Prix isola bella (l)

Autres informations / 04.11.2010

Prix isola bella (l)

RESULTATS

COMPIEGNE, MERCREDI

 L’AUTOMNE ÉTINCELANT DE RUBIANA

rubiana (Sholokhov) est

décidément en plein boum cet automne. En effet, la pensionnaire de Waldemar

Hickst a enlevé sa troisième Listed consécutive dans le Prix Isola Bella (L).

Déjà deux fois lauréate à ce niveau en Allemagne, dont une fois devant flash

dance (Zamindar), elle-même gagnante d’une course principale outre-Rhin et

placée de Gr3, Rubiana avait déjà gagné une course "B" à Longchamp

devant une certaine fleur enchantée (Marchand de Sable), troisième du Prix de

l’Opéra (Gr1). Cette performance lui conférait une très bonne chance mercredi

dans un lot de faible valeur. Et, malgré un parcours peu aisé, elle a su se

montrer supérieure pour finir. De fait, elle s’est retrouvée nez au vent au

bout de la ligne d’en face, alors qu’Out of nothing (Perryston View) menait

avec plusieurs longueurs d’avance et choisissait la corde pour prononcer son

effort isolée. Olivier Peslier, en selle sur Rubiana, a lui emmené sa partenaire

le long de la lice des tribunes. Courageusement, elle a repoussé les attaques

pour l’emporter devant entre deux eaux (Ange Gabriel) qui a apprécié l’état de

la piste.

DES ORIGINES ALLEMANDES

MODESTES

Élevée par son propriétaire,

Günter Merkel, Rubiana est le troisième des sept produits référencés de river

pearl (Turfkönig), une jument qui a remporté quatre courses en Allemagne.

Rubiana s’est illustrée au niveau Listed outre-Rhin, elle est la sœur de river

melody (Keos) qui s’est, elle, placée troisième d’un Gr3 et de deux Listeds. Sa

deuxième mère, reduced (Irish River) est à l’origine de rhode island (Waajib),

qui a remporté une Listed sur le mile à Dusseldörf et qui se place comme

l’unique élément black type de la famille sur trois générations.

 

 

 

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.