Dimanche, sha tin (hk) - cathay pacific hong kong cup (gr1)

Autres informations / 12.12.2010

Dimanche, sha tin (hk) - cathay pacific hong kong cup (gr1)

VISION D’ETAT VEUT PARTIR EN

FANFARE

Hongkong et l’hippodrome de

Sha Tin vont être le théâtre de la dernière course du champion vision d’état

(Chichicastenango), ce qui est une volonté de longue date de la part de son

entourage. Le gagnant du Prix du Jockey Club (Gr1)

2008, va tenter de quitter la compétition avec un cinquième Gr1 à son actif et

un deuxième Hong Kong Cup (Gr1). Vision d’État défend son titre à Sha Tin et

affronte un plateau de chevaux plus relevé que l’année dernière. Ils sont trois

chevaux de plus qu’en 2009, et la qualité est bien supérieure. Six gagnants de

Gr1 sont au rendez-vous, dont la quadruple lauréate à ce niveau stacelita (Monsun) et la gagnante des

"Oaks" anglaises et irlandaises snow Fairy (Intikhab). Vision

d’État devra aussi faire face à un sérieux candidat,

la JdG?rising star Planteur (Danehill Dancer), qui, s’il

n’a pas encore remporté de Gr1, est très proche d’un premier succès à ce

niveau. Le champion d’Éric Libaud et Jacques Détré va essayer de quitter la

compétition par la grande porte avant de retrouver le haras de Grandcamp chez

Éric Lhermite, où il officiera dès la saison prochaine au prix de 6.000€.

Malgré le gel et la neige qui ont sévi en France ces dernières semaines, la

préparation du fils de chichicastenango

n’a pas été perturbée, et il a effectué un dernier bon travail à

Chantilly sur la piste tous temps All Along, avant de décoller vers Hongkong.

Ici, le cheval est toujours apparu très détendu sous la selle de son cavalier

du matin, Emmanuel Poirier. Vision d’État a effectué son dernier canter samedi

matin en allant à bonne allure, à sa main, ce qui devrait l’avoir bien oxygéné

avant la course. Il a été très épargné cette année et ne s’engage que dans sa

quatrième course de la saison, ce qui est un sacré avantage.

PLANTEUR VERS UN PREMIER G1

Espoir classique de cette saison, Planteur, le  représentant 

de  l’écurie Wildenstein, n’a pu

approcher l’intouchable JDg rising star

lope de Vega (Shamardal) dans le Prix du Jockey Club (Gr1). Il a

ensuite manqué de peu d’inscrire son nom au palmarès du Grand Prix de Paris

(Gr1) qui lui semblait acquis  et n’a pas

pu défendre pleinement ses chances dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe

(Gr1), où il a finalement été disqualifié de la septième place. Planteur n’a

pas le palmarès auquel il semblait destiné à cette période de l’année et il va

tenter de rattraper le temps perdu. Très impressionnant depuis son arrivée à

Hongkong, le protégé d’Elie Lellouche s’annonce comme l’un des adversaires

principaux de Vision d’État. Associé pour 

la première fois au maestro italien Lanfranco Dettori, il peut mettre

tout le monde d’accord dans un éclair de classe.

STACCLITA RETROUVE CHRISTOPHE LEMAIRE

Officiellement, Christophe Lemaire et Stacelita n’ont jamais été battus

ensemble. Mais ils ont été dominés sportivement une seule fois dans le Prix

Vermeille (Gr1) 2009 par Dar re Mi (Singspiel).

Depuis,              Christophe Lemaire

s’est vu confié les représentants de Son Altesse Aga Khan et  n’a plus été associé à Stacelita, qui a été

confiée à Christophe Soumillon. Suspendu, le jockey belge ne monte pas

Stacelita, mais il aurait dû, de toute façon, inaugurer son contrat  de monte avec l’écurie Wildenstein sur Planteur.

Cette année, Stacelita a réalisé une rentrée en demi-teinte

dans le Prix d’Ispahan (Gr1) où elle s’engageait hors distance face à de

véritables milers. Depuis, Stacelita n’a plus été vue plus loin que deuxième et

a même remporté le Prix Jean Romanet (Gr1) à Deauville. Elle n’a subi la loi

que de la championne Midday (Oasis Dream) dans les Nassau

Stakes (Gr1) et, dans le Prix de l’Opéra (Gr1), celle de sa compagne de box et JDg?rising star lily of the Valley (Galileo)

dont on ne connaît pas vraiment les limites.

SNOW FAIRY VERS UN QUATRIEME SACRE

Présentée par Ed

Dunlop, Snow Fairy est une authentique championne. Double lauréate des Oaks

(Gr1), anglaises et irlandaises, elle a bien failli s’imposer aussi dans les

Yorkshire Oaks (Gr1) face à ses aînés, mais elle est tombée sur la coriace

Midday qui l’a tout de même laissée à trois longueurs. Snow Fairy sait voyager,

ce qu’elle vient de prouver en remportant haut la main un Gr1 au Japon, mais

face à une opposition méconnue. Sans être très démonstrative tout au long de la

semaine hongkongaise, elle va être redoutable.

CIRRUS DES AIGLES ET REGGANE,LES AUTRES ATOUTS TRICOLORES

Outre Vision d’État,

Stacelita et Planteur, deux autres français prennent le départ du Hong Kong Cup

(Gr1) : reggane (Red Ransom) et cirrus des aigles (Even Top). La première

nommée vient de remporter son premier Gr1 à Woodbine. Habituée à attendre avant

de fournir son effort, elle va devoir augmenter son niveau pour espérer jouer

un bon rôle. En théorie, une place est plus à sa portée mais, lorsqu’elle est

dans de bonnes dispositions, elle peut realiser de remarquables lignes droites.

Cirrus des Aigles a été

bien malheureux il y a deux semaines au Japon, tant par le tirage de son numéro

18 à la corde que dans le parcours. En courant correctement, il s’est classé

neuvième du Japan Cup (Gr1). L’année dernière, il avait pris la cinquième place

du Hong Kong Vase (Gr1) et s’engage désormais sur 2.000m, face à un plateau de

chevaux bien plus relevé. Mais il peut accrocher une troisième place.