gr1. Mission accomplie ! Je suis sur la lune ! Mais je

pense qu'elle sera meilleure encore l'an prochain. » Rainbow Springs, tardive,

n'a débuté il n'y a  qu'un mois dans une

course à conditions qu'elle a remportée. Elle a réalisé une excellente valeur

dans ce Gr1 composé de très bonnes pouliches qui avaient beaucoup plus

d'expérience qu’elle. [Bonilla,

son jockey, ndlr] m'a dit qu'il

avait essayé de la

tempérer et qu'elle a eu du mal à finir son parcours. » Samedi, Mambia n'était

évidemment pas sur le ring et on ne peut donc pas imputer à cet évènement une

quelconque excuse à sa défaite. La

distance paraît en effet être la meilleure explication, mais Mambia a de toute

façon très bien couru. C'est une pouliche qui fait toujours ses courses en tête

et c'est difficile à cet âge de courir avec cette tactique en répondant

toujours présent.

 GALIKOVA, LA NOUVELLE  JDG RISING STAR NE

DEMERITE PAS

La petite

sœur de Goldikova (Anabaa), Galikova (Galileo),

a bien couru. Montée dernière et déjà aidée aux bras dans le tournant, elle est

bien revenue pour finir. Son entraîneur, Freddy Head, nous a expliqué :

« Dans la fausse ligne droite, il y a eu une bousculade. Cela a décalé

Galikova, qui a perdu son rythme et Olivier Peslier n'a pas voulu la laisser

venir à ce moment-là. Galikova a ensuite mis du temps à se rééquilibrer avant

de revenir très bien finir. »

Galikova a finalement pris la cinquième place en passant directement de sa

victoire dans le Prix de la Cascade (F) à ce Prix Marcel Boussac. C'est

assurément une bonne pouliche, comme nous l'avait dit Freddy Head avant qu'elle

ne débute et s'il est ses aptitudes, on a aperçu dans le rond de présentation

un petit air de famille.

Comme Goldikova, sa petite sœur "tord" un peu son encolure

quand elle est en main dans le rond en jouant avec son mors.

MAMBIA, SOUS SES

NOUVELLES COULEURS

Achetée par Martin Schwartz samedi soir à la

vente de l’“Arc”, Mambia a pris la quatrième place pour son nouveau

propriétaire, battue de peu sur le poteau et en se montrant courageuse après avoir animé les

débats. Joël Boisnard, son entraîneur, nous

a expliqué : « La pouliche est battue par la distance, mais elle fait quand

même sa course. »

LA FAMILLE PROCHE DE FASLIYEV

Nous retrouvons ici le croisement plus d'une

fois utilisé de northern dancer sur mr 

Prospector. Misty for Me est à l'heure actuelle la meilleure de sa

fratrie. Sa mère, butterfly cove (Storm Cat) est retournée à Galileo l'an

dernier et cette année. La deuxième mère, mr P's Princess (Mr Prospector) a

donné le champion fasliyev, top 2ans en Europe en 1999, gagnant du Prix Morny

et des Phoenix Stakes (Grs1).