Prix perth (gr3)

Autres informations / 01.11.2010

Prix perth (gr3)

SAINT CLOUD, DIMANCHE

RAJSAMAN EST PARTI À POINT

« Qu'il ait manqué son

départ a peut-être été un mal pour un bien », s'exclame Gérard Larrieu,

acheteur de rajsaman (Linamix), lauréat du Prix Perth (Gr3).  De prime abord, ce constat n'est pas évident.

Rajsaman est littéralement resté "scotché" dans sa stalle de départ

et a perdu plusieurs longueurs sur le reste du peloton avant de s'imposer

devant trois chevaux qui se sont tenus de près : Alianthus (Hernando),

l'animateur, Skins Game (Diktat), qui a fini très vite, et usbeke (Big Shuffle),

également venu des derniers rangs. Mais en y regardant de plus près et avec

quelques minutes pour analyser la course, on se rend compte qu'en effet, il est

plus que probable que ce départ manqué ait finalement servi Rajsaman. Le

peloton n'a pas été très vite en partant, il a donc pu le recoller facilement

puis le train s'est accéléré et ainsi, Rajsaman n'a pas tiré, lui qui peut

parfois être un peu tendu. Comme le disait Davy Bonilla après la course : «

Finalement, tout était réuni pour qu'il s'impose. On voulait attendre, je n'ai

pas voulu le brusquer et il n'a pas  

voulu sortir de sa stalle. Je l'ai laissé revenir à sa main. Le cheval a

un certain potentiel. La course a été rythmée, ce qui l'a avantagé. Il a un bon

coup de reins pour finir et le terrain souple l'a favorisé. » Rajsaman est en

effet un fils de Linamix, connu pour faire des chevaux à l'aise en terrain

lourd.

RAJSAMAN DANS LE HONG KONG

MILE

Quelques minutes après la

course, Freddy Head nous a confié : «Il vient d'arriver à la maison alors je ne

le connais pas encore très bien. Son propriétaire a mis beaucoup d'argent pour

l'acheter, il prouve aujourd'hui qu'il le vaut. Il va désormais partir en

vacances à Hongkong pour le Hong Kong Mile et ira ensuite passer l'hiver à

Dubaï. » Ancien pensionnaire d'Alain de Royer Dupré représentant la casaque

"Aga Khan", Rajsaman a en effet été acheté par le propriétaire de

marinous (Grand Prix de Deauville), Saeed Nasser Al Romaithi. Aux dernières

ventes de l’ “Arc” c'est Gérard Larrieu (Chantilly Bloodstock) qui s'en est

porté acquéreur pour le propriétaire et pour la somme tout de même importante

de 440.000€. Mais ce succès dans le Gr3 leur a donné raison. Rajsaman

enregistre d'ailleurs sa deuxième victoire à ce niveau après le Prix de

Fontainebleau, acquis alors qu'il jouait le rôle de leader pour Siyouni

(Pivotal).

OÙ L'ON REPARLE DE LAMMTARRA

Élevé par l’Aga Khan,

Rajsaman provident d’une souche Lagardère. Il faut noter dans son pedigree la

présence en tant que père de mère de lammtarra, qui n’aura pas laissé un

souvenir impérissable comme étalon – il a surtout produit melikah –, mais qui

se retrouve parfois en tant que père de mère. La mère de Rajsaman, Rose Quartz,

n’a jamais couru et a quatre produits en âge de courir. Parmi eux, trois

gagnants, dont  rosawa,  propre 

sœur  de  Rajsaman 

et double gagnante de Listeds. Rosawa est la mère de la JDG rising Star

rosanara (Sinndar), gagnante du Prix Marcel Boussac (Gr1) et deuxième du Prix

de Diane (Gr1).