Prix de la touche aux mulets (f)

Autres informations / 23.11.2010

Prix de la touche aux mulets (f)

RESULTATS

FONTAINEBLEAU

UN PREMIER ÉPISODE RÉUSSI

POUR BUSINESS CLASS

Sœur du bon American

trilogy (Sendawar) – Coupe des Trois Ans (L) – Business class (Aussie Rules) a fait mieux que lui en s’imposant

dès ses débuts dans le Prix de la Touche aux Mulets (F). Il y quatre ans,

American Trilogy débutait dans le pendant masculin de cette épreuve et il

terminait sixième. Cela ne l’a pas empêché de réaliser une belle carrière

ensuite.

Après un bon parcours, à l’extérieur mais à l’abri,

plutôt dans la première partie du peloton, Business Class est venue tout à

l’extérieur et s’est rendue maître de la situation dans les cent cinquante

mètres derniers mètres. Difficile de connaître la véritable qualité de ce lot,

car il devait y avoir à boire et à manger. Mais Business Class le fait de belle

façon, car il est toujours assez difficile lorsque l’on débute de faire son

effort seule en pleine piste.

LES BONS COMPTES D’AUSSIE

RULES AVEC SES JEUNES

Dans les épreuves pour débutants, le jeune étalon Aussie rules connaît une belle réussite.

on a pu le voir ces dernières semaines avec oppenort et la ­K  JdG rising 

star

K­staros. Tous deux ont gagné une de leur deux  sorties

et s’annoncent comme des espoirs pour l’an prochain.

Et, comme Business Class, ils sont entraînés par Élie Lellouche.

SIGNORELLA, LA BONNE NOTE

Prise de vitesse au moment du démarrage, signorella (Pivotal) est revenue bien

finir, arrachant la troisième place dans les derniers mètres. « C’est

encourageant, ce qu’elle fait là, analysait son entraîneur, Mikel Delzangles.

Elle ne devrait pas être revue cette année et on va attendre son année de 3ans.

» Quant à la favorite, Pink land (Lando),

elle a donné l’impression de pouvoir s’imposer un moment avant de rester un peu

là. Elle se classe finalement cinquième, sans mal courir.

3X3 SUR DANZIG

Élevée par Francis Teboul et Élie Lellouche, Business

Class est une fille d’Affaire classée (Anabaa),

que l’on n’a pas vue courir. Cette dernière a déjà produit American Trilogy,

gagnant de Listed, et inside man (Hawk

Wing), bien connu dans les gros handicaps. Deuxième mère de Business Class,

Lady for a Day (Kendor) portait la casaque du Cheikh Mohamed al Maktoum et

s’était imposée pour ses débuts à Compiègne. Elle est une fille de model Girl (Lyphard), troisième de Gr3 sur

2.100m et génitrice d’Arousal (Rousillon), lauréate du Prix du Calvados (Gr3)

en 1989. on remarquera dans le pedigree de Business Class l’inbreeding 3x3 sur

danzig.


 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.