Softness se rachète en  terrain  lourd

Autres informations / 11.11.2010

Softness se rachète en terrain lourd

RÉSULTATS

ENGHIEN, MERCREDI

Auteure de deux courses moyennes pour ses premiers pas en obstacle,

Softness (Double Heart) s’est complètement rachetée en terrain lourd. La  pensionnaire    de

Robert Collet a remporté le Prix La Frégate assez sûrement face à l’attaque  de  Nid  d’amour (Ultimately Lucky)       qui l’a constamment escortée en tête.

Isolée en       pleine piste puisqu’elle      est droitière, Softness, solide et puissante pouliche, a fait

parler sa grande action. Elle n’a jamais semblé inquiétée durant le parcours,

galopant à son rythme, sans forcer, tout en sautant parfaitement. Pour finir,

elle a repoussé nettement l’assaut de la protégée de Jean-Paul Gallorini.

Toutes deux ont laissé à vingt longueurs la favorite La Savane (Astarabad), qui

a commis une grosse faute à l’avant-dernière haie. Softness commence tout juste

à comprendre son métier, après avoir fait une honnête carrière en plat face aux

bons AQPS. Elle doit avoir encore une petite marge de progression puisqu’elle

est tardive.

Très attendue puisque invaincue en plat, bellamixcesse (Al

Namix) est tombée lourdement à l’avant- dernière haie alors qu’elle avait des

ressources pour disputer l’arrivée. Elle mérite d’être revue prochainement.

 

La sœur de trois gagnants

Softness a été élevée par la S.A.R.L. Euro Normandy et Mme

B. Bourez. Elle est la sœur de plusieurs sauteurs valeureux, tous gagnants :

océan du Cochet (Grey Risk), Krak du Cochet (Luynes) et image du Cochet (Quai

Voltaire), vainqueur en plat.

Quiwa (Haltea II), deuxième mère de Softness, a gagné quatre

courses en huit sorties. Trois en plat et une en obstacle.