Un bon engagement pour entre deux eaux

Autres informations / 11.11.2010

Un bon engagement pour entre deux eaux

TOULOUSE, JEUDI

Prix Georges Sicard (B)

Tous les regards vont converger vers Entre deux Eaux (Ange

Gabriel) dans le Prix Georges Sicard (B). La protégée de Robert Collet réunit

toutes les conditions pour renouer avec la victoire, elle qui n’a plus franchi

le poteau en tête depuis le 25 novembre 2008 dans le Prix Isonomy (L).

Troisième des German 1.000 Guineas (Gr2) et multiple placée de Groupes et de

Listeds, Entre deux Eaux est la pouliche de classe du lot. Elle est toujours en

forme à cette période de l’année et reste sur plusieurs bonnes sorties, dont

les deux dernières en terrain collant à lourd. Elle va retrouver une piste

profonde à Toulouse, ce qui va la favoriser. Bénéficiant du bottom weight

puisqu’elle ne portera que 53,5 kilos, elle a tout pour elle sauf la distance

de 2.000m. En effet, elle n’a jamais fait ses preuves au delà de 1.800m. C’est

la seule ombre à son tableau.

 

Macondo, après s’être essayé dans le défi du Galop macondo

(Kendor) a tenté l’aventure dans le Défi du Galop cette saison, terminant

quatrième du Vase d’Argent

(L) sur le parcours de jeudi, puis deuxième du Grand Prix de

Bordeaux (L), avant d’échouer à Compiègne et San Sebastian. Dans le futur, il

pourrait réussir dans le challenge européen. Mais en attendant, il vient ici

reprendre le cours de ses bonnes performances à Toulouse, une piste qui lui a

déjà réussi. Le pensionnaire de Xavier thomasdemeaulte se sort sans problème du

terrain lourd et fait partie des chevaux à suivre.

 

Willywell, l’autre gagnant de Listeds en lice Vainqueur de

trois Listeds, dont une étape du Défi du Galop, willywell (Jimble) a été un cheval

en vue dans le challenge durant la saison 2007/2008. Gagnant sur les 2.000m de

Toulouse du Vase d’Argent (L), il avait perdu du moral en 2009 mais son

entourage lui en a redonné grâce à des engagements faciles en province. Bon

deuxième dans une course à conditions sur le sable deauvillais, il avait mené

un faux train avant de repartir à la fin. Il court sur sa fraîcheur mais

affronte un lot relevé.

Quatrième derrière Willywell à Marseille-Borély, Question

day (Chargé d’Affaires) est en plein dans sa catégorie sauf qu’il affronte des

adversaires plus doués cette fois. Il va dans tous les terrains et fait son

maximum à chaque sortie.

 

Risquillo et baroud de Cœur, les deux Espagnols Comme dans

plusieurs courses de la réunion toulousaine ce jeudi, l’Espagne aura des

représentants dans ce Prix Georges Sicard : risquillo (Ballingarry) et baroud

de Cœur (Baroud d’Honneur).

Le premier est au papier le meilleur des deux. Il vient de

terminer troisième du champion hispanique Karluv most (Della Francesca) dans la

course préparatoire au Premio Memorial Duque de Toledo (A). Après avoir

bénéficié d’un bon parcours dans le dos des animateurs, il a opposé une belle

résistance à Karluv Most dans la ligne droite, tout en montrant un peu de

caractère à chaque coup de cravache. En gros progrès, il a déjà bien couru sur

des sols alourdis, comme il l’a prouvé au mois de février à Bordeaux (2e). Il

peut causer la surprise jeudi.

Vainqueur d’une petite course à Mont-de-Marsan, en terrain

très lourd, Baroud de Cœur a pour lui l’aptitude à ce type de piste. Portant

les couleurs de la célèbre propriétaire d’obstacle Enriquita Garcia-Gonzalez,

Baroud de Cœur a montré ses limites en Espagne mais le terrain pourrait être un

allié précieux.