Via col vento cherche sa listed

Autres informations / 20.11.2010

Via col vento cherche sa listed

PARTANTS  

LYON-PARILLY, Samedi

Disputé en fin de saison, le Prix du Grand Camp (L) est une

bonne occasion pour décrocher du caractère gras, voir même de devenir un

"gros black type" en s’imposant. Cela explique pourquoi, quatorze

chevaux – Flatillera (Anzillero) est non partante – ont répondu à l’appel.

Parmi eux, un cheval cherche avec application sa première victoire à ce niveau.

Il s’agit du tardif Via Col Vento (Friends Lake), qui a seulement débuté au

mois de novembre de ses 3ans, en 2009. Rapidement, il a grimpé les échelons

face à des chevaux bien plus expérimentés que lui et il a notamment terminé

troisième du Grand Prix de Compiègne (L) derrière Budai (Dai Jin) et

Superstition (Kutub), deux chevaux qui seraient favoris samedi s’ils couraient.

À l’aise en terrain lourd, confié à Olivier Peslier et entraîné par Jean-Marie

Béguigné, lauréat du Prix Tantième (L) jeudi avec Pink Gin (Kouroun), Via Col

Vento offre de belles garanties.    

 

Chevaux de Quinté : attention !

Souvent, dans les Listeds de fin d’année, les chevaux des

gros handicaps barrés au poids dans leur catégorie d’origine viennent tenter

leur chance. À juste titre, car ils conjuguent souvent la forme avec

l’expérience aux combats difficiles. Deux sont dans ce cas samedi, dunaden

(Nicobar) et Aristote (Domedriver). À l’aise dans les pistes pénibles et bien

endurcis, ils peuvent, dans un cas de figure tel que celui de samedi, devancer

des chevaux ayant un peu plus de classe qu’eux. Non Stop (Beat Hollow) a aussi

fait ses classes dans les gros handicaps. Il en a remporté un – sur tapis vert

– et a monté de catégorie ensuite. Il a terminé quatrième d’un Gr3 scandinave

et vient d’être malheureux sur la P.S.F. de Deauville, terminant cinquième avec

des ressources.

 

Hermoun sur son terrain

Comme beaucoup de chevaux au départ, Hermoun (Septième Ciel)

se plait bien dans les terrains lourds. C’est même pour lui son terrain de

prédilection. Parfois inconstant et peut-être meilleur sur 2.000m, Hermoun aura

son terrain et on ajoutera qu’il est invaincu sur cette piste.

 

Tangaspeed et El Comodin : la classe

En termes de classe pure, deux chevaux sortent du lot. Il s’agit

de Tangaspeed (Vertical Speed) et d’El Comodin (Monsun). La première est

gagnante de Listed mais vient seulement d'effectuer sa rentrée, le 26 octobre à

SaintCloud. Elle a connu sept mois d’absence et sera peut-être encore à court

de compétition. Quand à El Comodin, il a gagné en 2007 le Prix Pelléas (L).

Envoyé en Allemagne un temps, il est arrivé chez Frédéric Bossert. Il a

effectué une rentrée victorieuse, dans une course pour cavalières, le 15

octobre à Fontainebleau. Difficile de savoir s’il a toujours le niveau qu'il

affichait précédemment et cela pourrait être difficile pour lui samedi. On notera

qu’il est muni d’œillères australiennes.