Pas de course à lyon-la soie jeudi

Autres informations / 02.12.2010

Pas de course à lyon-la soie jeudi

Mercredi matin, France Galop a envoyé le communiqué

suivant : en raison des fortes chutes de 

neige et d'une météo défavorable, la réunion de Lyon-La Soie prévue ce

jeudi 2 décembre a été annulée. Elle  a  été 

reportée  au  mercredi 2 décembre au matin.

Depuis quelques jours, les annulations se succèdent :

Argentan, Auteuil, Fontainebleau et maintenant Lyon-La Soie. La météo,

exceptionnelle pour cette période de l’année, en est évidemment la cause.

D’ailleurs, on a pu voir sur Equidia mardi que la neige tombait déjà drue sur

Lyon. Depuis, la situation ne s’est pas améliorée, comme nous l’a expliqué

Jean-Claude Ravier, Président de la Société des courses de Lyon : « Mardi, nous

avons réussi à courir lors de la réunion de trot. Mais il est tombé 25cm de

neige entre hier après-midi et cette nuit. Cela fait beaucoup. La météo annonce

des températures de -5°C à -6°C pour la nuit de mercredi à jeudi. Afin d’éviter

de faire venir les professionnels, pour finalement leur dire à midi qu’on ne

court pas, nous avons pris la décision d’annuler la réunion de course. Nous

avons préféré ne pas prendre le risque de faire venir les gens pour rien,

sachant que les conditions de circulation sont difficiles et aussi parce que l’on

risque d’avoir des morceaux de glace sur la piste, ce qui serait dangereux. À

titre d’exemple, mardi soir, au lieu d’une demi-heure pour rentrer de

l’hippodrome, j’ai mis quatre heures trente… »

CE N’EST PAS UN PROBLÈME DE

PISTE

Paul-Jacques Tanvez, spécialiste des pistes à France

Galop, nous a confirmé que l'annulation de la réunion de Lyon-La Soie n'était

pas due à des problèmes liés à la piste mais à l'évacuation d'une très grosse

épaisseur de neige sur la piste et sur tous les accès dans et à l'extérieur de

l'hippodrome : « Les responsables de Lyon ont tout mis en œuvre pour dégager la

piste. Malheureusement, 25 centimètres de neige se sont accumulés sur la piste

et sur l'ensemble de l'hippodrome et ils n'ont pas pu tout dégager. En dessous

de la neige, la piste tous temps était en parfait  état.» Mardi, Deauville et sa P.S.F. ont

accueilli une réunion et tout s'est bien déroulé. Paul-Jacques Tanvez nous a

dit : « Ce n'était pas gagné d'avance, mais les équipes sur places connaissent

très bien leur piste désormais et ils savent quoi faire dans ce cas-là. »