Une victoire historique d’américain en guise de préparation au melbourne cup

Autres informations / 21.10.2010

Une victoire historique d’américain en guise de préparation au melbourne cup

AU COEUR DE L’ACTU

Américain (Dynaformer)

a réussi un bel exploit en s’imposant ce mardi dans le Geelong Cup (Gr3), sa

course préparatoire au Melbourne Cup (Gr1, 2/11). Le pensionnaire d’Alain de

Royer Dupré est en effet devenu le premier cheval entraîné en France à remporter

un Groupe en Australie. Il est également le premier vainqueur du Geelong Cup à

vaincre avec le top weight (il  portait  58Kg), 

ce  qui  rehausse 

sa performance.

« Great ride ! », c’est par ces mots que le commentateur

australien a souligné la monte de Gérald Mossé. En selle sur Américain, le

jockey français est bien parti à la corde et a attendu dans le dos des animateurs

sur ce  parcours  corde 

à  gauche,  assez 

exigu,  avec de petits rayons.

Dans le tournant final, le cavalier tricolore ne bougeait presque pas, là où

tous ses adversaires sollicitaient déjà leur monture. Pour déboucher dans la

ligne droite, Américain débordait de ressources, mais il n’avait pas le

passage. Il l’a trouvé lorsqu’une ouverture s’est faite à trois cent cinquante

mètres du poteau. Il a alors placé son accélération pour repousser toutes les

attaques sans coup férir. Gérald Mossé peut donc être soulagé d’avoir pu faire

appel de sa mise à pied de dix jours suite au Caulfield Cup (Gr1). « C’est la

première fois qu’il participe à une course en Australie et il a montré beaucoup

de moyens, a confié le jockey à la presse locale. C’est un très bon cheval, en

grande forme, qui est très fort. » Alain de Royer Dupré, qui collectionne les

succès internationaux après sa victoire dans les E.P. Taylor Stakes (Gr1) au

Canada, avec Reggane (Red

Ransom), a expliqué que son protégé pourrait se voir pénaliser au poids après

ce succès, alors qu’il devait porter 54 kilos dans le Melbourne Cup.

« IL S’EST ENCORE BONIFIÉ »

Gerry Ryan, copropriétaire d’Américain, a confié à la

presse australienne : « Cette course n’était pas un objectif. C’est juste un

bonus. Mais s’il avait une chance de gagner, il ne fallait pas hésiter. Le

jockey a très bien monté. Je pense qu’il s’est encore bonifié et j’espère que

ce sera aussi le cas dans deux semaines. » À échéance de ce délai se courra le

Melbourne Cup et, pour la première fois dans l’histoire du turf français, un

cheval entraîné dans l’Hexagone possède une première chance. Américain est

d’ailleurs en troisième position sur le tableau des "books" avec une

cote comprise entre 10 et 12/1. Rappelons également que Dermot Weld, seul

entraîneur étranger au palmarès du Gr1 de Flemington, avait gagné le Geelong

Cup avec Media Puzzle en 2002,

avant que celui-ci ne remporte le Melbourne Cup. De bon augure.

LA BONNE OPÉRATION DE XAVIER

BOZO

Xavier Bozo a acheté Américain a l'amiable en janvier

2010 pour son propriétaire actuel, Gérard Thomas Ryan. Il avait vu courir le

cheval aux États-Unis, a Gulfstream Park, le 3 janvier, quand il avait été

nettement raccourci sur le mile. Xavier Bozo nous a raconté : « Ce jour-là, le

cheval avait vraiment fait un "truc", comme on dit. Il avait terminé troisième

sur cette distance alors qu'ils avaient bouclé le parcours dans un temps

record. » Américain appartenait aux frères Wertheimer et était entraîné par

André Fabre au début de sa carrière puis il est parti aux États-Unis avant de

revenir en France cette année, cette fois-ci chez Alain de Royer Dupré et sous

les couleurs de son nouveau propriétaire.