Prix général d’onnio (l)

Autres informations / 15.11.2010

Prix général d’onnio (l)

AUTEUIL, DIMANCHE

OR NOIR DE SOMOZA NE MEURT

JAMAIS

or noir de Somoza (discover

d’auteuil) retrouvait son jardin d’auteuil ce dimanche à l’occasion du Prix

Général d’onnio (L) et s’est imposé avec la manière. Le protégé de Christophe

aubert a réalisé une grande course et s’est sou- venu du bon vieux temps où il

régnait en maître sur la butte mortemart. meilleur 4ans de sa promotion, il

était devenu l’un des meilleurs chevaux d’âge, mais avait eu quelques

difficiles combats. désormais, c’est souvent avec beaucoup d’appréhension qu’il

s’engage à auteuil et il faut alors le monter au millimètre pour qu’il aille au

bout de son potentiel,  ce qu’a  parfaitement 

réussi  Christophe Pieux. « Le

cheval a eu des combats et il faut constamment le bluffer, confirme Hervé

Barjot. Christophe a rempli sa mission. Le cheval a compris ce qu’on lui

demandait en course et lorsqu’il se retrouve devant, il ne fait plus rien. Le

matin, c’est la même chose, il ne fait plus jamais rien. mais c’est un cheval

de classe et il gardera toujours cette qualité. » or noir de Somoza venait

d’éjecter Steven Colas dans le Grand Steeple-Chase d’enghien (Gr2) et comme

l’année dernière, son entourage a choisi de le faire revenir à auteuil pour la

fin de saison. « Il n’avait pas bien couru dans le Prix La Haye Jousselin (Gr1)

l’année dernière, puis avait remporté le Prix Georges Courtois (Gr2). C’est

peut-être ce qu’on va tenter cette année, si le cheval a bien récupéré. » or

noir de Somoza s’est montré courageux pour repousser les assauts de Quolibet (Fragrant mix) dans la phase

finale. Ce dernier échoue finalement de peu, mais rassure pleinement son

entourage, après avoir chuté lors de ses trois dernières sorties. « quolibet a

été très malheureux les dernières fois, confie François doumen, il venait

d’éjecter son jockey après avoir pris un coup de tampon et la fois d’avant, il

s’est complètement trompé à la rivière du huit. Ce qui est bien, c’est qu’en

arrivant à la fin de l’année, j’ai un cheval tout neuf, qui n’a quasiment rien

fait. » quolibet fini dans la même action qu’or noir de Somoza, tandis que

leurs poursuivants figurent dans le lointain. C’est le nageur dayladam (Cyborg) qui a pris la

troisième place à huit longueurs du duo de tête.

LE SURDOUÉ DE LA FAMILLE

Pas grand-chose, dans le papier d’or noir de Somoza,

ne le prédisposait à devenir un champion. Sa mère, Planète d’o (Son of Silver) et sa deuxième mère, Alliteration (deep roots) étaient des

juments de niveau "réclamer". or noir de Somoza est le premier

produit de Planete d’o, qui a ensuite donné Pouchki de Somoza (discover d’auteuil), également lauréat en

obstacle. Le croissement de Planète d’o avec discover d’Auteuil a été répété et a produit en 2007 une femelle,

puis une autre en 2008. en 2009 et 2010, Planète d’o a donné naissance à deux

mâles par Antarctique.