Prix aveu (b)

Autres informations / 02.11.2010

Prix aveu (b)

MAISONS-LAFITTE, LUNDI

VADAMAR EN POULAIN D'AVENIR

Sixième pour ses débuts dans

l'important Prix de Belleville (F), vadamar (Dalakhani) a réalisé une belle

performance en gagnant le Prix Aveu (B). Placé en dernière position, appuyé

contre la lice, il est venu progressivement et « quand je l'ai appuyé, il a

bien accéléré », a déclaré son jockey, Christophe Lemaire. Vadamar a dû lutter

avec Uldiko (Enrique) pendant quelques mètres mais il a réaccéléré, montrant

une nette supériorité. Dans cette course, les deux premiers ont laissé le reste

du peloton à six longueurs. Pierre Groualle, assistant d'Alain de Royer Dupré

(en Australie pour Américain dans le Melbourne Cup), nous a confié : « C'est un

poulain un peu tardif qui va bien évoluer l'an prochain. Il faut lui laisser le

temps de comprendre. » Vadamar est apparu un peu froid en course, mais Pierre

Groualle nous a répondu : « Je pense que c'est davantage dû au manque d'expérience.

Avec le temps, il sera plus vite en jambes. » Le poulain de Son Altesse Aga

Khan est également engagé dans le Critérium de Saint-Cloud (Gr1, le 13/11),

mais il ne le courra pas, comme nous l'a indiqué Pierre Groualle : « Il ne sera

revu que l'an prochain. Il est encore un peu bébé et il n'est pas fini

physiquement. Nous allons donc le laisser tranquille. » Vadamar va beaucoup

évoluer jusqu'à l'an prochain, c'est un poulain bien né, avec lequel son

entourage avait quelques prétentions et, pour ces raisons, nous lui attribuons

une  JdG rising Star.

VADAMAR VIENDRA À 3ANS…COMME

SA MÈRE

Élevé par les Aga Khan

Studs, Vadamar est un fils de Dalakhani, le jeune étalon de la

"maison" qui connaît une formidable réussite. La mère de Vadamar est vadawina

(Unfuwain), gagnante du Prix Cléopâtre (Gr3) puis du "Saint-Alary"

(Gr1) par quatre longueurs. Vadawina était une bonne jument qui n'a pu débuter

qu'à l'âge de 3ans. Vadamar est le deuxième produit de Vadawina. Le premier est

une femelle de Selkirk et elle ne s'est pas produite en course. La deuxième

mère, vadaza (Zafonic), n'était pas plus précoce que Vadawina. Vadaza avait

tout de même été débutée dans le Prix des Roches (B) à Deauville, mais elle n'a

ensuite pas été revue en compétition puis s'est placée de Listed deux fois à

3ans. Vadaza a surtout été une excellente poulinière puisqu'elle a donné, outre

Vadawina : vadapolina (Trempolino), gagnante des Prix Cléopâtre et de Psyché

(Grs3) après avoir pris la quatrième place des "Réservoirs" (Gr3) à

2ans ; vadsalina (Sagacity), une bonne 2ans gagnante du Prix Isonomy (L) en fin

d'année. La troisième mère, qui, elle non plus, ne manquait pas de réussir en

course, a donné valixir (Trempolino), deuxième du Prix des Chênes (Gr3) de

bago, troisième des Prix Lupin et du "Jockey Club" (Grs1) puis

gagnant du Prix d'Ispahan et des Queen Anne Stakes (Grs1).