Allocations 2011 : +3% dès 2011 (et 2% versés à la réserve)

Autres informations / 23.11.2010

Allocations 2011 : +3% dès 2011 (et 2% versés à la réserve)

AU CŒUR DE

L’ACTU

Le  Conseil  d’administration  de 

France  Galop  s’est 

réuni  le  lundi 

22  novembre 2010, sous la

présidence d’Édouard de Rothschild, pour procéder à l’examen des comptes, et

tout particulièrement du projet de budget pour l’année 2011 dont il a  validé 

les  grands  équilibres. 

À  cette  occasion, 

le  Conseil  d’administration  a décidé 

de  proposer  une 

augmentation  de  3% 

des  allocations  de 

courses,  complétée par

l’affectation de 2 % supplémentaires, à la réserve spécifique existant, à ce

titre, dans ses livres.  C’est en raison

du contexte favorable, résultant à la fois de la légère progression du chiffre

d’affaires du PMU et du produit brut des paris qui en résulte, mais aussi des

différentes modifications de la fiscalité d’état applicable aux paris hippiques

intervenues en 2010, qu’une telle décision a été rendue possible.

Le président Édouard de Rothschild a souligné qu’il

convenait de profiter de cette conjoncture favorable, pour adres- ser un signal

fort de confiance dans le futur, d’abord aux propriétaires, mais aussi au delà,

à l’ensemble des profes- sionnels du monde des courses. Il a réaffirmé aux

membres du Conseil sa détermination à conduire une politique volontariste des

allocations, à la hausse aussi longtemps que les résultats le permettraient.

Mais il a indiqué tout aussi nettement que la contrepartie d’une telle

réactivité conduirait, au cas où une conjoncture moins favorable y

contraindrait dans l’avenir, à proposer de procéder de la même manière des

ajustements à la baisse. Le Conseil d’administration a pris connaissance du

calendrier 2011 des réunions à pari mutuel hors hippodrome, qu’il a  validé. 

Le  Conseil  a 

salué  le  rééquilibrage 

de la  recette  auquel 

il  contribuera  par 

la  poursuite  de la densification du calendrier au niveau

régional et la mise en place d’une offre significative de courses

internationales de qualité.

LONGCHAMP : ÇA AVANCE

Le Conseil d’administration de France Galop a, par

ailleurs, validé le principe de l’engagement de la procédure d’ins- truction

administrative du projet de modernisation et de reconstruction de l’hippodrome

de Longchamp, dont la prochaine étape significative sera le lancement du

concours d’architectes au printemps prochain.

DU NOUVEAU CHEZ LES ARABES

Le Conseil d’administration a, enfin, été informé de

la demande de l’AFAC, relative à la modification de certaines conditions de

courses, concernant les chevaux de pur sang arabe. Le Conseil d’administration

de France Galop a décidé de transmettre la proposition de l’AFAC à l’IFAHR,

afin qu’une règle internationale puisse être élaborée en vue de s’imposer à

tous les pays concernés. Le développement d’une filière de courses, réservée

aux chevaux de pur sang arabe, nés et élevés en France, sera par ailleurs mis à

l’étude.